Top départ du Prix Polar SNCF 2019 : la sélection des romans

Jeudi dernier, j’étais invitée au lancement de l’édition 2019 du Prix Polar SNCF. Un prix littéraire que j’aime beaucoup pour plusieurs raisons : déjà, j’aime les trains ! Ensuite, je suis une grande de roman policier ! Et surtout, je trouve ça très sympa qu’uns institution comme la SNCF fasse autant d’efforts pour promouvoir la lecture. Le prix existe depuis presque 20 ans, mais l’entreprise s’investit aussi à l’occasion du festival de la BD d’Angoulême (où il y a toujours un espace de lecture mis à disposition des curieux) et pendant le Salon du livre de Paris, où l’année dernière la SNCF avait carrément organisé une enquête géante au sein du salon pour faire découvrir la littérature policière au plus grand nombre ! Bref, j’aime ce prix et c’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous présente la nouvelle sélection. Aujourd’hui, je vous parle de la sélection des romans, et demain je partagerais avec vous la sélection des BD.

Déjà, pour rappeler rapidement le principe du Prix Polar SNCF, il s’agit d’une sélection répartie dans trois catégories : 5 romans, 5 bandes dessinées et une sélection de 7 court-métrages. Tous ont un point commun : il s’agit d’œuvres policières. Ils ont été sélectionnés par le jury du prix, mais ce sont les lecteurs qui votent, et tout le monde peut participer. Pour cela, vous avez un peu de temps devant vous : la sélection vient tout juste d’être dévoilée, et les gagnants ne seront désignés qu’au 31 mai 2019. Si vous voulez participer, il vous suffit de lire un ou plusieurs livres de la sélection puis de voter en ligne.

  • Dans les eaux su grand nord, de Ian McGuire

« Patrick Sumner, un ancien chirurgien de l’armée britannique traînant une mauvaise réputation, n’a pas de meilleure option que d’embarquer sur le Volunteer, un baleinier du Yorkshire en route pour les eaux riches du Grand Nord. Mais alors qu’il espère trouver du répit à bord, un garçon de cabine est découvert brutalement assassiné. Pris au piège dans le ventre du navire, Sumner rencontre le mal à l’état pur en la personne d’Henry Drax, un harponneur brutal et sanguinaire. Tandis que les véritables objectifs de l’expédition se dévoilent, la confrontation entre les deux hommes se jouera dans les ténèbres et le gel de l’hiver arctique. »

 

  • Bondrée, d’Andrée A. Michaud

« A l’été 1967, une jeune fille nommée Zaza Mulligan disparaît dans les bois entourant Boundary Pond, un lac situé à la frontière entre le Québec et le Maine, rebaptisé « Bondrée » par un trappeur qui y avait vécu une tragique histoire d’amour. Les recherches s’organisent et Zaza est bientôt retrouvée morte, la jambe prise dans un piège à ours rouillé. L’enquête conclut à un accident. Mais lorsqu’une deuxième jeune fille disparaît à son tour, l’inspecteur Michaud se dit que les profondeurs silencieuses de la forêt recèlent d’autres pièges… »

 

  • Le Verger de marbre, d’Alex Taylor

« En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des collines et des falaises de calcaire. Un soir où il conduit le ferry de son père sur la rivière, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Il ignore que sa victime est le fils de Loat Duncan, un puissant homme d’affaires local et un assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses. »

 

  • Police, de Hugo Boris

«  » Ferme les yeux et pense à la France.  » C’est une blague qu’on se lance, entre flics, quand il faut faire le sale boulot. Déjà épuisés par la routine des violences, trois gardiens de la paix se voient confier une mission inhabituelle. Une reconduite à la frontière. À Roissy. De là, le réfugié tadjik qu’ils escortent s’envolera pour une mort certaine. Dans le huis clos de la voiture sérigraphiée : quatre corps, quatre consciences, quatre tragédies personnelles. Suffit-il vraiment d’ouvrir les yeux pour changer le monde ? »

 

 

  • Le premier mai tomba la dernière neige, de Jan Costin Wagner

« Début mai, sur la ville finlandaise de Turku, tombe la dernière neige. D’abord appelé pour un accident de la circulation avec délit de fuite au cours duquel une fillette de onze ans a perdu la vie, le commissaire Kimmo Joentaa doit faire face à un double meurtre : deux inconnus sont retrouvés allongés dans un parc, comme s’ils dormaient. Les enquêtes croisées conduisent le policier sur la piste d’individus que tout semble éloigner  : un architecte qui croit à la symétrie cachée de toute chose, un étudiant qui pète les plombs, une jeune roumaine qui essaie d’échapper à la misère, et un banquier d’investissement qui mène une double vie. C’est seulement lorsque Joentaa entrevoit ce qui les relie tous qu’il comprend que sa tâche véritable est tout autre que la recherche d’un meurtrier. »

Alors, qu’est-ce qui vous tente dans cette sélection ?

Publicités
Cet article a été publié dans Listes d'idées de lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Top départ du Prix Polar SNCF 2019 : la sélection des romans

  1. Pour ma part, Dans les eaux du grand nord et Le verger de marbre sont dans ma PAL.

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s