Ma bibliothèque : mon doux chantier !

Pour celles et ceux d’entre vous qui lisez régulièrement Alivreouvert, vous savez déjà quelle relation houleuse et passionnée j’entretiens avec ma bibliothèque. Dans mon précédent appartement, elle était installée dans l’entrée. Mais depuis que je me suis exilée loin de la civilisation (comprendre : j’ai quitté les Hauts-de-Seine pour les verts pâturages des Yvelines !), ma bibliothèque a droit à une pièce rien que pour elle. Joie ! Hélas, ce plaisir n’est pas sans poser un problème de taille : comment venir à bout du chantier de son installation ?!

En théorie, ma bibliothèque est installée. Après moultes péripéties il y a quelques mois (croyez-le ou pas, Ikéa était en rupture de stock de ses bibliothèques Billy du fait de la pandémie), j’ai enfin pu acheter et monter (avec l’aide précieuse de mon frère qui ne lit jamais) mes 5 nouvelles bibliothèques. Elles occupent un pan de mur rien qu’à elles. Elles font face à mon ancienne bibliothèque, bien installée sur le mur d’en face. Et le reste de la pièce ? Justement, c’est tout le problème.

On n’a jamais assez de bibliothèques !

Je pensais, certes un peu naïvement, qu’en achetant 5 nouvelles bibliothèques, j’allais enfin avoir la place de ranger tous mes livres. Or, surprise : pas du tout ! Par un étrange phénomène que je peine à comprendre, je continue de devoir faire plein de piles. Et pourtant, lors du dernier troc’livres auquel j’ai participé avant les vacances, je me suis délestée de plus d’une dizaine de livres. Bon, d’accord, entre temps j’en ai acheté de nouveaux. Et là, c’est la rentrée littéraire, et en plus mon cousin m’a offert plusieurs BD quand il a lui-même fait du tri dans sa propre bibliothèque…

Je pensais que 5 nouvelles bibliothèques allaient suffire. Et bien non ! Au train où vont les choses, il va falloir que j’en rachète trois ou quatre. Le bon côté des choses, c’est que je vais finir avec une bibliothèque privée du genre de celle de la Belle et la Bête. En revanche, je ne comprends pas comment j’ai fait pendant toutes ces années. Dans on ancien studio, j’avais déjà l’essentiel de mes livres actuels. Comment est-ce possible que tout ait tenu pendant aussi longtemps dans mon ancienne et unique bibliothèque ?

Un peu de lucidité…

En repensant aux années passées dans mon ancien appartement, je suis obligée de faire un triste constat. Pendant longtemps, j’ai maltraité mes livres. Je dis ça sans rigoler. Vraiment, j’ai entassé mes livres au petit bonheur la chance. Faute de place, j’ai fait des piles énormes, écrasant allègrement les tomes les uns contre les autres. Et là où ce n’est pas drôle, c’est que certains livres ont mal vécu ces années de promiscuité. Certains de mes livres ont désormais des tranches penchées. C’est le résultat direct du poids des piles. Et c’est précisément à cause de ce méchant effet secondaire que tous les bibliophiles vous diront qu’il faut TOUJOURS ranger les livres en rangées et pas en piles.

L’autre problème dont je ne mesure l’ampleur qu’aujourd’hui, ce sont les dégâts causés par l’humidité. Mon ancien appartement était plutôt humide. J’étais au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien et mal isolé. Et je donnais sur le jardin. Cool pendant l’été. Mais en hiver l’humidité s’insinuait partout. Et malgré mes efforts et le déploiement de plusieurs déshumidificateurs, mes livres adorés ont mal supporté. J’ai beau relire parfois mes livres, je n’ai constaté vraiment les dégâts qu’en sortant les piles du fond des étagères, au moment du déménagement. Et là, j’ai vu les taches d’humidité sur les pages de papier. Les livres de poches sont les plus abimés car leurs papier a souvent un grammage plus fin, et donc plus fragile, que les livres brochés. J’ose à peine vous dire à quel point ça m’a fait mal au cœur quand je les ai installé, tels des malades sur des brancards, dans les cartons du déménagement. Désormais, ils ont trouvé le havre accueillant d’une nouvelle bibliothèque saine et spacieuse pour finir leurs jours paisiblement.

