Visite de la BNF François Mitterrand

BNF-nuit

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les bibliothèques ne manquent pas à Paris ! C’est bien sûr l’une des raisons pour lesquelles je me flatte d’habiter en région parisienne, mais pas seulement. Et parmi les différents lieux accessibles au public de curieux et de lecteurs, les sites de la Bibliothèque Nationale de France sont forcément ceux qui font le plus rêver. Le plus prestigieux est évidemment le site Richelieu, mais je crois que celui qui est le plus connu du grand public, c’est le site François Mitterrand. Situé près de Tolbiac, l’ensemble architectural se remarque vite dans le paysage et il a d’ailleurs été surnommé « la très grande bibliothèque » à une époque : c’est dire si c’est gigantesque. Résolument moderne, le site Mitterrand est pourtant bien le fruit d’une très longue tradition française de bibliophilie. Et ça valait bien un article !

Comme son nom l’indique, c’est le président François Mitterrand qui a eu l’idée de fonder un nouveau site pour la BNF. Pourtant, ce n’est pas lui qui a eu l’idée de nommer cette nouvelle bibliothèque avec son propre nom. François Mitterrand a certainement été le président qui a laissé l’emprunte la plus durable dans le patrimoine culturel parisien. Parmi les grands travaux qu’il a fait mener, on pense à la formidable rénovation du musée du Louvre (avec la construction de la si décriée pyramide de verre que, personnellement, j’adore) et on pense aussi à la BNF. A l’époque de l’inauguration, en 1996, le site s’appelle encore Tolbiac. Ce n’est que plus tard que le site prendra le nom de François Mitterrand à la demande du président Jacques Chirac. Et la raison pour laquelle François Mitterrand avait lancé cet énorme chantier est très simple : les archives du site Richelieu de la Bibliothèque Nationale de France étaient devenues trop étroites. Surtout, les salles de lecture n’étaient pas assez grandes, elles ne suffisaient plus à accueillir tout le monde, l’archivage était rendu difficile par le manque de place, et le délai pour obtenir un document était parfois de plusieurs jours. Enfin, l’ensemble manquait de modernité et de fonctionnalité.

bnf-2

C’est l’architecte Dominique Perrault qui est choisi pour réaliser l’ensemble. Quand on se promène sur le site, on peut clairement apercevoir les quatre tours qui forment des angles droits et délimitent ainsi le site de 7,5 hectares en plein coeur de Paris. Et avec son esplanade de 60 000 m2, la BNF François Mitterrand n’est pas seulement un joli point de vue : c’est aussi l’un des endroits les plus venteux de la capitale ! En ce qui concerne les tours, j’ai été très surprise de découvrir récemment qu’elles étaient sensées représenter des livres ouverts. Encore faut-il regarder la vue depuis le ciel pour bien se rendre compte ! J’ai aussi appris qu’elle font chacune 79 mètres de haut. Impressionnant. Enfin, dernier détail , elles portent chacune un nom : la tour du Temps, la tour des Lois, la tour des nombres et la tour des Lettres. Mais ne me demandez pas laquelle est laquelle, pour moi elles sont parfaitement identiques !

Venons-en au coeur de notre sujet : les archives. La BNF est tout simplement l’une des plus grandes bibliothèques au monde, et les chiffres avancés vont rapidement vous donner le tournis : 13,3 millions de documents sont disponibles à la consultation dont 11 millions de documents imprimés. Ce qui représente 385 km linéaires de rayonnage ! On trouve 640 000 livres en libre-accès, 10 millions de livres dans la collection patrimoniale, 350 000 titres de périodiques, 950 000 microfiches et 76 000 microfilms. Wahou ! Mais ce n’est pas fini car le site François Mitterrand contient aussi une bibliothèque jeunesse, La Joie par les livres, qui compte à elle seule 185 000 livres. Enfin, coup de grâce : la réserve est constituée de 200 000 livres rares et conservés dans des conditions strictes et parfaitement adaptées.

bnf-3

La bonne nouvelle pour nous, c’est qu’avec ses 3 200 places de lecture, le site François Mitterrand a effectivement tenu sa promesse : accueillir le plus grand nombre de personnes. Le site comprend aussi plusieurs espaces d’exposition et deux auditoriums. Il accueille souvent des manifestations culturelles, comme le fameux hackathon de la BNF, sur tout un tas de sujets. Et le reste du temps, même sans entrer, vous pouvez profiter du splendide jardin.

Bref, le site François Mitterrand de la BNF n’est pas seulement énorme, il est aussi très bien doté pour faire vivre la culture dans la capitale. C’est un véritable temple des savoirs, comme l’avait voulu le président Mitterrand. Et si vous n’y êtes jamais allé, je vous conseille chaleureusement d’aller y faire un  tour ; vous ne serez pas déçu du voyage !

Advertisements
Cet article a été publié dans Lieux célèbres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Visite de la BNF François Mitterrand

  1. Ping : Blogger recognition Award (bis)

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s