Elémentaire mon cher Lock Holmes : le film à voir absolument

Sherlock-HolmesNon, ce n’est pas une blague, c’est bien le titre du film. Peu de gens le savent, et on dirait bien que l’existence même de ce film est une info confidentielle. Pourtant ce film policier existe bel et bien, réunissant à l’écran Michael Caine dans le rôle de Sherlock Holmes et Ben Kingsley dans celui du bon docteur Watson. Daté de 1988, Élémentaire mon cher Lock Holmes est un bon classique, une comédie à ne manquer sous aucun prétexte. Les fans de Sherlock Holmes auront le plaisir de découvrir à quel point on peut aller loin dans l’inventivité et le détournement du canon holmésien ; les néophytes riront tout simplement de cette aventure trépidante. En ce qui me concerne, je tenais absolument à vous parler de ce film car il est en quelque sorte la revanche inespérée du docteur Watson. Dans ce film où le spectateur va de surprise en surprise, les clins d’œil au classique de Sir Arthur Conan Doyle ne manquent pas, mais ils sont passés à la moulinette avec beaucoup de brio. Une bonne raison de le faire entrer dans ce thème du mois de mars consacré au roman policier. Parce qu’après tout, le roman policier a bien des facettes qu’on ne soupçonne pas, particulièrement quand on l’adapte au cinéma !

Sherlock Holmes est un individu particulièrement intelligent. Tellement intelligent qu’aucune affaire ne peut résister à son imparable sens de l’observation. Le travail de déduction fait le reste, et les cas les plus exceptionnels ne fond pas long feu devant sa brillante cervelle. Les fans se régalent de ses exploits en lisant leur compte-rendu dans la presse grâce à la plume du bon docteur Watson, homme respectable et témoin privilégié des coups de génie du maître… Enfin, ça c’est ce que croit le grand public. Car en fait, Sherlock Holmes n’existe pas ! Il n’est qu’une illusion, le produit de l’imagination du docteur John Watson. Féru de mystères mais soucieux de sa réputation, le docteur Watson a eu l’idée de cacher son hobby pour les crimes en inventant un enquêteur de génie dont il serait le seulement le second. Une idée géniale qui lui permet de garder sa respectabilité de médecin tout en s’adonnant à sa passion pour les enquêtes palpitantes. Oui, mais plus l’alter ego de Watson devient célèbre plus il devient difficile d’inventer des excuses pour qu’il ne se montre pas. Pour botter en touche, Watson a un autre coup de génie : engager un acteur pour jouer le rôle de Holmes devant les yeux du public en délire. Malheureusement pour lui, l’acteur est à l’opposé du personnage : ce coureur de jupons et fêtard invétéré ne brille pas par son intelligence. Les gaffes sont légion ; heureusement que son cabotinage le sauve des situations délicates. Les choses se corsent le jour où un criminel décide de kidnapper le docteur Watson pour s’en prendre à Holmes. Notre acteur de seconde zone va devoir s’en remettre à son flair pour venir à la rescousse du génie véritable…

Normalement, avec un pitch pareil, vous avez forcément envie de vous précipiter sur internet pour acheter le DVD de ce film (oui, il est disponible à la vente) ! Sinon, c’est que j’ai mal résumé l’histoire, ce qui serait dommage. L’idée même de croiser les rôles en transformant Holmes en une espèce de balourd sans cervelle, à l’opposé de tous les traits de caractère du personnage, est un tour de force qui mérite les applaudissements. A l’inverse, Watson, le faire-valoir, monte en grade et passe enfin sur le devant de la scène. Magistral !

Outre l’excellente idée de départ, cette comédie policière dispose de deux atouts fabuleux : Michael Caine dans le rôle de Sherlock Holmes (ou plutôt d’un acteur qui essaye de faire Sherlock Holmes) et Ben Kinglsey dans le rôle du docteur Watson, esprit frustré et pourtant si brillant. Avec tous ces arguments, le film ne pouvait être qu’une réussite. Et c’est le cas : on rit beaucoup car le duo ne fonctionne absolument pas, les travers de l’un tapant sur les nerfs de l’autre. Mais il y a aussi du suspens grâce à plusieurs retournements de situation. Le fait, par exemple, de mettre Watson hors jeu pour laisser le faux Holmes démêler les nœuds de l’affaire est une trouvaille géniale qui amène beaucoup d’énergie à l’histoire.

Sherlock-Holmes-2

Peut-être que les fans les plus « traditionnalistes » seront choqués par cette adaptation, mais je lui trouve plusieurs vertus. Déjà parce que ce film reprend point par point tous les axes majeurs du canon : il se contente de les renverser en changeant le personnage principal. Un bel exercice de style en soi. Ensuite et surtout, ce film est al preuve qu’on peut jouer et s’amuser avec les classiques. Ce n’est pas parce qu’un œuvre est admirée de tous qu’elle doit rester inaccessible, placée sur son piédestal. Au contraire, il faut déboulonner les classiques, les tordre dans tous les sens, les réinventer pour réinventer notre plaisir à les lire. Le film démontre efficacement que si on aime Sherlock Holmes, ce n’est pas par habitude, à cause de l’image figée que l’on a de lui, c’est plutôt à cause des leviers narratifs qu’il utilise : de bonnes enquêtes, une intelligence qui triomphe de tout, des personnages attachants. Le mystère n’est pas tellement plus compliqué que ça.

Ce film est un excellent divertissement qui vaut le détour. C’est le genre de film qu’on peut regarder en famille, entre amis… Tout le monde peut y prendre plaisir. Pas besoin d’avoir un doctorat en Sherlock Holmes pour passer un bon moment en le regardant. Du reste, les romans d’Arthur Conan Doyle ne sont pas non plus l’apanage d’une pseudo élite littéraire : tout le monde peut les ouvrir et y plonger pour découvrir certaines des histoires les plus passionnantes jamais écrites. Alors, êtes-vous prêt pour vivre une aventure trépidante ?

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Elémentaire mon cher Lock Holmes : le film à voir absolument

  1. Goran dit :

    Film effectivement très intéressant que j’ai vu il y a quelques années sur Canalsatellite je crois, mais je ne me souviens plus très bien… Il y en a un autre qui est aussi très intéressant, c’est sur Sherlock Holmes lycéen dans un pensionnat et dans lequel il rencontre son fidèle compagnon. J’ai oublié le titre.

    J'aime

  2. Natacha dit :

    Oh j’ai envie de le voir ! J’adore le titre, très bien trouvé et il donne le ton

    J'aime

  3. WordsAndPeace dit :

    tu as réussi, je viens de le demander à ma bibilothèque!

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s