Mort de Shakespeare et Cervantès : de l’importance de savoir lire un calendrier

Shakespeare-Cervantes

Le 23 avril n’est jamais un jour comme les autres, particulièrement pour les amoureux des livres. Vous le savez (ou peut-être pas), ce jour est consacré à la fête mondiale du livre et du droit d’auteur. Une journée entière pour célébrer les livres, ce n’est pas de trop. Mais pourquoi avoir choisi cette date du 23 avril ? Ce choix n’a en fait rien d’arbitraire, et il repose sur un fait historique aussi fascinant que troublant : le 23 avril 1616, c’est à cette date que sont morts Shakespeare et Cervantès, deux des plus importants auteurs européens. C’est donc un moyen d’honorer ces deux pères fondateurs de la littérature occidentale que d’utiliser la date de leur mort pour célébrer leur héritage et le bonheur de lire. Maintenant, la chose vraiment étonnante dans tout ça, c’est le fait suivant : Shakespeare et Cervantès sont effectivement morts à la même date… mais pas le même jour !

De qui on parle au fait ?

Shakespeare, tout le monde voit à peu près qui c’est ? Non ? Pour ceux du fond qui ont séché les cours de littérature anglaise, je rappelle que Shakespeare est un peu l’équivalent de notre Molière pour les anglais. D’ailleurs, on parle de « la langue de Shakespeare », c’est dire à quel point il les a marqué. Enfin, pas au point de savoir qui il était vraiment et où il est enterré. En fait, les britanniques ne sont même pas véritablement certains qu’il a existé pour de vrai car plusieurs théories (dont une lancée par Mark Twain en personne) estiment qu’il s’agissait peut-être d’un prête-nom. Malgré ces quelques difficultés biographiques, « le barde » comme on le surnomme outre-Manche fut un génie littéraire auquel on doit de nombreuses pièces : Roméo et Juliette, Le Songe d’une nuit d’été, Hamlet, La Tempête, Beaucoup de bruit pour rien, et tant d’autres.

Cervantès pour sa part est également un client sérieux pour le titre de génie littéraire. L’auteur de Don Quichotte a connu de son vivant un grand succès, avant de finir sa vie avec un bras en moins dans un certain oubli. Mais avec le temps, son œuvre n’a cessé de grandir en traversant les âges. Avec ce héros qui n’en est pas vraiment un, Cervantès invente un peu l’art du roman moderne à lui tout seul. Ce qui n’est pas rien ! Le reste de son œuvre passe complètement au second plan derrière ce formidable roman, mais ce n’est pas tellement grave car Don Quichotte a été célébré par tellement d’autres auteurs (Balzac le trouvait formidable, et Balzac ne faisait pas facilement de compliments !) et de lecteurs à travers le monde que ce livre est devenu tout à fait incontournable.

La mort leur va si bien

Passons maintenant au cœur de notre sujet. Cervantès décède le 23 avril 1616 à Madrid, vraisemblablement des suites d’une maladie. Deux versions existent sur son enterrement : dans la première il aurait été enterré dans la même tombe que sa femme ; dans la seconde, sa dépouille aurait été jetée dans une fausse commune. Dans les deux cas, les restes de son cadavre sont introuvables.

Shakespeare de son côté est une énigme sur plusieurs points, mais sa mort est relativement claire. Quelques années avant de mourir, il revient dans son village de naissance, Straford-upon-Avon. Son décès est brutal et on ne sait pas vraiment ce qui l’a causé, mais ce qui est sûr, c’est que sa dépouille est inhumée dans l’église de la Sainte-Trinité, au cœur même du village.

Jusqu’ici, tout semble clair. Le destin a frappé un grand coup sur la table en retirant à la littérature mondiale deux de ses plus brillants esprits le même jour de la même année. D’ailleurs, beaucoup de gens sont prêts à célébrer ce hasard en rappelant bien que Cervantès et Shakespeare sont morts le même jour. Voilà qui est en fait inexact : ils sont morts à la même date, mais pas le même jour. Cervantès est effectivement mort de 26 avril 1616, mais Shakespeare est en fait décédé le 3 mai 1616. Comment est-ce possible ? Et pourquoi dit-on qu’ils sont tous les deux morts le 23 avril ? Tout simplement parce que, d’un certain point de vue, ils sont effectivement tous les deux morts à la date du 23 avril… sauf que ce n’était pas le même 23 avril 1616.

Avant de vous perdre totalement, je vais vous fournir la clef de l’énigme. En 1582, la plupart des pays catholiques d’Europe adoptent un même calendrier : le calendrier Grégorien. Toute l’Europe ? Non, car une île résiste encore et toujours à la normalisation du continent. Tout comme les Anglais ne veulent toujours pas utiliser l’euro ou rouler du bon côté de la route, à l’époque déjà ils étaient réticents à adopter les mêmes us et coutumes que leurs voisins du continent. Ce qui explique qu’au lieu d’adopter le calendrier Grégorien, ils ont décidé de rester en calendrier Julien. Dans le calendrier Grégorien, le 23 avril 1616 tombe donc bien un 23 avril. En revanche, en calendrier Julien, le 23 avril équivaut en fait au 3 mai. Bien que Cervantès est Shakespeare soient morts à la même date, Shakespeare a en fait survécu quelques jours à son illustre confrère. CQFD !

Ce n’est que bien plus tard que l’Angleterre adoptera finalement le calendrier Grégorien (crise passagère de lucidité !). Alors pourquoi continuer de dire que Shakespeare et Cervantès sont morts le même jour ? Déjà, parce qu’expliquer les méandres des calendriers européens du XVIIe siècle ne passionne pas les foules. Ensuite parce qu’il est vrai que ce hasard historique est tout de même fascinant.

Quoiqu’il en soit, en ce jour si particulier, j’espère que vous aurez une petite pensée pour ces vieux auteurs. Et aujourd’hui plus que jamais, célébrons ensemble les 400 de la disparition de Shakespeare et Cervantès. Jusqu’à la toute fin, ils nous auront laissé une belle histoire à raconter !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mort de Shakespeare et Cervantès : de l’importance de savoir lire un calendrier

  1. juneandcie dit :

    Excellente anecdote ! Je me coucherais moins sotte ! ^^

    J'aime

  2. super, merci bcp de cette mise au point ! bizz

    J'aime

  3. Elisabeth dit :

    très intéressant

    J'aime

  4. Ping : Stratford-upon-Avon : musée shakespearien à ciel ouvert | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s