La Lady au parapluie noir, romance historique de Mary Balogh

Depuis que j’ai commencé à lire de la romance historique, Mary Balogh est devenue une de mes autrices préférées. Livre après livre, je trouve qu’elle se renouvèle beaucoup. Et chaque nouveau roman est une surprise. La Lady au parapluie noir ne fait pas exception à la règle. Et je suis ravie de voir que Mary Balogh est particulièrement mise à l’honneur dans la belle collection Regency des éditions J’Ai Lu. C’est mérité, et ça permet aux lectrices qui ne connaissent pas bien le genre de le découvrir dans les meilleures conditions, avec des livres de qualité.

Mon résumé du livre

En s’arrêtant pour passer la nuit dans une auberge de campagne, le vicomte Kinsdale ne se doutait pas des mésaventures qui allaient lui arriver ! On lui vole sa bourse, puis on l’agresse dans la cours de l’auberge… et finalement c’est une jeune femme armée d’un parapluie noir qui met ses agresseurs en fuite et paye ses dettes ! Le gentleman, un peu collet-monté, n’est pas particulièrement à l’aise avec l’idée d’être redevable à une femme qu’il ne connait pas, surtout que cette jeune personne n’a pas franchement le sens des convenances. Mais puisqu’il lui est redevable, il ne peut pas refuser lorsqu’elle lui demande un service. Daisy, la lady au parapluie, se rend à Londres pour aider sa jeune soeur à entrer dans le monde afin de débusquer un mari. Si le vicomte voulait bien les introduire auprès de ses relations, tout le projet serait grandement facilité. Voilà donc un vicomte à cheval sur l’étiquette forcé de se montrer aimable avec une madame sans-gêne et sa soeur ! Une situation d’autant plus intolérable qu’il a déjà une vie bien remplie : entre sa soeur ainée prête d’accouchée, la garde de sa jeune soeur qui a tenté une fugue amoureuse, et son frère entré dans les ordres, le vicomte ne rêve que de calme dans sa vie… la seule chose qui ne risque pas d’arriver avec Daisy dans les parages !

Mon avis sur La Lady au parapluie noir

Au début de la lecture, j’ai eu le sentiment que l’histoire mettait un peu de temps à se lancer et qu’elle semblait un peu convenue. La faute à un détail tout bête : il y a en quelque sorte deux débuts à l’histoire. D’abord le début du roman est raconté du point de vue de Kinsdale, et ensuite on recommence, mais cette fois du point de vue de Daisy. Du coup, ça donne une fausse impression de ralenti. Mais dès que ces deux-là se rencontrent, alors là on a droit à un feu d’artifice. Et à partir de là, l’histoire devient haletante et irrésistible !

La Lady au parapluie noir est une romance historique très originale car Mary Balogh nous raconte une histoire d’amour entre deux personnages qu’on a régulièrement envie de secouer vivement ! Aucun des deux n’est vraiment lucide sur la situation, et les quiproquos s’enchaînent à une vitesse vertigineuse. A chaque chapitre il y a une nouvelle prise de becs entre les deux, de nouvelles péripéties et des scènes de dialogues irrésistibles entre deux personnages qui ont de sérieux problèmes de communication.

A priori, Kinsdale et Daisy ne sont pas du tout fait l’un pour l’autre. Sauf qu’ils sont tellement complémentaires que l’équilibre entre eux deux devient rapidement évident. Du coup, Mary Balogh tisse une belle histoire d’amour. Une VRAIE histoire d’amour. Habituellement dans les romances, je trouve souvent les histoires superficielles car les sentiments semblent tomber du ciel. Ici, on les voit apparaître, on assiste à la naissance et à la construction de la relation. C’est beaucoup plus romantique, et vraiment authentique.

Autour de Kinsdale et de Daisy, on a un groupe de personnages secondaires tous plus tordants les uns que les autres. Les soeurs et le frère sont des personnages formidables que j’ai eu énormément de plaisir à découvrir. Suivre leurs péripéties amoureuses respectives étaient extrêmement drôle, et ils forment un ensemble très attendrissant (chaotique juste comme il faut !).

La Lady au parapluie noir : une idée lecture pour qui ?

N’importe quelle personne fan de romance historique va forcément adorer ce livre. Jusqu’à présent, je trouve que c’est indéniablement le meilleur roman de Mary Balogh que j’ai pu lire. Il est original, vraiment très drôle, et son histoire est haletante jusqu’à la fin. Ais-je précisé que je me suis couchée à plus de 2 heures du matin parce que je voulais absolument finir le livre ?

Si vous n’avez jamais lu de romance historique, c’est typiquement le roman à lire pour vous familiariser avec tout ce que ce genre a à offrir. La romance est bien au rendez-vous, avec un couple charismatique et attachant, et plein de chassés-croisés amoureux plus drôles les uns que les autres. Et encore une fois, j’ai retrouvé avec plaisir l’écriture rythmée et chaleureuse qui est la signature de Mary Balogh.

Bref, je vous le recommande chaudement !

La lady au parapluie noir

6 réflexions sur “La Lady au parapluie noir, romance historique de Mary Balogh

  1. Steven dit :

    N’ayant pas plus apprécié que cela Le Petit Défaut de lady Rotherham, j’admets avoir quelques craintes de retenter l’aventure avec cette auteure.
    Content de voir que la magie opère encore avec toi 😉

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s