Chronique sur Ma vie (pas si) parfaite, roman de Sophie Kinsella

Livre chroniqué par Fanny.

J’ai découvert la Chick Lit avec Les confessions d’une accro du shopping de Sophie Kinsella et depuis je suis devenue non pas accro au shopping mais accro à ce genre de littérature. Sortant d’une Licence de Lettres Modernes, j’avais envie de lire quelque chose qui ne donnait pas à réfléchir, quelque chose de léger et cela correspondait à mes attentes. Sophie Kinsella est l’une des plus célèbres auteures dans le genre et je dois avouer que c’est celle préfère. J’ai acheté chaque roman qu’elle a écrit. Ils n’ont pas tous été des coups de cœur mais en général je suis conquise. Ma vie (pas si) parfaite, est paru en 2017 aux Editions Belfond puis chez Pocket au mois de mai 2018. Je l’avais pré-commandé pour être sûre de l’avoir le jour de sa sortie en format poche.

Katie a quitté sa campagne natale du Somerset pour conquérir Londres. Elle s’attendait à y vivre une vie telle qu’on la voit sur Instagram. Une vie mondaine. Une vie que tout le monde lui envierait. C’est d’ailleurs cette vie qu’elle donne l’impression de vivre lorsqu’elle poste une photo sur le célèbre réseau social. Mais la réalité est tout autre : un appartement en colocation à 2h de son travail avec tous les inconvénients qui vont avec les transports en commun, un travail sans intérêt particulier et surtout loin de mettre ses compétences en avant, une chef hyper égocentrique et désagréable à qui tout semble réussir. Mais pour rien au monde elle ne souhaiterait retourner vivre dans le Somerset.

Un licenciement inattendu peu après être tombée amoureuse de son patron, le jeune et beau Alex,  la contraint pourtant à retourner vivre auprès de son père qui, après avoir déjà eu de multiples idées de projets pouvant le rendre riche, décide de créer un glamping (un endroit alliant camping et glamour) dans la ferme familiale. Katie sera alors d’accord pour s’associer au projet et mettra tout en oeuvre pour que celui fonctionne au mieux. C’était sans compter sur l’arrivée de sa chef, Demeter, et sa petite famille. Un désir de vengeance prendra alors Katie et elle lui fera vivre en enfer, avant de se rendre compte que les apparences sont bien différentes de la réalité. Les méchants ne sont peut-être pas ceux qu’elle croyait…

Encore une fois, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire un roman de Sophie Kinsella. Je dois même avouer que cela faisait un moment que je n’avais pas autant apprécié un de ses romans. Avec Ma vie (pas si) parfaite on retrouve ce genre qui lui va si bien : la comédie. Ce roman est vraiment très drôle et garantit de passer un très bon moment. Pour tout vous dire, je l’ai lu dans ma chambre d’hôpital et il m’a permis de mieux vivre cette journée en service de chirurgie ambulatoire. Une infirmière a même été étonnée de me trouver toute souriante lorsqu’elle est entrée dans ma chambre. Merci à Sophie Kinsella ! Et surtout à ses personnages aussi touchants que drôles !

Grâce à ce roman, nous nous rendons compte que tout comme nous aimons donner l’impression que tout va bien dans nos vies, les personnes que nous envions font sûrement exactement la même chose. Il ne faut pas se fier aux apparences. Elles sont bien souvent trompeuses. Et derrière de jolies photos sur les réseaux sociaux se trouvent peut-être en réalité une personne qui manque de confiance en elle, qui n’a pas le travail dont elle rêve ou qui ne mange peut-être pas aussi bien qu’elle le prétend. Il permet de se rappeler qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture…

Si vous recherchez un roman qui pourra vous divertir pendant les vacances d’été qui approchent à grand pas, ou après une dure journée de travail, Ma vie (pas si) parfaite vous conviendra parfaitement. Fous rires garantis. Si vous connaissez Sophie Kinsella et avez lu Confessions d’une accro du Shopping, vous allez y retrouver le même genre d’humour. Si vous ne connaissez pas Kinsella, alors commencez soit par l’accro du shopping (mais alors vous aurez d’abord envie de lire toute la série), soit par celui-ci qui vous donnera sûrement envie de lire également ses autres romans.  Dans un autre genre, je pourrais vous conseiller Très Chère Sadie qui m’a énormément touchée.

En résumé, découvrez Sophie Kinsella si vous ne la connaissez pas. Et si vous la connaissez déjà, vous allez la retrouver comme vous l’aimez avec ce dernier roman que je vais m’empresser de prêter aux copines.

Publicités
Cet article a été publié dans Chick lit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Chronique sur Ma vie (pas si) parfaite, roman de Sophie Kinsella

  1. J’avais adoré ce roman aussi !

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s