Forrest Gump, roman de Winston Groom

Tout le monde connaît le film Forrest Gump. Ce que peu de gens en France savent en revanche, c’est que le film est l’adaptation d’un roman. Forrest Gump est un livre écrit par Winston Groom, mais il n’a été édité en version française qu’au milieu des années 1980. Depuis, sans que j’ai pu trouver pourquoi, il n’a jamais été réédité. Un véritable mystère ! D’autant que le roman est formidable. J’avais eu la chance de le lire il y a presque vingt ans (!) en l’empruntant à la bibliothèque. Depuis, je l’ai cherché sans relâche parmi les livres d’occasion. Une quête qui a enfin pris fin le mois dernier. Malheureusement, l’exemplaire que j’ai acheté est méchamment éborgné : la couverture est déchiré à plusieurs endroits, il manque un coin sur la quatrième de couverture, les pages sont évidemment jaunies par le temps… Mais qu’importe : j’ai enfin pu relire Forrest Gump !

Mon résumé du livre

L’Amérique des années 1960 n’est pas un long fleuve tranquille pour le jeune Forrest Gump. Un peu idiot, mais pas bête pour autant, le jeune homme grandit auprès d’une mère aimante qui l’encourage autant qu’elle peut. Et même si le jeune Forrest ne brille pas par son intelligence, il a d’autres talents insoupçonnés. Comme la course : le voilà même enrôlé dans l’équipe de foot américain du lycée. Puis c’est l’université, puis… le Vietnam. Loin de chez lui, Forrest s’adapte. Il participe à une guerre à laquelle personne ne comprend rien. Mais ce drame le projette pour de bon dans la vie adulte, un monde qu’il ne comprend pas toujours et qu’il essaye d’appréhender avec son esprit débonnaire. rentré au pays après la guerre, Forrest essaye de trouver sa place : un projet de pêcheur de crevettes, des compétitions de ping-pong, un groupe de musique, une carrière à Hollywood… Et en fil rouge de sa vie, la belle Jenny dont il est amoureux depuis des années.

Mon avis sur Forrest Gump

Si vous avez vu le film, alors vous connaissez déjà l’histoire générale de Forrest Gump. Toutefois, sachez qu’il y a encore plus de péripéties dans le roman. Certains pans entiers n’ont pas été adaptés, en particulier la carrière d’astronaute de Forrest, puis ses péripéties hollywoodiennes. Deux passages qui me font mourir de rires parce que vraiment ils sont irrésistibles ! Comme ils ne sont pas dans le film, vous aurez le plaisir de découvrir de nouveaux éléments de l’histoire, tout en vous sentant « comme chez vous » dans cette histoire.

A la relecture de ce livre, j’ai retrouvé le plaisir de ma première lecture. C’est un livre extrêmement drôle, écrit avec un ton très décalé, assez sarcastique même, qui lui donne toute sa saveur. On établit tout de suite une forte connivence avec Forrest, qui est le narrateur de son histoire. On ne peut que s’attacher à ce garçon habité par une énergie formidable qui le pousse toujours en avant et l’aide à s’adapter à toutes les situations, qu’elles soient cocasses ou dangereuses.

En revanche, le roman de Winston Groom est vraiment un livre de son époque. A présent que je suis une adulte et une lectrice plus aguerrie, j’ai pu mesurer avec effarement à quel point ce livre représentait bien le style des années 1980. Il y a une liberté de ton qui ne respecte absolument pas les canons actuels du politiquement correct. Certains éléments de l’histoire sont volontairement misogynes et racistes. Pas parce que le personnage est comme ça, mais parce que l’auteur veut rendre compte de l’état d’esprit des années 1960, une décennie particulièrement violente pour la culture américaine. Certains propos choqueront peut-être un lecteur actuel, surtout s’il a vu le film, qui a clairement arrondi les angles à la manière hollywoodienne. Mais je ne trouve pas que ça soit un point faible pour le livre. Au contraire : Forrest Gump est un livre de son époque, et sa lecture nous invite à faire un bond dans le passé.

Si le ton peut surprendre, c’est aussi parce que le film est devenu tellement célèbre qu’on pourrait s’attendre à retrouver exactement le même genre d’histoire dans le livre dont il est tiré. Et ce n’est pas le cas. L’adaptation de Forrest Gump respecte bien l’état d’esprit de l’histoire et du personnage. Mais là où le roman est très humoristique, le film est plutôt mélancolique. Et c’est étrange, parce que je n’ai vraiment mesuré ce décalage entre les deux qu’à la relecture. Ce n’est pas un élément qui m’avait choqué lors de ma première lecture. Entre les deux, il faut dire que j’ai vu le film à plusieurs reprises. Il a donc fini par « infuser » en moi, et orienter ma perception de l’histoire.

Un autre élément auquel je veux vous préparer psychologiquement avant votre éventuelle lecture, c’est que la fameuse réplique de la mère sur les boîtes de chocolat n’est pas dans le livre. C’est une création du film, et ça je m’en souvenais bien. Le truc, c’est que ça fonctionne tellement bien dans le film qu’on est frustré de ne pas la retrouver dans le livre. Un comble ! Mais paradoxalement, je pense que ça indique à quel point le film avait bien cerné le coeur de cette histoire. Si ce roman a connu un tel succès aux Etats-Unis, c’est parce qu’il touche à quelque chose d’intime. Forrest Gump évoque la trajectoire de chacun de nous : vivre sa vie en essayant de comprendre ce qui se passe, et faire de notre mieux pour trouver notre place au milieu du chaos.

Forrest Gump : une idée lecture pour qui ?

Très clairement, tous les fans du film devraient lire ce roman car c’est une sorte de pèlerinage aux origines d’une histoire que nous sommes très nombreux à aimer. Les différences entre le roman de Winston Groom et le film qui en est tiré apportent du sel à la lecture. C’est un peu comme une boîte de chocolats : on ne sait pas sur quoi on va tomber !

Blague à part, Winston Groom a écrit un roman formidable, d’une écriture brillante, solaire, habitée par une chaleur humaine rare. Il tisse une histoire où le pouvoir de l’imaginaire se déploie largement pour nous transporter dans des péripéties pas du tout crédibles, mais systématiquement palpitantes. Donc au-delà des gens qui apprécient le film, Forrest Gump est vraiment un roman qui peut plaire à tout le monde. C’est une sorte de roman universel : il se rie de l’absurdité du monde et nous invite à célébrer la vie, tout simplement.

P.S : si vous voulez vous procurer le livre, sachez qu’il est disponible chez Amazon en anglais, italien ou polonais ! Pour une version française, il faudra tenter de le trouver d’occasion, mais il y a malheureusement peu d’exemplaires qui circulent. Donc je vous souhaite bonne chance !

Forrest-Gump

2 réflexions sur “Forrest Gump, roman de Winston Groom

  1. bruno-legrand dit :

    Bonjour. Merci pour la découverte, c’est intéressant, je ne connaissais que le livre. Je viens de rechercher par curiosité, il est dispo sur label emmaüs et chez recyclivre en occasion. 😉

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s