Mes conseils pour réussir son défi lecture de l’année

Bonne nouvelle : j’ai fini mon challenge lecture 2020 ! Je comptais lire 70 livres. C’est fait : vive moi ! Mauvaise nouvelle : que faire à présent ? Me mettre à regarder des émissions de téléréalité ?! Non, je vais continuer à lire, normalement. Mais du coup, je me pose la question : comment ais-je fait pour lire autant de livres cette année ? Facile : il y a eu le confinement, une période pendant laquelle je ne pouvais plus travailler. J’ai donc lu jour et nuit pendant deux mois, et ça a été assez fun je dois dire. C’est comme si on m’avait donné le droit de lire en toute impunité ! Mais tout le monde n’est pas forcément aussi avancé que moi dans son défi lecture de l’année. Du coup, j’en profite pour partager avec vous quelques astuces pour réussir son défi lecture sans non plus frôler l’overdose livresque !

  • D’abord bien choisir son défi lecture

C’est un peu bête à dire, mais il faut se donner un objectif atteignable. Ne partez pas bille en tête en vous fixant un objectif de 100 livres si vous n’en lisez que 10 en moyenne d’habitude. Le but n’est pas de se dégoûter de la lecture, mais de lire de façon ludique. D’ailleurs, votre objectif peut très bien être modeste. Le but est de prendre plaisir à cette aventure de lecture annuelle.

Si vous cherchez à vous remettre à lire régulièrement, envisagez sereinement le nombre de livres que vous pensez pouvoir lire : 5, 10, 15, 50, 70, 100 ? Ce chiffre ne regarde que vous. Et il y a autant d’honneur et de plaisir à réussir à lire 5 livres en une année quand on ne lit pas d’habitude qu’à en lire 50 si on a l’habitude de lire beaucoup.

  • Ménagez-vous des moments de lecture

Le plus souvent, les lecteurs sont frustrés parce qu’ils n’ont pas assez de temps pour lire. C’est vrai qu’au quotidien, on a tous tellement de choses à faire que c’est délicat de se ménager des pauses lectures. Du coup, c’est d’autant plus important de bien choisir ces moments, et de s’y tenir par la suite. C’est comme pour le sport ! Identifiez les moments où vous voulez lire, et réservez ces créneaux pour ne rien avoir à faire d’autre. Personnellement, je lis surtout le soir. Au lieu de regarder la télé, je lis. Je profite donc de deux à trois heures de lecture quasiment tous les soirs. Et certains après-midi le week-end, je me réserve aussi des moments de lecture.

J’ai l’impression d’ailleurs que le temps est toujours au cœur des défis lectures. Se lancer dans un défi lecture, c’est aussi se forcer à prendre enfin du temps pour soi, pour lire, pour être un peu au calme et garder à distance la pression du quotidien. C’est une bonne chose. Et ça nous force à remettre de l’ordre dans les priorités du quotidien. C’est important d’accorder du temps aux choses qui nous font plaisir. Donc si vous voulez vraiment lire plus, commencez par vous recentrer sur vous-même. Accordez-vous plus de temps, et alors vous pourrez lire plus et réussir votre défi !

  • Choisissez bien vos livres

Dans un défi lecture, les deux critères les plus importants sont les suivants : le temps et la qualité des lectures. Je ne veux pas dire par là qu’il faut se forcer à lire de la grande littérature. Non. Lisez ce qui vous plait ! On ne vous demande pas de préparer l’agrégation de Lettres Modernes. Le but est de vous faire plaisir. Et un truc formidable avec la lecture, c’est qu’un bon livre en appelle un autre. Quand vous prenez beaucoup de plaisir à lire un livre, une fois qu’il est terminé, vous avez envie de lire autre chose. Si vous enchaînez les lectures décevantes, vous finissez par vous poser devant le canapé en lorgnant avec dédain votre pile de livres à lire, abandonnée sur la table basse.

Si vous aimez les comédies romantiques, lisez des comédies romantiques; Si vous aimez le Young Adult, lisez du Young Adult. Si vous aimez les histoires de vampires, lisez des histoires de vampires. Personne ne vous jugera. Il ne s’agit que de vous et du plaisir que vous allez retirer d’une histoire. Les gens qui dédaignent les littératures de divertissement mais qui ne lisent aucun livre dans l’année ne sont pas meilleurs que vous. Et surtout, ils ne savent pas de quoi ils parlent ! La littérature existe d’abord parce qu’on a envie qu’elle existe. On a envie de lire des livres, d’être émus, d’être surpris, d’être embarqués par une histoire.

Plus vous choisirez des livres conformes à vos envies, plus vous prendrez de plaisir à lire, et plus vous aurez envie de lire. CQFD !

