Comme dans un roman d’été, roman d’Emily Henry

Je l’avais repéré l’année dernière, lors de sa parution en VO, mais le confinement avait décalé sa sortie initialement prévue pour juin. Et lire un « roman de plage » en septembre ne me faisait pas du tout rêver ! Heureusement pour moi, les éditions du Cherche Midi viennent tout juste de publier le roman d’Emily Henry, Comme dans un roman d’été. Avec sa belle couverture colorée et son histoire de cohabitation littéraire au bord de l’eau, l’histoire avait tout pour me séduire.

Mon résumé du livre

January est en plein deuil. Un deuil double. Non seulement elle vient de perdre son père qu’elle adorait, mais elle a découvert qu’il avait mené une double vie pendant des années, avec une autre femme. Ils ont vécu ensemble dans une maison au bord du lac Michigan. En endroit paradisiaque dont elle a hérité alors qu’elle ne veut rien avoir à faire avec cette maison. Comme si les choses n’étaient pas assez compliquées, January, qui est pourtant une romancière à succès, fait face à la page blanche. Pour la première fois de sa carrière, elle n’arrive plus à écrire. Elle doit pourtant livrer sa prochaine comédie romantique dans quelques semaines ! La maison au bord du lac sera-t-elle le lieu de calme dont elle a besoin pour écrire ? Pas sûr : elle découvre rapidement que son nouveau voisin n’est autre qu’un romancier qu’elle connaît ! Augustus et January étaient à l’université ensemble, et ils ne se sont jamais très bien entendus. Leur cohabitation prend un tour intéressant quand January découvre qu’Augustus est également bloqué sur son prochain roman. Les deux auteurs ne tardent pas à se lancer dans un défi : chacun va devoir écrire un roman dans le style de l’autre. January écrira un drame sérieux et Augustus écrira une comédie romantique avec le happy end de rigueur. Le défi implicite étant qu’ils devront se supporter pendant toute cette période d’écriture !

Mon avis sur Comme dans un roman d’été

Pour être honnête, je m’attendais à une comédie romantique… et je me suis rapidement rendue compte qu’en fait ce n’était pas ça. Le roman d’Emily Henry casse les cases des genres littéraires. Rapidement, l’histoire s’émancipe de la notion de romance pour basculer dans un cadre plus large qui mélange avec brio la romance, l’amour des livres, quelques sujets dramatiques comme le deuil, mais aussi une tendresse humaine qui vous bouscule dans votre lecture. Il suffit de commencer à lire le livre pour ne plus se soucier du genre, et simplement se laisser embarquer dans l’histoire.

Au départ, l’idée c’est de mettre en présence deux personnages qui se détestent mais vont finir par se rendre compte qu’ils ont plein de choses en commun et vont tomber amoureux. Ok, ce n’est pas hyper original me direz-vous. Ici, l’originalité, c’est de rajouter le thème de la littérature. Chaque personnage incarne un genre littéraire : la littérature de divertissement versus la littérature dite « sérieuse » (et donc assez déprimante). Emily Henry joue avec les clichés pour les faire voler en éclats, mais aussi pour bien montrer qu’on est tous un peu pris au pièce de nos propres a priori, même si nous n’en avons pas toujours conscience.

Non seulement Comme dans un roman d’été est un excellent roman qui parle des auteurs et de l’écriture, mais il présente aussi une histoire d’amour crédible entre deux personnes qui cherchent à trouver du sens dans leur vie. Au-delà de l’aspect romance, le roman évoque les relations dans un sens plus large : l’amour des parents pour les enfants, le soutien de l’amitié, et aussi l’importance des rencontres cruciales qu’on fait dans notre vie. C’est un livre qui célèbre notre capacité à nous lier les uns aux autres. Et cette aptitude de compassion et d’empathie fonde la part essentielle de notre humanité.

J’ai beaucoup aimé le fait que ce livre se présente comme un roman de divertissement sans prétention, mais en fait il nous embarque dans une histoire complexe. C’est une plongée au cœur du processus créatif qui consiste à écrire un roman. Mais aussi sur la capacité de création qui fait que chacun d’entre nous peut décider de réinventer sa vie quand il en a envie.

Comme dans un roman d’été : une idée lecture pour qui ?

Dur de répondre à cette question ! C’est un roman pour tous les genres de lecteurs. Que vous aimiez les romans « sérieux » ou les comédies romantiques, vous serez servis dans les deux cas. Ce livre repose sur un équilibre parfait entre humour et gravité. Il est écrit avec beaucoup de subtilité et tient en haleine jusqu’à la fin. C’est un roman inspiré, et il peut vraiment émouvoir tout le monde. Donc n’hésitez pas et faites-vous plaisir avec cette excellente lecture.

Comme dans un roman d'été

6 réflexions sur “Comme dans un roman d’été, roman d’Emily Henry

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s