Charlie Chaplin, une biographie de Peter Ackroyd

ChaplinLe mois dernier, une double belle surprise attendait les fidèles lecteurs des éditions Philippe Rey puisque la maison d’édition française a publié simultanément deux livres de l’auteur anglais Peter Ackroyd : sa biographie de Londres (oui, il a écrit la biographie d’une ville) et la biographie de Charlie Chaplin. C’est particulièrement ce petit dernier qui me faisait envie, mais suite à des soucis de calendrier et beaucoup trop de livres à lire en février (pour le dire vite, j’étais en retard !), ce n’est que la semaine dernière que j’ai enfin pu lire cette biographie, sobrement intitulée Charlie Chaplin. Un ouvrage forcément pas comme les autres vu qu’on parle de la première icône du cinéma mondial. Un sujet en or pour un auteur, et pour le lecteur la promesse de passer un très bon moment en compagnie de la silhouette inoubliable de Charlot.

Chaplin était anglais. C’est un fait biographique que beaucoup de gens ont tendance à oublier. Et pourtant, c’est bien dans les quartiers pauvres de Londres que la légende va naître, dans tous les sens du terme. Chaplin voit le jour dans un milieu défavorisé, et il va passer toute son enfance dans la misère, à errer avec sa mère et son frère aîné pour trouver de quoi survivre, trouver un abris où vivre quelques temps… Dickens l’aurait pris pour un de ses personnages. Enfant, l’école n’est pas un lieu qu’il fréquente beaucoup. Par contre, il connait les hospices, les maisons pour enfants des rues. Le seul atout de cette enfance triste, c’est que Chaplin est né dans une famille d’artiste : une mère chanteuse/danseuse et un père acteur. Très tôt, il sait se donner en spectacle. Il imite, fait des tours, danse pour quelques pièces. Et ce talent qu’il cultive très vite va devenir le levier avec lequel il va faire plier sa vie pour changer son destin. Des années plus tard, c’est Hollywood qui ouvre les bras pour accueillir le p’tit gars de Londres. Fardé avec les haillons de la misère, Chaplin invente le personnage du vagabond… et le cinéma moderne par la même occasion. Mais que savons-nous de l’homme derrière le masque ?

Tant de choses ont été dites et écrites sur Chaplin qu’on pourrait penser le sujet épuisé. Sauf qu’il continue à échapper à tout le monde. Trop de choses restent dans le flou, et Chaplin lui-même demeure insaisissable tant les différents aspects de sa personnalité sont difficile à concilier. L’homme froid, égocentrique, paranoïaque, colérique est-il le même que le personnage chaleureux, sympathique, engagé et adulé de tous ? C’est un peu la question muette à laquelle Peter Ackroyd essaye de répondre dans cette biographie.

Le livre est plus court que ce à quoi on pourrait s’attendre : moins de 300 pages. Bizarre ? Pas tant que ça. En fait, le livre est dense et très bien documenté. On ressent rapidement que Peter Ackroyd maîtrise son sujet et qu’il est passionné par ce qu’il raconte. Il apparaît aussi très vite que ce qu’il veut, c’est faire le lien entre la vie de Chaplin et sa carrière au cinéma. Il cherche à trouver la logique entre l’intime et le publique, à voir en quoi la vie de Chaplin va modeler son art. C’est donc la dimension autobiographique de son œuvre qui se dévoile petit à petit. Cette alternance perpétuelle entre la vie et les films rend la biographie particulièrement intéressante et dynamique. On voit, de manière logique, comment les choses se mettent en place pour forger le destin incroyable de l’acteur/réalisateur.

C’est aussi un bon moyen pour Ackroyd d’éviter de tomber dans le pathos. Il argumente ce qu’il dit en se fondant sur des témoignages directs ou indirects des personnes qui ont vraiment côtoyé Chaplin. Grâce à lui, le lecteur remonte le temps. Ackroyd fait revivre la naissance du cinéma, son âge d’or, ses vedettes de l’époque. Un monde dans lequel la place de Chaplin posait déjà un problème : il dominait tout le monde mais restait isolé en même temps. Pour ce qui est de faire la part des choses entre le génie et l’égocentrisme, Ackroyd laisse les lecteurs juger eux-mêmes, ce que je trouve judicieux et agréable.

J’ai beaucoup apprécié cette biographie notamment parce qu’elle est très bien écrite, vive, dynamique, très plaisante à lire. On se croirait presque dans un roman ! Mais ce qui m’a particulièrement frappé, c’est qu’Ackroyd a beaucoup mis l’accent sur l’enfance de Chaplin, ses débuts anglais puis ses débuts de carrière aux Etats-Unis : c’est-à-dire les périodes de sa vie que le grand public connait le moins bien. C’est révélateur de sa démarche : il veut jeter un éclairage sur ce qu’on ne connait pas du personnage plutôt que de redire ce que d’autres ont déjà raconté avant lui.

Du coup, j’ai appris beaucoup de choses sur Chaplin, ce qui reste quand même le meilleur compliment qu’on puisse faire à une biographie ! Cet accent mis sur les débuts permet aussi d’envisager Chaplin dans toute sa complexité : un homme fragile, sensible, avec lequel la vie n’a pas toujours été tendre, et qui a toujours eu du mal à trouver sa place dans le monde. Des sentiments qui ont fait que, très tôt dans sa carrière, il a eu du mal à se mêler aux autres, à suivre les autres. Il a trouvé ses propres codes, surtout parce qu’il ne savait pas comment faire autrement. Cette indocilité apparaît à la fois comme une force qui lui a permis de survivre à tout et comme une faiblesse qui a causé son isolement.

Je pense que cette biographie peut intéresser un très large public. Pas besoin d’être un expert en histoire du cinéma pour savourer ces pages. La curiosité et le talent de raconteur de Peter Ackroyd suffiront à vous faire remonter le temps pour découvrir la vie passionnante de Chaplin.

Advertisements
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Charlie Chaplin, une biographie de Peter Ackroyd

  1. Il me tente bien, merci pour la trouvaille j’adore Charlie Chaplin

    J'aime

  2. J’ai du mal avec le cinéma de Chaplin, les gags répétitifs ne sont pas ma tasse de thé mais j’ai tout de même adoré les étudier en cours à la fac, je pense que cette bio peu être très intéressante pour tenter de comprendre la complexité de l’acteur et du personnage =)

    J'aime

  3. Nico dit :

    Article très intelligent vous avez une vraie compréhension de l homme et de son oeuvre. Bravo à vous et merci.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s