Un Noël presque parfait, une enquête d’Agatha Raisin

Agatha Raisin revient pour les fêtes de fin d’année, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est en grande forme. Dans cette nouvelle enquête, la 18e de la série, M.C. Beaton revisite un genre bien britannique : le crime de Noël. Elle nous invite donc à partager une histoire dans la pure tradition du roman policier anglais, avec une Agatha plus survoltée que jamais. Car résoudre une enquête et épingler un meurtrier, ce n’est rien pour Agatha. En revanche, préparer un dîner de réveillon, ça risque bien d’achever notre détective-fouineuse abonnée aux barquettes surgelées !

Quand une gentille vieille dame écrit à Agatha Raisin et propose de l’engager car elle craint pour sa vie, la détective privée pense tout de suite avoir à faire à une personne un peu dérangée. Pourtant, madame Tamworthy a de bonnes raisons de se sentir menacée. Alors qu’elle se préparer à rédiger un nouveau testament qui déshérite ses quatre enfants, les tensions familiales sont à leur comble. Et quand la dame en question décède prématurément, empoisonnée avec de la cigüe, il est clair pour Agatha que la mort est un meurtre. Il ne reste plus qu’à trouver l’assassin. Et pour ça, il va falloir percer les secrets de chacun… à commencer par ceux de la victime. Dans sa tâche, Agatha va pouvoir compter sur les talents d’une nouvelle recrue, Toni. Une jeune fille de la campagne dont le sens de l’observation pourrait bien se révéler crucial dans cette affaire. Mais pour réussir le repas de Noël, Agatha devra en revanche compter sur sa débrouillardise si elle veut que Noël ne tourne pas au fiasco !

Cette nouvelle enquête d’Agatha Raisin me promettait un crime de Noël… et la promesse n’est pas franchement tenue. Certes, le livre nous présente un crime à résoudre, et l’histoire se passe à l’approche de Noël. Mais si vous cherchez un pur mystère de Noël, il faudra repasser ! On ne peut pas dire qu’on a son compte de guirlandes scintillantes, de lait de poule et d’esprit de Noël dans cette nouvelle histoire !!

Un Noël presque parfait tire quand même son épingle du jeu car le roman est bourré de bonnes idées. C’est un roman policier avec une solide intrigue, et il renouvèle la série des Agatha Raisin grâce à l’ajout d’un nouveau personnage hyper attachant, la jeune Toni. Cette jeune fille qui vient d’une famille à problèmes rappelle fortement à Agatha ses origines modestes. C’est donc l’occasion de découvrir un nouvel aspect de sa personnalité, plus doux et chaleureux, qui s’exprime dans sa relation avec Toni.

L’enquête en elle-même rend un bel hommage aux classiques des romans policiers anglais. Le meurtre dans un manoir isolé en pleine campagne est devenu une figure de style imposée dans le roman policier en Angleterre. Les membres de la famille, tous plus suspects les uns que les autres, sont tous au rendez-vous. Donc si comme moi vous êtes fans de romans policiers, vous apprécierez l’effort de M.C. Beaton pour revisiter le genre avec subtilité, tout en nous offrant un petit quart d’heure de nostalgie pour ces polars « à l’ancienne ».

J’ai adoré cette histoire car l’intrigue est géniale et pleine de suspens. Je suis juste déçue car elle pourrait très bien se dérouler à n’importe quel autre moment de l’année, ça ne changerait absolument rien à l’histoire. On ne peut pas dire que ce roman policier fasse Noël. Du coup, je suis un peu restée sur ma faim avec cette histoire. Il n’en reste pas moins que c’est une bonne histoire. Les fans d’Agatha Raisin y trouveront leur compte, et pour les curieux qui auraient envie de découvrir cette série policière, c’est un bon tome pour découvrir cette détective aussi géniale que déjantée.

4 réflexions sur “Un Noël presque parfait, une enquête d’Agatha Raisin

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s