Toute résistance serait futile, roman de Jenny Colgan

Je l’avais dans ma Pile A Lire depuis presque deux ans… et il aura fallu le reconfinement pour que je trouve enfin le temps de lire ce livre. Toute résistance serait futile est un roman de Jenny Colgan. J’ai une affection particulière pour les livres de la romancière britannique. Et si son nom vous dit quelque chose, c’est bien sûr parce que c’est elle qui a écrit l’excellente trilogie de La Petite Boulangerie du bout du monde. Ici, il n’est pas question de bon pain frais, ni de changer de vie pour s’installer sur une île, au large de l’Ecosse. Non, il est question de mathématique et de course contre la montre sur fond d’invasion extra-terrestre !

Connie adore les chiffres. Et pour cause : elle est mathématicienne. Tandis qu’elle arrive à Oxford pour son tout nouveau poste de recherche, elle se rend rapidement compte que le poste en question… n’existe pas ! Il s’agit en fait d’un traquenard orchestré par le gouvernement britannique. Une équipe de physiciens a capté des signaux dans l’espace, une série de chiffres qui ne veut rien dire. L’armée a donc eu l’idée de recruter six génies des mathématiques sous un faux prétexte. Leur but ? Trouver le sens de ces chiffres. Si certains sont enthousiastes devant l’idée saugrenue de communiquer avec une vie extra-terrestre, les choses ne tardent pas à prendre un tour dramatique. Le responsable du projet secret est retrouvé assassiné dans son bureau. Une enquête est ouverte et les mathématiciens deviennent immédiatement suspects. Le coupable idéal à leurs yeux semble être Luke, le plus étrange du lot, pour lequel Connie a d’ailleurs un petit faible.

Cette chronique va être vraiment dure à écrire. Que dois-je vous dire sur ce livre ? J’hésite parce que d’un côté j’ai envie de vous transmettre mon enthousiasme pour ce roman. Et d’un autre côté, je ne veux pas vous dévoiler l’histoire, étant donné que c’est vraiment l’élément de surprise qui rend la lecture palpitante. Je vais donc tenter un numéro d’équilibriste : en dire assez sans trop en dire !

Je connaissais Jenny Colgan pour ses romans feel-good. J’en suis fan, même si certains livres (comme le Cupcake Café) ne sont pas toujours aussi bons et originaux que les autres. En commençant ma lecture, je m’attendais une fois encore à un roman feel-good. Je n’avais pas du tout compris que je me lançais dans un roman à suspens, avec de l’action, une histoire de meurtres et une course contre la montre pour échapper au gouvernement ! La surprise est à double tranchant : au début, j’étais franchement désarçonnée dans ma lecture et je ne comprenais pas dans quelle direction allait l’histoire. Mais au bout d’une cinquantaine de pages, j’ai vraiment adhéré à l’histoire et je me suis laissée emportée par les péripéties imaginées par l’autrice.

Avec Toute résistance serait futile, Jenny Colgan prouve qu’on peut être excellente pour l’écriture de romans féminins… et être capable d’exceller dans d’autres registres littéraires. Ce livre est un véritable OVNI littéraire (sans mauvais jeu de mots !). C’est une histoire inclassable dans laquelle il y a beaucoup de suspens, d’humour et d’éléments loufoques. Au fur et à mesure, on se prend au jeu. On entre dans l’histoire et on finit par tout croire, même les choses les plus extraordinaires. C’est une belle expérience de lecture, au-delà de tout jugement, au-delà de tout sentiment de rationalité. C’est le plaisir pur de l’imaginaire. Et j’ai adoré retrouver cette sensation enfantine qui consiste simplement à croire à l’histoire qu’on nous raconte, sans nous soucier de sa crédibilité.

Je me suis laissée transporter par ce roman. Et même s’il est inclassable et dur à résumer, je vous conseille de tenter votre chance. Toute résistance serait futile porte déjà dans son titre une véritable promesse d’aventure. Ne résistez pas : acceptez de la vivre, de plonger à votre tour dans les pages de cette histoire atypique. Promis, le plaisir sera au rendez-vous. Et pour les extra-terrestres ? Je ne vous dis rien : lisez-le vous-même !

Toute résistance serait futile

2 réflexions sur “Toute résistance serait futile, roman de Jenny Colgan

  1. bruno-legrand dit :

    Bonjour 🙂
    Je n’ai lu aucun livre de cette auteure pour l’instant, eh bien je pense que ça va changer avec ce livre, je viens de lire votre article et il m’a l’air intéressant, il me parle suffisamment pour être rajouté à ma liste. Merci pour la découverte. 😉

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s