Daniel Pennac et Benjamin Malaussène reviennent en librairie !

malausseneC’est avec un certain sens de l’à propos que les éditions Gallimard ont décidé de célébrer le début d’année 2017 : en publiant le nouveau roman de Daniel Pennac qui signe le grand retour de son héros Benjamin Malaussène. Comme si c’était encore Noël ! Du coup, mon âme de lectrice est transcendée par la joie et je zieute avec tendresse et nostalgie tous les romans de Daniel Pennac qui sont rangés dans ma bibliothèque. C’est qu’il y en a pas mal ! Et pour mieux vous faire comprendre en quoi ce nouveau roman est un véritable événement, je pense que le mieux est encore de vous expliquer qui est Benjamin Malaussène, de quoi parlent les livres de Daniel Pennac, et pourquoi je suis en adoration devant ce tandem littéraire de choc.

C’est en 1985 que Daniel Pennac a publié le premier livre de la saga Malaussène. En 1985, j’avais un an, donc inutile de dire que c’est seulement plusieurs années plus tard que j’ai vraiment lu les livres ! Le premier roman s’intitulait Au bonheur des ogres. Il mettait en scène un jeune homme, Benjamin Malaussène, dont le métier avait de quoi surprendre : bouc-émissaire professionnel. Employé par un grand magasin parisien qui avait eu la bonne idée d’exploiter sa tête de chien battu, Benjamin faisait office de service client un peu particulier : il s’en prenait plein la poire, tout le temps, se faisant copieusement engueuler par la clientèle déchaînée. Pas franchement un métier de rêve, mais Benjamin avait besoin de ça pour vivre : il avait la charge de ses nombreux frères et soeurs. Et même si Benjamin n’était pas franchement du genre à faire des vagues, il avait fini pas attirer l’attention de la police en devenant le principal suspect dans une affaire de bombes…

Au bonheur des ogres a été une véritable révélation dans ma vie de lectrice. Ce roman bourré d’humour et de personnages hauts en couleurs était aussi un formidable roman policier avec une intrigue haletante, très bien construite… Bref, tout ce que j’aime ! Au fil du temps, Daniel Pennac a publié d’autres livres de la saga, gardant toujours Benjamin Malaussène comme héros malencontreux d’un tas d’aventures rocambolesques. Dans chaque livre, l’accent était un peu mis sur les frères et soeurs dont les talents finissaient toujours par se révéler utiles au gré des enquêtes. Un vrai régal !

Au total, sept romans ont été publiés entre 1985 et 1999. Mais depuis, plus rien. On croyait que Benjamin Malaussène en avait fini avec toutes ces histoires et qu’il était rangé des voitures. Les lecteurs l’imaginait coulant des jours paisibles dans son quartier de Belleville qu’il aime tant, promenant son chien épileptique chaque matin. Mais non, pas du tout : Daniel Pennac n’avait pas écrit son dernier mot !

En ce début d’année 2017, les éditions Gallimard viennent tout juste de publier un nouveau livre. En fait, il va s’agir d’un diptyque intitulé Le Cas Malaussène. Le premier tome est baptisé Ils m’ont menti, et il est déjà disponible en librairie. On y retrouve Benjamin, qui travaille comme assistant dans une maison d’édition. A priori tout est calme, sauf que Paris est secoué par une affaire scandaleuse : un homme d’affaires français vient d’être enlevé. Cet escroc de haut vol sera échangé contre une rançon délirante, dont le montant correspond au parachute doré touché par la victime. Tout le monde est sur le coup, la police et la presse. Mais comme d’habitude, il semblerait que le hasard tisse un lien invisible entre l’affaire et le pauvre Benjamin…

Ce nouveau roman promet d’être passionnant. En tout cas, le retour de Benjamin Malaussène en librairie était attendu depuis longtemps par les fans de Daniel Pennac. Pour ceux et celles d’entre vous qui n’ont jamais lu la saga Malaussène, c’est le moment de s’y mettre. Les romans sont drôles, palpitants et sont une célébration de Paris, de ses petits quartiers et de ses personnages hauts en couleurs. On se croirait dans une carte postale, sauf que tout est bien vivant. J’ai lu les livres d’une seule traite à chaque fois tellement c’était bien. Daniel Pennac a un talent de conteur rare. Il sait comment captiver ses lecteurs. Donc si vous cherchez comment bien commencer votre année de lecture, n’hésitez plus et entrez dans la folle ronde de la famille Malaussène !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Daniel Pennac et Benjamin Malaussène reviennent en librairie !

  1. juneandcie dit :

    Voilà une merveilleuse nouvelle ! Je partage totalement ton enthousiasme pour cette saga Malaussène dont j’ai lu et relu tous les volumes. Hâte de lire ce nouvel opus et de repartir pour de folles aventures.

    J'aime

  2. enviedlyre dit :

    J’avais lu La fée carabine, je crois, de cet auteur et je n’avais pas apprécié son écriture. Alors peut être ce n’était pas pour moi le bon moment de le lire. Il faudrait que je réessaie.

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Oui, La Fée carabine fait partie de la saga. Mais comme ce n’est pas le premier tome, ce n’est peut-être pas l’idéal pour bien entrer dans l’histoire. Après, c’est vrai que Daniel Pennac a un style d’écriture très particulier, et je comprends que tout le monde n’aime pas. Si tu as l’occasion, tente ta chance avec le premier livre de la saga, Au Bonheur des ogres, et là tu sauras effectivement si ça te convient ou pas !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s