Les Nouvelles Aventures de Sabrina : mon petit plaisir tv du moment

A l’occasion de Halloween, à la fin du mois d’octobre, la plateforme Netflix a dévoilé sa nouvelle série : Les Nouvelles Aventures de Sabrina. Pour celles qui, comme moi, étaient des ados à la fin des années 1990, ce titre vous dit quelque chose. Il y avait déjà eu une première adaptation des aventures de Sabrina sous forme de série. Pour être honnête, c’était un peu idiot et la marionnette du chat qui parlait était franchement nulle. Par rapport aux démons de Charmed, on ne jouait pas vraiment dans la même catégorie ! Heureusement, cette nouvelle série de Netflix n’a rien à voir : cette fois, on a droit à une série ambitieuse et passionnante, idéale pour des soirées cocooning en compagnie d’une sorcière futée et pleine de surprises.

Sabrina est une jeune fille presque comme les autres. On ne le dirait pas en la voyant, mais cette adolescente est en fait à moitié sorcière et à moitié humaine. Et tandis qu’elle se prépare à fêter ses 16 ans, Sabrina est en plein doute : doit-elle accepter, comme on le lui demande, d’ajouter son nom dans le grand registre du diable ? Si elle le fait, elle tirera définitivement un trait sur sa vie de mortelle. Exit ses meilleures amies, sa vie de lycéenne, et adieu à son petit-ami. Mais les doutes de Sabrina ne sont pas du goût de tout le monde. Dans l’ombre, un démon et le grand prêtre de l’église de la nuit complotent pour la faire venir à eux. Pour y parvenir, ils n’hésiteront pas à tendre des pièges à Sabrina et à mettre la vie de ses proches en danger. L’heure du choix va bientôt sonner, et Sabrina devra payer le prix de la magie si elle veut sauver ceux qu’elle aime.

Je vous vois venir : une série avec une ado en pleine crise, où la magie sert de symbole au changement vers la vie adulte, c’est du déjà-vu ! Oui, mais ça n’empêche pas de se faire plaisir avec cette série !

Les Nouvelles Aventures de Sabrina revient aux origines de l’histoire. C’est-à-dire que ses créateurs ont utilisé les comics d’origine pour retrouver l’ambiance un peu macabre de l’histoire d’origine, à mille lieues de la précédente série des années 1990. Cette fois, on se retrouve plongé dans l’ambiance typique d’une petite ville américaine, Greendale, sauf que tout semble sortir d’un film noir des années 1950, des décors aux voitures en passant par les costumes. L’atmosphère de cette série nous plonge tout de suite dans cette ambiance un peu famille Adams, entre humour noir et frisson. D’ailleurs, le générique donne tout de suite le ton et il est très réussi !

Du côté de l’intrigue, je dirais que la série propose quand même quelques nouveautés, même si elle reprend effectivement beaucoup des thèmes adolescents typiques. J’ai été notamment très surprise par la présence du thème de la religion, traité comme un moyen d’aborder la question de l’embrigadement des jeunes, qu’il s’agisse de religion ou de politique. Cette question du fanatisme est au centre de l’intrigue principale de la série, et elle montre comment le monde des adultes est responsable de la perversion de la jeunesse. Finalement, des adolescents idéalistes ont plus souvent raisons que des adultes qui ont cessé de se battre pour ce qui est juste.

Je mets une mention spéciale à l’actrice qui incarne Sabrina dans cette nouvelle version. La jeune actrice a un nom imprononçable, mais elle est fabuleusement mutine à l’écran. Autour d’elle, on découvre une galerie de personnages franchement pas tristes, avec les fameuses « tantines », le cousin sorcier/terroriste, les amies fidèles… Mais surtout, j’ai adoré retrouver Michelle Gomez, la dernière méchante de Docrot Who, qui répand incarne encore une fois un personnage totalement délirant.

Si vous cherchez une série sympa et hors des sentiers battus, donnez une chance à Sabrina. Cette série réussit le pari de faire vivre sur petit écran une histoire avec une superbe esthétique de comics. Elle dose parfaitement le suspens, l’action et l’humour avec des éléments macabres. Le résultat est haut en couleurs et vraiment très agréable. J’ai dévoré les épisodes et je croise les doigts pour que Netfilx fasse une seconde saison.

P.S : bonne nouvelle ! Netflix a annoncé qu’un épisode spécial de Noël des Nouvelles Aventures de Sabrina sera mis en ligne sur la plateforme le 14 décembre prochain. De quoi passer un Noël terrifique !

Publicités

12 réflexions sur “Les Nouvelles Aventures de Sabrina : mon petit plaisir tv du moment

  1. Signé C. dit :

    Je me souviens du pauvre Salem le « chat peluche empaillé bizarre qui fait peur » dans la version avec Melissa Joan Hart. Je regarderais la nouvelle version bientôt, par curiosité, mais je redoute l’apparition de ce chat. 😂

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s