Citation Chiara Moscardelli

J’ai eu un très gros coup de coeur pour le roman de Chiara Moscardelli, Quand on s’y attend le moins, qui est paru tout récemment chez Belfond. J’en profite donc pour partager avec vous une phrase extraite du livre. Penelope, le personnage principal, se pose pas mal de questions sur sa vie sentimentale, et notamment sur le fait qu’elle n’a aucun homme dans sa vie. Face à cette question existentielle, sa grand-mère n’hésite pas à la recadrer avec une phrase pleine de sagesse :

« Les femmes n’ont besoin de personne. Tant qu’elles se respectent elles-mêmes, tout va bien. »

Publicités
Cet article a été publié dans Citations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s