La Vallée des poupées, roman de Jacqueline Susann

Livre chroniqué par Julie.

En attendant les nombreuses nouveautés de la rentrée littéraire, je me suis plongée dans un livre qui faisait depuis longtemps partie de mes lectures en attente, La vallée des poupées de Jacqueline Susann. Pas très récent, ce best-seller a pourtant battu tous les records de vente en 1966, au moment de sa sortie, et a également été adapté au cinéma. Mondialement connue, l’auteur, née aux Etats-Unis en 1918 et décédée en 1974, est une ancienne chroniqueuse de mode à la plume acérée et précieuse. Après avoir découvert Peyton Place de Grace Metalious cet été, je me suis dit que c’était le bon moment pour apprécier un autre roman interdit injustement déprécié et pourtant reconnu dans le monde entier.

Anne, Neely et Jennifer n’était pas vouée à se rencontrer et pourtant les voilà amies pour la vie. 1945, Anne Welles quitte la Nouvelle-Angleterre pour devenir assistante personnelle d’un avocat spécialisé dans le théâtre à New-York. Elle y rencontre Neely, une ambitieuse chanteuse prête à tout pour connaître la célébrité, et Jennifer, une femme sublime qui cherche à être reconnue de tous. Entre les scènes de Broadway et le soleil d’Hollywood, les trois jeunes femmes vont tout connaître, de la gloire à la désillusion, du bonheur aux cures de désintoxication.

Sur le papier, La vallée des poupées avait tout pour être un énième roman sentimental de plus, dévoilant des héroïnes riches en stéréotypes et en sentimentalisme. Rien de tout ça ici, et heureusement ! Cela fait un moment que je n’avais pas été autant prise dans une histoire, ne parvenant pas à me détacher de mes héroïnes et de leurs aventures. Passionnant, le livre de Jacqueline Susann, bien que daté, respire la modernité et pourrait parfaitement se passer à notre époque tant le sort de nos personnages est actuel.

L’auteure alterne avec talent des scènes dures et violentes psychologiquement et des purs moments d’humour. Parfois léger, souvent empli de désillusions, le livre de Jacqueline Susann est une succession de grands chapitres dans lesquels nous suivons Anne la « pure », Neely la cruelle et Jennifer la petite fille perdue. Les personnages secondaires ne manquent pas non plus de saveur et de piquant, à commencer par Lyon, le charmeur aux idéaux perdus ou la star hystérique, Helen Lawson.

La vallée des poupées, qui tient son nom de petites pilules gaiement avalées par les héroïnes, est également l’occasion de découvrir le monde du spectacle et du cinéma entre 1945 et 1965. On voit l’évolution du milieu, notamment avec l’arrivée de la télévision, comprenant peu à peu la déchéance des stars de music-hall face aux nouvelles stars du grand écran. Cette atmosphère de pseudo fête et de personnages clinquants s’ajoute au destin dramatique de nos trois jeunes femmes en mal de reconnaissance et d’amour.

Je ne peux que conseiller la lecture de La vallée des Poupées, notamment aux amateurs de grands destins et d’histoires sincères, vraies. Jacqueline Susann fait preuve ici d’un modernisme impressionnant pour l’époque, choquant ses lecteurs pour mieux les réveiller de leur vie conformiste et rangée.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La Vallée des poupées, roman de Jacqueline Susann

  1. Gros coup de cœur pour ce roman !

    J'aime

  2. lespagesdesam dit :

    Cet article est super bien écrit ! J’ai envie de connaître cet auteure et surtout ses héroïnes, une lecture passionnante

    Aimé par 1 personne

  3. Tu as réussi avec ta chronique à me donner l’envie de rencontrer ces femmes. C’est joliement écrit et on ressent le réel plaisir que fut cette lecture pour toi. Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s