Petit Guide du crime à l’usage des ladies

La collection Regency de J’Ai Lu s’est récemment agrandi avec plusieurs nouveaux romans. Et parmi eux, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir le livre de Manda Collins : Petit guide du crime à l’usage des ladies. Sa particularité ? Il s’agit d’un mélange entre la romance historique et le roman policier. On y trouve donc un peu d’amour, un peu d’humour et… un tueur en série ! Autant dire que c’est un livre taillé sur-mesure pour moi ! Et oui, j’assume : je suis fan de romantisme et d’hémoglobine !

Mon résumé du livre

Quand de mystérieux meurtres commencent à frapper Londres, lady Katherine Bascomb est bien décidée à se rendre utile par n’importe quel moyen. Pour cette jeune veuve propriétaire d’un journal, l’urgence est d’informer les femmes. Elles qu’on juge trop fragiles pour être exposées à la vérité sont pourtant des victimes potentielles. Voici donc lady Katherine qui fait équipe avec une autre journaliste, lady Caro. Ensemble, elles lancent leur nouvelle rubrique d’information à l’attention des femmes : le Petit Guide du crime à l’usage des ladies. La chronique est une réussite, d’autant qu’un témoignage recueilli par les deux femmes permet à Scotland Yard d’interpeller le coupable présumé. Malheureusement, quand on nouveau crime survient, la culpabilité du suspect est remise en doute. Se sentant coupables d’avoir fait accuser un innocent à tord, lady Katherine est bien décidée à participer aux nouvelles investigations, même si ça veut dire imposer sa présence à l’inspecteur Eversham, qui estime que la place d’une femme n’est pas sur une scène de crime !

Mon avis sur Petit Guide du crime à l’usage des ladies

J’attendais de lire ce roman depuis un certain temps. Et je me suis donc lancée avec beaucoup d’enthousiasme dans cette lecture. La première chose à dire sur ce livre, c’est que Manda Collins a tout compris à l’intérêt de mélanger romance historique et histoire policière. Parce que non seulement son intrigue est bien ficelée, mais en plus l’histoire est menée tambour battant !

Certes, les amatrices de pure romance seront un peu déçue car il n’y a finalement pas tant de scènes romantiques que ça. Mais ce qu’on perd en scènes de baisers fiévreux, on le gagne en qualité du propos. Manda Collins part d’un constat tout simple : dans la société victorienne, les femmes n’avaient pour ainsi dire aucun droit, notamment pas de droit à l’information. Peu éduquées, mal informées, elles étaient d’autant plus à la merci des hommes. Du coup, imaginer une femme journaliste qui se lance dans des enquêtes ouvre la porte à une histoire originale et pertinente, qui jette un éclairage bienvenu sur l’histoire des femmes de l’époque.

L’intrigue policière en elle-même est très prenante. Il y a des fausses pistes, des rebondissements et de l’action. On ne s’ennuie pas ! Le seul point noir, c’est que le début de l’histoire est tellement rythmé qu’il en devient un peu chaotique à mon goût. J’ai tendance à préférer qu’on m’installe confortablement dans l’histoire plutôt que d’être jetée en plein milieu de l’intrigue trop rapidement. Mais une fois que le roman trouve son rythme de croisière, la lecture est vraiment fluide et prenante.

Le couple entre lady Katherine et l’inspecteur Eversham est intéressant. Il est l’occasion de parler des droits des femmes. Et en même temps il y a une romance naissante entre deux personnages qui ont, au départ, des visions très différentes des choses. Au fil de l’histoire, ils se rapprochent et commencent à remettre en question leurs a priori. C’est intéressant. Mais je dois admettre que mon coup de coeur va surtout au couple secondaire : Caro et lord Valentin. Ces deux-là font des étincelles les rares fois où ils sont réunis. Et comme je sais déjà qu’ils seront les personnages principaux du second tome, j’ai vraiment hâte de découvrir leur histoire !

Petit Guide du crime à l’usage des ladies : une idée lecture pour qui ?

Si vous êtes fans de romance historique et que vous avez envie de lire quelque chose de différent, alors voici le livre qu’il vous faut ! Le roman de Manda Collins sort des sentiers battus. Il rappelle avec plaisir la saga du Cercle des menteurs, de Celeste Bradley, qui mixait aussi les histoires policières avec la romance historique. Contre toute attente, ce mélange fonctionne vraiment bien. Il offre aux lectrices des histoires hyper divertissantes et originales, avec plus de suspens qu’une romance normale.

Et si vous êtes fans de romans policiers mais que les romances historiques ce n’est pas trop votre truc ? Rassurez-vous ! L’aspect romance est assez léger pour ne pas gêner votre lecture. Au-delà de l’aspect romantique, il y a un vrai propos sur la place des femmes dans la société victorienne, et je pense que c’est un argument qui pourra vous séduire.

Alors bonne lecture !

Petit Guide du crime à l'usage des ladies

3 réflexions sur “Petit Guide du crime à l’usage des ladies

  1. Light And Smell dit :

    J’ai encore plus envie de le lire maintenant ! J’aime le mélange des genres et le fait que l’autrice évoque la place de la femme dans la société victorienne. Une thématique qui me passionne.
    Quant à Caro et lord Valentin, je serais curieuse de les découvrir dans le tome qui leur sera consacré, adorant les duos qui font des étincelles 🙂

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s