Mafioso : jazz, mafia et meurtres en série à New-York

Ray Celestin est de retour dans les librairies françaises. Son nouveau roman policier s’intitule Mafioso, et encore une fois il promet de nous plonger au coeur d’une enquête palpitante. J’ai découvert cet auteur avec son premier roman, Carnaval, qui se déroulait à la Nouvelle-Orléans. J’avais adoré cette histoire, la période, l’ambiance, l’intrigue, les personnages, le contexte historico-social… Ce roman avait suivi par Mascarade, une suite sans en être une. On retrouvait les deux personnages qui avaient enquêté dans le premier roman, mais l’histoire partait sur une nouvelle intrigue, plusieurs années plus tard. Et surtout, cette fois Ray Celestin installait son histoire dans le Chicago d’Al Capone, en pleine époque de la Prohibition. Pour ce troisième volet, Mafioso change encore de décor, de période historique et d’intrigue pour nous évoquer le cas d’un tueur en série.

« New-York, 1947. Un mystérieux tueur assassine de sang-froid tous les occupants d’un hôtel de Harlem. On parle d’un meurtre rituel, lié au vaudou. Un suspect est arrêté, condamné. Une ancienne détective de l’agence Pinkerton, Ida Davis, et le patron d’un club en vogue de Manhattan, Gabriel Leveson, se retrouvent mêlés à l’enquête. Ils découvrent bientôt avec effroi que l’affaire est liée à une série de meurtres bien plus importante, impliquant le crime organisé et la haute société de la ville. »

Non seulement ce résumé me donne tout de suite envie de lire ce livre, mais il faut aussi souligner qu’encore une fois les éditions du Cherche-Midi ont choisi une couverture superbe ! C’est un peu bête à dire, mais ça compte quand même ! Plus sérieusement, j’ai tellement apprécié les deux premiers romans policiers de Ray Celestin que j’avais hâte de lire un nouveau livre de lui. Je suis très heureuse de constater qu’il poursuit cette série. Je vais retrouver le personnage d’Ida, qui était vraiment très intéressant dans les précédents tomes. Et comme de nombreuses années se sont passées entre les deux histoires, j’imagine que ce sera aussi pour l’auteur l’occasion d’aborder encore une fois plusieurs enjeux de société liés à la place des femmes dans le monde du travail, et des minorités dans un pays très divisé où la violence, malheureusement, fait rage.

Je vous reparlerais plus en détails de ce livre dans une chronique… dès que je l’aurais lu !

4 réflexions sur “Mafioso : jazz, mafia et meurtres en série à New-York

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s