La New-York Society Library

n2Pour commencer notre périple touristico-littéraire dans les rues de New-York, j’ai choisi de vous parler d’un lieu absolument incroyable et en même temps quasiment inconnu. C’est incongru, n’est-ce pas ? Oui, mais c’est que l’endroit en question a une histoire unique qui a profondément marqué l’héritage culturel de New-York. Il s’agit de la New York Society Library, l’une des bibliothèques de la ville… mais pas n’importe laquelle ! Au fil de notre visite, vous découvrirez pourquoi cette vénérable institution mérite le détour, mais vous apprendrez aussi que George Washington était un voleur de livres !

La New York Society Library est beaucoup moins connue que sa consoeur, la bibliothèque publique de New-York… du moins pour un public étranger. Parce que pour des new-yorkais pure souche, elle est au contraire LA bibliothèque historique de la ville. Notre histoire commence en 1754. New-York n’est pas encore la grande ville qu’elle est aujourd’hui, mais en ces temps de colonies américaines, elle est déjà une ville prospère grâce au commerce et à son port. De nombreuses familles font fortune et commencent à envisager l’idée de transformer New-York pour en faire une ville d’influence. Une ville où la culture aurait sa place, comme dans les grandes capitales européennes.

Six habitants ont l’idée de fonder une société en faveur de la création d’une bibliothèque. Ils vont voir le gouverneur de la ville et réussissent à le convaincre de les laisser utiliser l’une des pièces de la mairie de l’époque. C’est le tout début de la New York Society Library. Le principe de fonctionnement est très simple : les membres achètent des livres et les mettent à la disposition du public. Chacun est libre de venir consulter les livres sur place gratuitement. Seuls les membres sont autorisés à emprunter des ouvrages. Et les membres paient une cotisation annuelle qui permet de faire fonctionner la bibliothèque.

Le succès va être important et rapidement, grâce à l’argent récolté, le catalogue de la bibliothèque s’agrandit. Les membres qui dirigent la bibliothèque veulent que tous les domaines de savoirs soient représentés : la théologie, la philosophie, les sciences et la littérature. La bibliothèque est même abonnée aux périodiques qui commencent à être imprimés dans le nouveau monde. A l’époque, c’est la seule bibliothèque dans tout New-York. Et elle va rester seule pendant plusieurs années. De fait, c’est un peu la première bibliothèque municipale de la ville ; en tout cas c’est le plus vieux lieu culturel de New-York, et l’une des plus anciennes bibliothèques publiques de tout le continent nord-américain.

n1

Pendant les deux années où New-York va servir de capitale aux tous jeunes Etats-Unis, la New York Society Library devient officieusement la première bibliothèque du Congrès. Plusieurs hommes politiques de l’époque y passent régulièrement, dont John Adams et George Washington. Ce dernier a emprunté en 1789… et il ne les a jamais rendu ! Parmi les autres visiteurs illustres, on trouve au fil du temps Edgar Poe, Henry David Thoreau, Ralph Waldo Emerson…

A cause du nombre de livres qui n’a cessé d’augmenter (300 000 livres à l’heure actuelle), la bibliothèque a du déménager plusieurs fois mais elle existe toujours à l’heure actuelle. Son mode de fonctionnement n’a jamais changé. Chacun peut y entrer librement et consulter les livres sur place. Mais seuls les membres peuvent emprunter des livres et consulter certains livres rares qui se trouvent dans la réserve. Ils peuvent aussi profiter des salons de lecture dans les étages… Un vrai havre de paix !

Publicités
Cet article a été publié dans Lieux célèbres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La New-York Society Library

  1. Ça donne vraiment envie de la découvrir ! J’espère un jour en avoir l’occasion 😊

    J'aime

  2. Elisabeth dit :

    Merci pour a découverte de cette bibliothèque . Je suis allée récemment à New york et je n’ai vu que la Morgan library et La New York public Library …. mais la ville est si grande et il y a tant à voir . Une prochaine fois peut être …belles découvertes à toi !

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Je vois que tu as fait un très beau parcours ! Je pense que je parlerais de la New York Public Library une prochaine fois car c’est un endroit magnifique !

      J'aime

      • Elisabeth dit :

        Oui , c’est vrai un endroit magnifique. J’ai eu la chance d’être là pour la réouverture de la salle de lecture Main rose et j’ai adoré le lieu alors je lirai avec grand plaisir ton article

        J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s