Le Dictionnaire amoureux de Tintin

dictionnaire-amoureux-tintinDécidément, nous sommes en pleine saison Tintin ! Le petit reporter inventé par Hergé est toujours aussi populaire et son actualité est très chargée en ce moment : exposition à la galerie du Grand Palais, retransmission d’épisodes radiophoniques sur France Culture avec la troupe de la Comédie Française pour jouer Le Lotus Bleu, et maintenant une nouvelle Bible : Le Dictionnaire amoureux de Tintin. Les éditions Plon ont décidé de publier un nouveau tome dans leur très belle collection des dictionnaires amoureux. Ce nouvel opus est un plaisir pour tous les tintinophiles et les fidèles lecteurs du petit monde de Hergé.

C’est Albert Algoud qui raconte Tintin cette fois. Sous sa plume, Milou, la Castafiore, le professeur Tournesol et tous les autres prennent vie pour dévoiler tous leurs secrets… à commencer par la raison pour laquelle ils sont toujours aussi populaires, plus de cinquante ans avant la première publication de leurs aventures. Au fil des lettres de l’alphabet, on en apprend beaucoup et on replonge dans les beaux souvenirs de nos lectures d’enfance. Et pour Albert Algoud, l’écriture même de ce dictionnaire pas comme les autres a été une véritable aventure comme il l’explique très bien lui-même :

« Depuis l’enfance, les aventures de Tintin n’ont cessé de m’accompagner. Je les ai lues tour à tour avec mes yeux d’enfant, d’adolescent et d’adulte (ou de ce qui ressemble à un adulte). Ce qui m’a toujours enchanté chez Tintin, c’est sa liberté : sans parents, sans enfants, sans fiancée, sans âge… M’ont plu aussi ses compagnons, tous fêlés… Haddock le colérique au grand coeur, Tournesol le sourdingue génial, les Dupondt, la Castafiore, Milou, et tous les autres… Lorsque l’on m’a demandé d’écrire un dictionnaire amoureux de Tintin, je l’avoue, j’ai hésité. La littérature autour des travaux d’Hergé est aujourd’hui considérable, à la mesure du succès de Tintin et de ses 250 millions d’album vendus dans le monde. Malgré tout, je me suis lancé pour très vite me rendre compte qu’il en était de cette oeuvre comme des poupées russes, qui déboîtées les unes après les autres, révéleraient toujours une Matriochka insoupçonnée, qui elle-même en révélerait une autre plus surprenante encore, et cela, sans fin… Mon but, en alliant érudition et fantaisie, souvenirs personnels et références à l’imaginaire collectif, est d’intéresser à cette oeuvre aux aspects si divers, les lecteurs qui ne connaissent pas bien Tintin comme ceux qui l’apprécient. Quant aux Tintinophiles, je compte bien – ô vanité – les surprendre aussi en leur montrant des facettes insoupçonnées de l’oeuvre d’un des des plus grands artistes du XXe siècle. »

Ce très beau livre fera le plaisir de tous les lecteurs, grands et petits, et permettra à chacun d’assouvir sa curiosité envers l’un des personnages les plus aimés de tout le patrimoine littéraire mondial. Et à l’approche des fêtes de fin d’année, ça peut être un super cadeau à mettre au pied du sapin !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s