Les livres manqués en 2021

C’est ma petite tradition livresque à moi : chaque année, je fais le bilan des livres manqués l’année précédente. Je sais que les autres blogs font des best-of de leurs lectures. Et j’aime bien en faire aussi. Mais pour moi, l’intérêt de faire un bilan, c’est aussi de prendre le temps. Prendre le temps de voir ce qui a été oublié en cours de route. Les choses qui m’intéressaient, mais que je n’ai pas pu découvrir comme je le voulais. Je vous propose donc aujourd’hui un bilan de mes livres manqués en 2021. Des livres parus mais que je n’ai pas eu le temps de lire. Parce qu’après tout, il n’est pas trop tard pour les découvrir en 2022 !

  • Le Tatoueur d’Auschwitz, de Heather Morris

Le Tatoueur d'Auschwitz« Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.

Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde. »

  • Le Chant de nos filles, de Deb Spera

Le Chant de nos filles-Poche« 1924, Caroline du Sud. Alors que la région a vu ses plantations et son économie dévastées, Gertrude, mère de quatre enfants, doit prendre une décision terrible. Elle est prête à tout pour sauver ses filles de la famine et échapper à son mari violent. Retta, elle, navigue dans un monde difficile en tant qu’esclave affranchie employée par les Coles, autrefois propriétaires de sa famille.

Enfin, Annie Coles, la matriarche, doit faire face à la sinistre vérité qui a déchiré les siens. Ces trois femmes n’ont apparemment rien en commun. Mais le destin va pourtant les unir, lorsque chacune décidera de faire face, à sa manière, pour que prennent fin les injustices… »

  • Retour à Whistle Stop, de Fannie Flagg (la suite de Beignets de tomates vertes)

Retour à Whistle Stop, roman de Fannie Flagg« Bud a grandi dans la petite ville ferroviaire de Whistle Stop, Alabama, avec sa mère Ruth et sa tante Idgie – incontrôlable pétroleuse. Ensemble, elles ont tenu le fameux Whistle Stop Café, connu dans le monde entier pour ses succulents beignets de tomates vertes. Hélas, tout a une fin. La gare a fermé, Whistle Stop est devenue une ville-fantôme. Il n’en est resté que des bâtiments condamnés et le souvenir diffus d’un bonheur enfui.

Malgré tout, Bud décide d’y accomplir un dernier voyage afin de revoir l’endroit où il fut si heureux. Chemin faisant, il va se faire de nouveaux amis, apprendre des choses surprenantes sur les gens qu’il a connus et dont il croyait tout savoir.

Surtout, il va déclencher une série d’événements qui vont changer non seulement sa vie, mais aussi celle de ses proches. Avec, en arrière-plan, cette question : ce que nous prenons pour des coïncidences en sont-elles réellement ? »

  • Wicked, de Gregory Maguire

Wicked« Dans Le Magicien d’Oz, Dorothy triomphe de la Méchante Sorcière de l’Ouest. Mais nous n’avions que cette version de l’histoire… Qui est vraiment cette mystérieuse sorcière ? Est-elle donc si méchante ? Comment a-t-elle hérité de cette terrible réputation ? Et si c’était elle, la véritable héroïne du monde d’Oz ?

Ouvrez ce livre et vous découvrirez enfin la merveilleuse et terrible vérité. Quels que soient vos souvenirs de ce chef d’œuvre qu’est Le Magicien d’Oz, vous serez passionné et touché par le destin incroyable de cette femme au courage exceptionnel. »

  • Mexican Gothic, de Silivia Moreno-Garcia

Mexican Gothic« Après avoir reçu un mystérieux appel à l’aide de sa cousine récemment mariée, Noemí Taboada se rend à High Place, un manoir isolé dans la campagne mexicaine. Elle ignore ce qu’elle va y trouver, ne connaissant ni la région ni le compagnon de sa cousine, un séduisant Anglais.

Avec ses robes chic et son rouge à lèvres, Noemí semble plus à sa place aux soirées mondaines de Mexico que dans une enquête de détective amateur. Elle n’a pourtant peur ni de l’époux de sa cousine, un homme à la fois troublant et hostile, ni du patriarche de la famille, fasciné par son invitée… ni du manoir lui-même, qui projette dans les rêves de Noemí des visions de meurtre et de sang.

