Liste de lecture spéciale Confinement

D’accord, le confinement n’a rien de drôle. Mais autant tirer le meilleur parti de la situation. Donc, je vous propose aujourd’hui une liste d’idées de lectures pour passer le temps pendant ces jours un peu chaotiques. Tout est parti d’une plaisanterie qui courait sur les réseaux sociaux. Certais disaient en rigolant que c’était l’occasion de relire La Peste d’Albert Camus. Je ne riait pas trop parce que je trouvais l’idée déprimante. D’un autre côté, je n’ai jamais lu le livre, alors c’est vrai que ce n’est pas complètement idiot. Je ne suis quand même pas certaine de voulori me lancer dans des lectures qui pourraient résonner un peu trop avec notre actualité. Juste au cas où vous seriez plus courageux que moi, les livres qui suivent devraient vous donner entière satisfaction. Je demande quand même aux lecteurs hypocondriaques de passer leur chemin, merci !

  • La Peste, d’Albert Camus

Moins de 300 pages pour ce classique de la littérature française. Et pourtant je ne l’ai toujours pas lu ! Il paraît que ses ventes sont reparties à la hausse depuis quelques temps. Tant mieux pour les Belles Lettres, et pour Camus qui demeure à ce jour un des auteurs français du XXe siècle les plus populaires auprès des lecteurs.

  • L’Amour au temps du choléra

Ah les Caraïbes, le soleil, le sable fin… le choléra ! Il n’y a pas que la peste dans la vie, il y a aussi le choléra. Et avec cette maladie aussi, il y a matière à un grand roman. L’Amour au temps du choléra est l’un des romans les plus célèbres de toute la littérature sud-américaine, et son auteur, Gabriel Garcia Marquez a même remporté le Prix Nobel de littérature. Si le thème de la maladie peut faire fuir, sachez quand même qu’il s’agit d’une grande fresque historique et d’une émouvante histoire d’amour.

  • Le Décaméron, de Boccace

Le confinement, ça n’a rien de nouveau. La preuve : au XIVe siècle, quand la grande vague de peste a frappé l’Europe, elle a inspiré un livre à Boccace. L’auteur italien s’inspire un peu du principe narratif des Contes des Mille et Une nuits. Ses dix personnages sont enfermés dans un chateau à la campagne pour échapper à la peste qui ravage les villes. Là-bas, ils s’occupent pendant le confinement en se racontant des histoires à chaque jour qui passe. Il y a donc dix nouvelles à découvrir dans ce texte qui, il faut bien le préciser, a quand même pris un petit coup de vieux !

  • Pandemia, de Franck Thilliez

Il a une imagination formidable… mais ses livres font froid dans le dos. Il y a quelques années, Franck Thilliez imaginait que la France, puis l’Europe entière, étaient frappées par une vague d’épidémie meurtrière. L’occasion de livrer un bon thriller pour frissonner d’angoisse dans son fauteuil. Maintenant que la réalité a rattrapé la fiction, Pandemia mérite forcément d’être cité dans cette liste. Et j’espère qu’à l’Elysée, quelqu’un a eu l’idée de contacter le romancier pour lui demander son avis sur la situation actuelle !

  • Dix Petits Nègres, d’Agatha Christie

D’accord, celui-là n’est pas à proprement parler un roman qui évoque une épidémie. Mais il s’agit d’un petit groupe de personnes qui sont contraints de vivre confinés sur une île en attendant d’hypothétiques secours. Inutile de préciser que les secours n’arrivent pas à temps ! Les personnages tombent comme des mouches dans ce livre qui reste indéniablement le roman le plus cruel et le plus effrayant d’Agatha Christie. Si vous êtes confinés à plusieurs dans votre logement, gardez l’œil ouvert et méfiez-vous de tout le monde !

J’arrête là ma liste d’idées lectures. Je ne doute pas que, d’ici quelques temps, nous aurons droit à une foultitude d’ouvrages sur le coronavirus et l’amour au temps du confinement. En attendant un éventuel « Martine confinée », je vous invite à prendre soin de vous et à profiter de belles lectures.

3 réflexions sur “Liste de lecture spéciale Confinement

  1. Yuki no tsuru dit :

    Le Peste, un de mes romans préfèrés. C’est absolument incroyable, on ne peut pas vivre sans savoir lu ça. Dix petits nègres, simple et efficace. On peut aussi se faire « le fléau » de Stephen King mais gare à dormir la nuit. L’amour au temps du choléra, à tester. Je l’ai en réserve 🙂

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s