Offrande Funèbre, thriller de Preston & Child

Offrande Funèbre, thriller de Preston & Child

Depuis maintenant plusieurs années, mon amie Pia tente de me convaincre de lire un thriller de Preston & Child. Quand je lui ai dit que j’aimais les romans policiers, mais que les thrillers n’étaient pas trop ma tasse de thé, elle a levé les yeux au ciel en m’affirmant que c’était impossible de ne pas tomber sous le charme de l’inspecteur Pendergast. Elle avait raison ! Il m’a suffit de lire Offrande Funèbre pour tomber irrépressiblement amoureuse de ce personnage d’enquêteur unique en son genre. Et dans le même élan, je suis devenue fan du style de Preston & Child, ce tandem d’auteurs qui réussit l’exploit de garder l’essence du thriller sans faire peur à mon âme sensible !

Pickett, le nouveau directeur adjoint du FBI, est certain qu’il a enfin trouvé un moyen de contrôler l’inspecteur Pendergast. Certes, c’est l’un des plus brillants éléments du Bureau. Et son taux de réussite dans les enquêtes est incroyablement élevé. Malheureusement, cet électron libre a tendance à ne pas respecter les règles, et les coupables ne survivent que rarement aux enquêtes qui démontrent leur culpabilité. Pickett en est sûr : en forçant Pendergast à travailler avec un équipier, il finira par rentrer dans les clous. Pendergast n’en est pas certain mais veut bien jouer le jeu. Alors qu’un tueur baptisé Coeur-Brisé frappe en Floride, le nouveau tandem s’envole pour Miami. Là, Pendergast et Coldmoon, découvrent une affaire pour le moins macabre : le tueur retire les cœurs de ses victimes pour aller les déposer ensuite des tombes. Et à chaque fois, il laisse une note aussi poétique qu’énigmatique. Pas de quoi déstabiliser Pendegast. D’autant que ce natif de la Nouvelle-Orléans est particulièrement à l’aise dans la chaleur étouffante de la Floride. Une joie que le jeune inspecteur Coldmoon est loin de partager : le voilà écrasé par la chaleur, et forcé de travailler avec l’individu le plus excentrique qu’il n’a jamais vu !

C’est le premier Pendergast que je lis, et comme de bien entendu, ce n’est pas le premier tome de la série ! C’est devenu un gag : je ne lis presque jamais les séries dans le bon ordre ! Heureusement, pas de problème avec Offrande Funèbre. Si comme moi vous n’avez jamais lu aucune autre enquête de l’inspecteur, vous ne serez pas perdu. On se repère très vite, et très vite le charme opère.

D’habitude, je ne lis pas de thriller parce que ça me fiche trop la trouille. Ensuite, je me réveille en sueur à trois heures du matin, persuadée qu’il y a quelqu’un dans ma chambre. Ce n’est jamais le cas (fort heureusement !), mais ça reste désagréable. J’avais adoré lire Seven… mais j’avais détesté la période de paranoïa post-lecture ! Vous voyez le genre ?

Ici, j’ai tout aimé du livre, et je n’ai pas eu de crise émotionnelle après ma lecture. Tout s’est très bien passé parce que c’est quand même du thriller soft, et que les auteurs Preston & Child balancent leur histoire avec la juste dose d’humour pour ne pas perdre les lecteurs aux âmes sensibles.

L’histoire en elle-même est hyper prenante, très bien construite, riche en éléments, très bien écrite. On alterne habilement les moments d’enquête pure, de réflexion, les interrogatoires et les scènes d’action. Il y a des retournements de situation, beaucoup de suspens, et on ne voit pas le temps passer en lisant le livre. L’écriture est fluide, elle nous embarque immédiatement. Et tous les personnages secondaires, quelle que soit leur importance, sont finement travaillés. Ils sont tangibles et apportent beaucoup de réalisme à l’histoire.

J’en profite pour préciser qu’il y a assez peu d’hémoglobine. Le genre thriller se retrouve surtout dans le suspens, dans l’action et dans l’importance apportée à l’aspect psychologique. Par ailleurs, il y a des passages où on suit l’histoire du point de vue du tueur. Mais ça reste très accessible. Pas besoin d’être un fan de gore pour prendre plaisir à cette histoire. Les lecteurs habitués aux romans policiers moins sanglants ne seront pas désemparés par cette histoire. Au contraire, je pense qu’ils apprécieront beaucoup de découvrir le thriller par l’entremise d’un polar de cette qualité.

Offrande Funèbre, thriller de Preston & ChildMais le gros atout de cette enquête, c’est son enquêteur. L’intelligence de Sherlock Holmes, l’humour pince-sans-rire d’Agatha Christie, et un style dandy qu’Oscar Wilde n’aurait pas renié. Sans compter son nom : Aloysius Pendergast est un ange dans le corps d’un démon. En un mot : irrésistible ! Le personnage est d’un charme désarmant, tout en nuance : sympathique mais dur, généreux mais très secret, raffiné mais aussi violent… Il résiste beaucoup au lecteur, et ne se livre pas d’un coup. Mais au fil des pages on se prend à ressentir beaucoup d’affection pour ce personnage d’une patience et d’un esprit analytique à toute épreuve. Sa fausse désinvolture le rend très attachant. Et les zones d’ombre qu’on finit par découvrir lui donnent de la profondeur, en plus de susciter encore plus la curiosité du lecteur.

Non seulement j’ai adoré lire Offrande Funèbre, mais j’ai déjà décidé de lire d’autres enquêtes de l’inspecteur Pendergast. De ce que j’ai pu lire sur le web, il faut quand même faire attention à ne pas lire les romans dans n’importe quel ordre car certains livres se suivent bel et bien. Et là, si on prend un cycle narratif par le milieu ou par la fin, il n’y a aucune chance de comprendre l’histoire. Mieux vaut donc tenter de lire les romans au maximum dans le bon ordre si c’est possible.

2 réflexions sur “Offrande Funèbre, thriller de Preston & Child

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s