Cache-Cache à l'hôtel, roman policier de M.C. Beaton

Cache-Cache à l’hôtel, roman policier de M.C. Beaton

Me voici arrivée au 17e tome des enquêtes d’Agatha Raisin. Un plaisir à nuancer car la lecture de ce nouvel opus a été plutôt décevante. Est-ce que la série s’essouffle ? Je ne pense pas car j’ai déjà lu le 18e livre, et il est bien meilleur. Je vous parle quand même en détails de ce Cache-Cache à l’hôtel, histoire de faire le point sur les romans de M.C. Beaton.

James Lacey, l’ex-mari d’Agatha, est revenu dans les parages. Alors qu’ils tentent de retrouver un terrain d’entente et une relation amicale (même si Agatha espère secrètement plus que de l’amitié !), James propose d’emmener Agatha en vacances. Elle imagine le soleil, la mer, le sable fin… Il l’emmène dans une station balnéaire vieillotte sur la côte anglaise. Alors que la météo est à la tempête et que l’hôtel a visiblement connu des jours meilleurs, Agatha est prise à partie par une harpie venue passer à l’hôtel sa lune de miel. Quand la dame en question est retrouvée morte sur la plage, étranglée avec le foulard d’Agatha, les soupçons pèsent lourdement sur notre détective adorée. La voilà donc lancée dans une nouvelle enquête pour prouver son innocence… et partir de cet hôtel de malheur le plus tôt possible !

Résumé comme ça, je me rends compte que ce livre était quand même très prometteur. Et effectivement, l’idée de départ était très bonne. Agatha, qui apprécie son confort, se retrouve coincée dans un hôtel décrépit, avec pour voisins immédiats des clients tous plus fêlés et déplaisants les uns que les autres. Le personnel de l’hôtel est loin de faire des étincelles, et les cadavres ne tardent pas à s’accumuler. Une sorte de Cluedo, façon second degré !

Cache-Cache à l'hôtel, roman policier de M.C. BeatonMalheureusement, après un début prometteur, le roman s’emmêle les pinceaux, et s’enlise finalement dans une suite de péripéties plutôt longues et ennuyeuses à suivre. M.C. Beaton a voulu faire inutilement compliqué, et ça ne fonctionne pas. L’intrigue est alambiquée et se perd dans des fausses pistes qui ne parviennent pas à susciter la curiosité du lecteur. Au moment de la résolution véritable de l’affaire, la motivation s’est envolée depuis une bonne cinquantaine de pages.

Même ennui du côté des personnages. J’avais envie de donner une paire de baffes aux personnages. Ce n’est généralement pas très bon signe pendant la lecture d’un roman ! Le personnage de James est clairement en fin de course. Je n’avais qu’une envie : qu’il dégage pour de bon ! Et les tergiversations d’Agatha envers James Lacey sont devenues ennuyeuses car on les a déjà subi dans plusieurs autres romans.

Autant d’éléments qui ont plombé ma lecture et m’ont empêché d’apprécier Cache-Cache à l’hôtel. Comme je l’ai dit en début de chronique, j’ai déjà lu le 18e tome, Un Noël presque parfait. Et cette histoire était bien meilleure. Je ne pense donc pas que la série s’est essoufflée. En revanche, il semble qu’à vouloir faire des choses trop différentes dans cette histoire, M.C. Beaton se soit un peu perdue en cous de route.

3 réflexions sur “Cache-Cache à l’hôtel, roman policier de M.C. Beaton

  1. Bénédicte dit :

    J’ai un petit peu de retard, car mon dernier Agatha Raisin en date est le tome 13 (Chantage au presbytère). J’ai aussi été un brin déçue, j’espère que les prochains opus seront meilleurs.

    J'aime

  2. Bénédicte dit :

    J’ai un petit peu de retard, car mon dernier Agatha Raisin en date est le tome 13 (Chantage au presbytère). J’ai aussi été un brin déçue, j’espère que les prochains opus seront meilleurs.

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Chantage au presbytère était effectivement assez moyen. Franchement, ça dépend des tomes. Il y en a de très bien, et d’autres qui sont décevants. Je ne veux pas être fataliste, mais c’est peut-être le lot de toutes les séries qui durent un peu longtemps ? Peut-être que les auteurs ont parfois du mal à se renouveler ?

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s