L’Heure de veri-thé, d’Arnaud Bachelin

Il y a encore une dizaine d’années, je ne peux pas dire que j’étais une grande fan de thé. J’en buvais un peu, toujours le même thé noir à la bergamote qui me rappelait mon enfance et mes goûters chez mon arrière-grand-mère. Et finalement, la curiosité m’a poussé à découvrir de nouvelles choses, de nouveaux horizons gustatifs. J’ai été bien aidée par une amie, grande experte en thés du monde, qui m’a fait découvrir des saveurs que je n’aurais jamais osé goûter toute seule. Maintenant, je ne sais même pas exactement combien de variétés de thés j’ai dans mon placard spécial. Au fil des saisons, je change de saveurs ; j’ai même beaucoup de plaisir à accorder mon thé du soir avec le livre que je suis en train de lire. J’ai par exemple découverte qu’un Jardin Bleu (ménage fraise/rhubarbe) convenait parfaitement à un roman de Sophie Kinsella tandis qu’un matcha pamplemousse était idéal pour accompagner l’énergie d’un roman policier. Tout ça pour dire que le petit ouvrage d’Arnaud Bachelin, L’heure de véri-thé, était fait pour moi. Il ne s’agit pas d’un roman, mais de l’histoire du thé, de sa découverte en Asie à sa conquête du reste du monde. Quasiment une histoire romanesque !

C’est une évidence qu’on a tendance à perdre de vue, mais nous autres, occidentaux, n’avons pas toujours bu du thé. Tout simplement parce que les feuilles de thé sont originaires d’Orient et qu’elles ne sont arrivées dans notre culture que récemment. Du coup, la plupart des amateurs de thé ne connaissent pas les différentes étapes de l’histoire du thé en Orient, ce qui est dommage parce que les différentes périodes ont été vraiment fascinantes. Par al suite, l’arrivée du thé en Europe, puis dans le reste du monde, est également une aventure aux nombreuses péripéties, l’une des plus importantes étant évidemment l’invention du sachet de thé. Eh oui, ça non plus, ça n’a pas toujours existé !

L’Heure de Véri-thé est un ouvrage passionnant pour les amoureux du thé et aussi pour les simples curieux. A travers le thé, on découvrir tout un pan de l’histoire mondiale et des échanges marchands et culturels qui se sont bâtis entre Orient et Occident au fil des siècles. Arnaud Bachelin explique très clairement toute la culture liée au thé ; il a aussi la gentillesse de faire une mise au point sur les différents types de thé, ce qui m’a permis d’apprendre énormément de choses au fil des pages. Toute la première partie est consacrée à l’histoire du thé, là où elle est née. Ensuite, une seconde partie revient sur la venue du thé en Europe, et là c’est d’autant plus intéressant que c’est plus proche de nous. En tant que consommatrice française, je suis fascinée de voir comment un « produit exotique » est rentré dans nos mœurs de façon si évidente.

Là où le livre d’Arnaud Bachelin dépassé le simple ouvrage historique sur le thé (ce qui est déjà très intéressant), c’est que la dernière partie est consacrée au thé aujourd’hui, avec notamment de nombreuses idées sur la façon de consommer le thé de nos jours. L’auteur livre de nombreuses idées d’accord entre des thés et différents mets, y compris des fromages. Il donne même quelques recettes : en ce qui me concerne, je suis très curieuse de goûter la tarte au potimarron et thé d’Assam !

J’espère vous avoir donné l’eau à la bouche avec la présentation de ce livre. Ce n’est pas un gros livre et on peut le lire très rapidement. Si vous connaissez des amateurs de thé autour de vous, c’est typiquement un livre qui leur fera très plaisir et leur permettra d’en savoir plus sur leur boisson préférée.

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’Heure de veri-thé, d’Arnaud Bachelin

  1. J’ai le thé fraise/rhubarbe ! 😉

    Il a l’air intéressant !

    Aimé par 1 personne

  2. Cécile dit :

    Je suis une ne addicte au thé, je varie souvent les saveurs. J’ai abandonné il y a un moment le sachet pour le thé en feuilles à infuser, et je ne regrette pas.
    Ton article m’as interpellé, j’ai mis ce livre dans ma liste.
    Je me demandais, si tu avais quelques conseilsen matière d’accord littérature et trhés?
    Quel thé, pour quel style littéraire, quelle histoire?
    Merci encore pour ce blog!

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Oh alors ça c’est une question difficile !! J’adore savourer un jardin bleu avec les comédies romantiques ou autres feel-good romans. C’est un mélange fraise-rhubarbe que j’adore. Sinon, le thé noir à la bergamote est mon grand classique avec un roman policier. Mais je fais souvent des entorses à ces duos car j’adore goûter de nouveaux thés. Je viens juste de rapporter un Oolong aux fruits exotiques, de chez Whittard à Londres, et j’ai hâte de le tester… avec n’importe quel livre !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s