Houdini magicien et détective : Metamorphosis

Quand j’ai vu la couverture du roman de Vivianne Perret, j’ai fait un triple salto arrière… dans ma tête ! Un roman policier avec Harry Houdini comme enquêteur : c’était Noël avant l’heure ! Oui parce que je suis fan de romans policiers, ça ce n’est plus nouveau pour vous. Mais j’ai aussi cette grande passion pour le monde de la magie en général et pour la vie de Harry Houdini en particulier. Il y a deux ans j’avais regardé la série centrée sur lui qui mettait en scène Adam Brody, mais le résultat c’était avéré un peu décevant. Là au contraire, la promesse de l’auteur était de rester au plus près de la véritable biographie de Houdini, tout en plongeant dans les méandres d’une époque fascinante à travers le regard d’une des personnalités les plus célèbres de l’époque. Metamorphosis est le premier tome d’une saga policière sobrement intitulée Houdini, magicien et détective. Le premier tome vient tout juste de paraître chez 10-18 et je suis déjà fan !

En cette fin de XIXe siècle, les Etats-Unis sont en pleine mutation. On se passionne pour les innovations (l’électricité, le téléphone…) mais aussi pour la magie. Et le plus grand magicien du monde vit justement aux Etats-Unie : Harry Houdini, le roi de l’évasion, autodidacte de génie au sens de l’observation aussi aiguisé que son sens de l’humour. Armé de son agilité et de son intelligence, Houdini n’a jamais peut de relever un défi… même quand il s’agit de se lancer dans une folle course contre la montre retrouver la nièce d’un riche marchand chinois qui a été enlevée. En plein cœur de San Francisco, et alors que les émigrés chinois sont confrontés au racisme et à la violence d’un pays qui ne souhaite pas vraiment les accueillir, Houdini se retrouve mêlé à une affaire qui pourrait bien avoir été orchestrée par les puissantes triades chinoises. Mais il y a plus d’un crime tapis dans l’ombre… Pour résoudre l’affaire, Houdini devra compter sur ses multiples talents ainsi que sur l’aide précieuse de sa formidable épouse, Bess. Et s’il lui reste du temps, il faudrait aussi qu’il s’occupe de la mission secrète que le gouvernement américain lui a confié.

De la magie, de l’action, du suspens, la mafia chinoise, un enlèvement, les services secrets américains… Franchement, quel lecteur de roman policier pourrait résister à un tel tableau ? Certainement pas moi puisque j’ai commencé à lire ce roman dès que je l’ai reçu chez moi ! En choisissant de faire de Harry Houdini une espèce de Sherlock Holmes américain, Vivianne Perret savait ce qu’elle faisait et elle avait visé juste : une fois qu’on tient un personnage fascinant et attachant, on est prêt à le suivre dans toutes les aventures !

A priori, le fait que l’action se déroule dans le quartier chinois de San Francisco à la fin du XIXe siècle n’était pas fait pour me faire rêver. Mais c’était méconnaître les talents de romancière de Vivianne Perret. Visiblement très renseignée sur le sujet des émigrés chinois à l’époque, elle nous fait plonger dans un pan méconnu de l’histoire des Etats-Unis et nous fait découvrir les quartiers sordides où le danger rôde. On ressent vraiment l’ambiance des rues, la frénésie de cette société chinoise qui tente de se recréer loin de chez elle. On a vraiment l’impression d’y être, et c’est quand même une qualité du récit qu’il faut souligner.

Sous la plume de Vivianne Perret, Harry Houdini reprend vie sous les traits d’un type très sympathique, drôle, intelligent et chaleureux. Mais il a aussi sa part de mystère, ce qui rend la lecture palpitante car plus on avance dans le récit plus on apprend de choses à son sujet. A ses côtés, on découvre plusieurs personnages secondaires assez intéressants, mais le meilleur est évidemment son épouse, la charmante (et très moderne) Bess. La relation entre les deux est à la fois drôle, romantique et vraiment intéressante à suivre.

L’intrigue en elle-même est bien construite, avec pas mal d’action ce qui est agréable. On plonge très rapidement dans les pages de ce roman et c’est très difficile de le lâcher avant la fin. Après l’avoir lu, j’ai tout de suite eu envie d’enchaîner avec un autre tome. Il faudra que je sois patiente : il existe effectivement deux autres titres dans cette série policière (Le Kaiser et le roi des menottes, ainsi que La reine de Budapest) mais ils ne sont pas encore parus en format poche !

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Houdini magicien et détective : Metamorphosis

  1. Alice dit :

    je viens de commencer le tome 3 ! (sans avoir lu les 2 autres tomes…)
    mais il était sur netgalley, ça se passe à Budapest et Houdini enquête… il ne m’en fallait pas plus !
    je lirais peut-être les autres après !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s