Citation Nora Roberts – Le Secret des fleurs

Le mois dernier, j’ai lu avec beaucoup de plaisir Le Secret des fleurs, le roman de Nora Roberts. Une belle découverte où la romancière américaine tisse trois portraits de femmes très intéressantes, qui partagent entre autres choses une passion pour le jardinage. Cet élément a l’air assez peu romanesque, mais en fait Nora Roberts tisse ce thème comme une métaphore pour évoquer la vie, la permanence de la vie et sa capacité de renouveau. C’est l’un des aspects les plus touchants dans le livre, et il y a un passage en particulier qui résume bien cette dimension de l’histoire.

« Personne mieux qu’un jardinier ne savait que la vie ne restait jamais statique. Les cycles, les changements de saison étaient nécessaires. Sans eux, il n’y avait pas d’épanouissement, pas de floraison possible. »

Ce roman est vraiment très poétique et très touchant. Si vous n’avez jamais lu de livre de Nora Roberts, il peut représenter une belle entrée en matière. Et j’espère que ce petit passage vous aura donné envie de le découvrir !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s