Work in progress

Bien décidée à offrir à mes livres la bibliothèque qu’ils méritent, je profite donc de la rentrée pour me retrousser les manches. J’avais entassé pas mal de cartons et d’affaires à trier dans la bibliothèque. Je suis décidée à tout trier et ranger pour faire le vide. Le projet de ma bibliothèque me fait plaisir… même si pour ne rien vous cacher la quantité de travail que ça va représenter me déprime un peu ! Il y a encore beaucoup de boulot. Il va falloir jeter à la déchetterie mon ancien meuble de cuisine transformé en bureau de fortune. Acheter un nouveau bureau pour travailler. Et enfin acheter de nouvelles bibliothèques pour ranger convenablement tous mes livres.

Sans réelle surprise, ma prochaine bonne résolution est de prendre une carte de bibliothèque ! Parce qu’il faut se rendre à l’évidence, je n’aurai pas les moyens de déménager encore une fois pour avoir un appartement plus grand rien que pour mes livres. A moins que l’un ou l’une d’entre vous ne connaisse un château baroque à louer pas trop cher, avec une bibliothèque vide prête à être remplie par mes soins !

bibliothèque-prague

10 réflexions sur “Ma bibliothèque : mon doux chantier !

  1. peluche0706 dit :

    Ca serait bien si tu pouvais nous montrer une photo de tes bibliothèques 🙂. T’en as de la chance d’avoir autant de livres en tout cas. Personnellement, j’ai 2 bibliothèques Billy mais les livres sont entassés les uns sur’les autres en 2 rangées pour que le tout loge…

    Aimé par 1 personne

    • Alivreouvert dit :

      Oh oui : retrouver des livres un peu « oubliés » a été le grand plaisir de ce déménagement. Je me suis fait une pile spéciale de ceux que j’aimerais relire. Ce sera probablement le sujet d’un futur article.

      J'aime

  2. Tatiana Debarbat dit :

    Je comprends le problème. J’ai deux bibliothèques dans mon salon et nous sommes obligés d’entasser d’autres livres dans des caisses car nous n’avons plus de place pour une autre bibliothèque. A part dans le grenier qui n’est aménagé, ce qui n’est pas une solution. Mon rêve serait aussi d’avoir une grande maison avec une grande pièce pour accueillir une grande bibliothèque et surtout tous mes livres qui seraient rangés convenablement, à l’abri de mes chats et accessibles.

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Ah le grenier aménagé en bibliothèque pourrait être une belle idée. En tout cas moi ça me fait rêver ! Si seulement il existait des agences immobilières spécialisées pour les lecteurs en mal de place pour leurs livres !!

      J'aime

  3. topobiblioteca dit :

    Ah je reve de pouvoir déménager pour enfin avoir tous mes livres avec moi. Je n’ai que ma Pal chez moi, j’habite à un peu plus d’une heure de chez mes parents qui ont une grande maison dans laquelle mes livres lus sont dans mon ancienne chambre pour le bonheur de ma maman qui y pioche ! Mais je comprend le problème, c’est difficile de concilier notre passion et la place !

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Avant j’étais dans le même cas de figure que toi. Faute de place, j’avais laissé pas mal de livres chez mes parents. Du coup c’est un grand plaisir de les avoir enfin TOUS avec moi. Mais honnêtement, pour avoir plus de place il a vraiment fallu que je déménage plus loin que ce que je voulais au départ. C’est un choix personnel. Et pour beaucoup de personnes ça semblerait vraiment stupide. Je n’ai pas fait ce choix seulement pour mes livres, mais c’est vrai que ça a pas mal pesé dans la balance. Parce qu’en fait pour moi, avoir de la place pour mes livres, ça fait partie de la qualité de vie. Parce que lire est ma passion, que ça me rend heureuse et que les livres sont la sève de ma vie. J’espère pour toi que tu auras l’occasion un jour de rassembler tous tes livres dans un lieu de rêve !

      J'aime

      • topobiblioteca dit :

        Je te comprends tout à fait, c’est comme cela qui aime le sport et qui veut plus de place pour ce faire une salle de sport à la maison. Notre passion nous aide à vivre mieux, à profiter pleinement de notre temps libre. Je désespère parfois, cela fait 8 mois que l’on cherche et les propriétaires sont tous surcharges de demande. Cela viendra mais c’est parfois usant d’enchaîner les visites pour rien derrière… surtout que mon copain m’a dit qu’il me construisait une belle bibliothèque, il est menuisier de formation… alors je croise les doigts pour trouver ce qu’on cherche !

        J'aime

      • Alivreouvert dit :

        Bon courage à vous 2. Perso j’ai mis plus d’un an à trouver, donc je sais à quel point ça peut être le parcours du combattant. Et sinon quelle chance tu as d’avoir un chéri menuisier capable de construire une bibliothèque sur-mesure. C’est comme le prince charmant, mais en mieux !!

        Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s