  • La régularité n’est pas forcément une bonne chose !

Si vous n’avez pas le temps pour lire dans l’année, peut-être que vous devriez carrément abandonner l’idée de lire en semaine. Non, je ne veux pas dire par là que vous ne devez pas lire ! Je veux simplement dire que peut-être, vous devriez attendre les vacances. C’est le cas de beaucoup de Français. Ils lisent pendant les grandes vacances, mais pas trop le reste de l’année, faute de temps. Dans ce cas-là, concentrez vos efforts sur la période des vacances. Si vous comptez lire 5 livres cette année, lisez-les pendant les vacances. Si vous comptez en lire 10, lisez le plus gros de vos livres pendant l’été. Rien ne vous oblige à avancer sur votre défi de façon régulière. Il faut que la lecture reste un plaisir, et ça tient d’abord au respect du rythme de lecture naturel de chacun. Et on est tous différents !

  • N’ayez pas honte de revoir votre défi à la baisse

Je sais que ce conseil va vous sembler un peu paradoxal. Mais si vous sentez qu’en fait vous n’allez pas arriver à lire autant que vous le vouliez, c’est OK, tout va bien, il n’y a pas de drame. Revoyez votre défi lecture à la baisse. C’est plus important d’être réaliste et de se faire plaisir en lisant moins que prévu plutôt que d’entrer dans une dynamique frustrante où vous êtes toujours en retard sur l’objectif. Je sais de quoi je parle. La première année où j’ai fait un défi lecture, j’avais vu trop grand. Tous les mois, je faisais le point pour constater que j’étais à la traîne. Et ça devenait obsédant. J’étais un peu déprimée, et cette année-là, je suis complètement passée à côté du plaisir du défi lecture. On se lance un défi à soi-même, mais il faut que ça reste agréable, comme un booster pour avoir encore plus de plaisir à lire.

Si vous avez d’autres conseils à ajouter à cette liste, je suis évidemment preneuse !

8 réflexions sur “Mes conseils pour réussir son défi lecture de l’année

  1. ecrimagine dit :

    Bonsoir,

    C’est tout à fait ça 🙂 Je passe par des périodes de lecture (et d’écriture). Depuis le confinement, c’est l’inverse chez moi : je lis beaucoup moins ! Avec les enfants non stop avec moi, et un travail mi-temps, je n’ai plus eu de temps « à moi ». Enfin, disons que j’ai lu davantage de livres numériques durant le confinement grâce à une action spéciale « confinement ». Et j’ai adoré lire ces livres.

    Là, depuis le mois de juin, j’ai du mal à me plonger et à me « perdre » dans les livres. Ma PAL ne désemplit pas, tant en version papier qu’en numérique. J’ouvre un livre, je lis deux ou trois chapitres et puis, pfff, je n’accroche pas, je le remets dans la pile ou je dans une autre « à donner ».
    Mon défi du moment : acheter/emprunter/trouver/dénicher/recevoir un livre après en avoir lu deux de ma pile de livres à lire (rires). Je ne me suis pas fixée de nombre de livres à lire pour ce dernier trimestre 2020. J’aimerais simplement diminuer la taille de ma PAL « papier » d’ici Noël.

    Merci pour ce long article intéressant et tout à fait juste : personne pour nous juger, mais à nous de trouver le bon rythme. Et c’est aussi ce que je ressens pour reprendre un rythme d’écriture, je dois savoir me poser et m’imposer un moment. Je me sens trop connectée/dépendante à Internet ces derniers temps 😦

    Aimé par 1 personne

    • Alivreouvert dit :

      Je comprends, moi aussi parfois j’ai des phases sans lectures pour tout un tas de raisons. En tout cas, j’adore le principe de n’acheter un nouveau livre qu’à condition d’en avoir déjà lu 2. Je pense que je vais t’emprunter ce challenge perso pour 2021 !

      J'aime

  2. Mario Thibault dit :

    Merci pour cet article très intéressant, étant un amateur de challenges littéraires depuis quelques années, qui me permet de découvrir de belles lectures ainsi que vider ma PAL qui se remplie aussitôt. Et toujours dans le plaisir de partager nos lectures entre amateurs( quelques-uns, en tout cas) et amatrices.

    Aimé par 1 personne

  3. topobiblioteca dit :

    J’adore ton article il faut que cela reste un plaisir peu importe le nombre de libre et le thème… Se ménager du temps est la clé effectivement comme tu le dis c’est comme le sport ou tout autre activité. Moi ce sont les pauses de au boulot, le trajet en bus aussi qui me permettent de lire.

    J'aime

Répondre à Mario Thibault Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s