Car High Place cache bien des secrets entre ses murs. Autrefois, la fortune colossale de la famille la préservait des regards indiscrets. Aujourd’hui, Noemí découvre peu à peu d’effrayantes histoires de violence et de folie. »

  • La Petite Boutique aux poisons, de Sarah Penner

La Petite Boutique aux poisons« Lors d’une froide soirée de février 1791, à l’arrière d’une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique d’apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre : elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s’avère être une jeune fille de 12 ans, Eliza Fanning. Une amitié improbable va naître entre elles, et entraîner une cascade d’événements qui risquent d’exposer toutes les femmes dont le nom est inscrit dans le registre de Nella…

De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l’infidélité de son mari. Lorsqu’elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire, elle ne peut s’empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L’apothicaire tueuse en série ». Et alors qu’elle poursuit ses investigations, la vie de Caroline va heurter celles de Nella et d’Eliza. Et tout le monde n’y survivra pas… »

Et vous : quels sont les livres que vous n’avez pas eu le temps de lire en 2021 ? Les livres qui vous faisaient envie, mais qui sont restés sur votre liste ? Les livres achetés et qui vous attendent sagement sur votre table de chevet ?

13 réflexions sur “Les livres manqués en 2021

    • Alivreouvert dit :

      Je l’ai acheté l’été dernier mais je n’ai pas encore pris le temps de le lire. C’est un pavé ! Et aussi, j’avais vu la comédie musicale à Londres, donc j’ai un peu l’angoisse que le livre ne soit pas aussi bien que son adaptation. On verra bien en 2022 ! En tout cas bonne lecture à toi si tu te lances !

      J’aime

    • Alivreouvert dit :

      Super ! Je suis très curieuse d’avoir un avis sur ce livre pour savoir s’il vaut vraiment le coup ou pas. J’ai l’impression que sa parution en France est un peu passée inaperçue et ça m’intéresse de savoir ce qu’il en est. Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

  1. Mario Thibault dit :

    Et bien, comme bien des lectrices et lecteurs, il y a tellement de livres que je voulais lire en 2021, mais comme on dit, il faut faire des choix….mais je dirais qu.il y a 4 séries qui figuraient sur ma liste Lecture 2021; L’épouvanteur de Joseph Delaney, dont j’ai lu deux premiers tomes ainsi qu’une histoire inédite, réunis dans un volume. J’ai bien aimé et voulu poursuivre le reste de la saga…mais bon…ensuite, Les dossiers Dresden de Jim Butcher dont j’ai lu aussi deux premiers tomes et m’a donné le goût de poursuivre le reste de la série, même si une partie n’est pas traduite….mais rebon…je poursuis avec Les cantiques de bronze de Tracy et Laura Hickman, une trilogie dont j’ai lu le premier tome voila bien des années, et m’y remettre en 2021 en le relisant et lire les deux suites était dans mes objectifs….mais rerebon…et finalement , le Cycle dAvalon de Marion Zimmer Bradley( dont j’avais adoré la saga Ténébreuse et lu au complet), mais je n’ai réussis qu’à lire Les dames du lac…..mais rererebon…bref, j’ai quand lu beaucoup (104 livres, à part les BD, manga et magazines) mais pas atteint mes objectifs…2022 sera t’elle la bonne?….

    J’aime

    • Alivreouvert dit :

      C’est un sacré beau bilan lecture ! Et puis c’est vrai que de toute façon on n’a pas le temps de tout lire, donc il faut bien faire des choix. J’avais lu Le Cycle d’Avalon il y a des années et j’avais adoré. Je note donc les autres séries car ça peut m’intéresser. J’ai déjà entendu parler des Dossiers de Dresden, mais je me suis pas encore lancée. Je commence 2022 en ayant entamé plusieurs séries (Le Protectorat de l’ombrelle, et la trilogie de L’Ours et le Rossignol), sans compter que je veux poursuivre ma lecture des romans Preston et Child. Alors j’ai déjà du pain sur la planche !

      Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s