Le drôle de Noël de Scrooge

scroogePour ceux et celles qui n’ont jamais eu la chance ou l’occasion de lire Un Conte de Noël de Charles Dickens, ce n’est pas grave : vous pouvez toujours compter sur Hollywood pour une séance de rattrapage. Et d’ailleurs, en 2009, c’est Jim Carrey qui a prêté ses traits et sa voix à l’inoubliable personnage de Scrooge. Robert Zemeckis a signé une adaptation en vrai-faux dessin animé sous un joli titre : Le drôle de Noël de Scrooge. De quoi passer un Noël en famille en découvrant cette histoire intemporelle d’un vieux monsieur aigri qui se laisse finalement toucher par la mage de Noël. C’est le film parfait pour un jour de Noël, et donc il était tout indiqué pour aujourd’hui !

Ebenezer Scrooge n’est pas quelqu’un de très chaleureux ; c’est même tout le contraire ! Ce vieil homme au coeur de pierre ne se laisse émouvoir par rien, ni la gentillesse de son employé, ni la bonté de son neveu, et encore moins la magie de Noël. Cette ambiance festive tape même sur les nerfs de notre vieux grigou ! Il rembarre les bonnes oeuvres, fait peur aux chorales dans les rues, fait fuir les enfants… Mais pendant la nuit de Noël, Scrooge rencontre le fantôme de son associé décédé il y a longtemps. Le spectre lui annonce la venue de trois esprits de Noël : le fantôme des Noël passés, celui du Noël présent et enfin celui des Noël à venir. Chacun des spectre va emmener Scrooge pour lui faire voir un monde qu’il ignore. Il découvre alors le vrai sens de Noël. Mais cette révélation sera-t-elle suffisante pour le faire changer d’opinion et enfin s’ouvrir aux autres ?

L’histoire de Dickens n’a pas pris une ride dans cette version très fidèle au roman. Un Conte de Noël n’est pas une simple histoire charmante de Noël, c’est aussi et surtout une histoire empreinte d’une certaine gravité. Dans cette parabole sur le devoir de charité, Dickens nous donne la leçon d’une vie : être généreux, ce n’est pas seulement faire le bien autour de soi, c’est aussi cultiver le bonheur.

C’est vrai que le personnage de Scrooge est tout sauf aimable et sympathique. Et Jim Carrey n’hésite devant aucune grimace pour montrer la sécheresse de coeur de cet homme avide de richesse, mais qui maîtrise toute chaleur humaine. Au fil des révélations qu’il va découvrir, Scrooge change et commence peu à peu à se rendre compte du vrai sens de Noël. Et avec lui, chacun d’entre nous est invité à réfléchir au vrai sens de Noël. C’est donc une histoire qui pourra toucher tout le monde, les petits comme les grands. car Noël n’est pas seulement la course aux cadeaux, l’orgie de chocolats et les diffusions de bêtisiers à la télé. C’est avant tout l’occasion de se retrouver avec nos proches, de vivre des moments privilégiés, et de se rappeler que la générosité est précisément au coeur de notre humanité.

En ce qui concerne le dessin animé en lui-même, je ne suis pas une fan de la motion-capture, un procédé que je trouve terriblement artificiel. Il n’empêche que le dessin animé est vraiment beau et très plaisant. Surtout, les décors retranscrivent très bien l’atmosphère des Noël victoriens. Rien ne manque et la magie opère pour de bon.

Au final, Le drôle de Noël de Scrooge est un joli divertissement, parfait pour profiter des fêtes de fin d’année en famille. Ce film vous fera passer un bon moment et ne manquera pas de vous émouvoir.

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le drôle de Noël de Scrooge

  1. alie784 dit :

    Tu me donnes envie de lire le livre et de voir le film

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s