Habiter avec des livres : les règles d’une cohabitation réussie

bibliothèque

Quand on a l’habitude de lire pas mal de livres, la question de la place et du rangement peut rapidement devenir un problème important, pour ne pas parler d’une guerre territoriale ! Les lecteurs sont nombreux a tenter de résoudre le casse-tête des piles de livres à ranger quelque part, des étagères à augmenter, de la bibliothèque qui craque, pleine à exploser… Moi-même, je rêve depuis toujours d’avoir chez moi une pièce entièrement dédiée au rangement des livres. Une vraie bibliothèque. Mais évidemment, le prix du mètre carré en région parisienne tient ce doux rêve à distance ! Quand on vit avec des livres, si on ne veut pas finir complètement dingue à force de les ranger tous les mois en tentant de nouveaux classements et de nouvelles méthodes, il faut se tenir à quelques règles. C’est comme avec des colocataires : si vous voulez que la cohabitation se passe bien, il faut que toutes les parties sachent à quoi s’en tenir.

Chacun chez soi !

Plus on habite dans un petit espace, et plus la place est importante. Et si vous ne voulez pas étouffé à cause d’un amoncellement d’objets ou de livres, il faut adopter une stratégie simple, claire et efficace. Selon moi, plus l’espace de l’appartement est petit, plus il devient judicieux de ne pas laisser les livres s’éparpiller. Parce que même les lecteurs les plus fanatiques ont parfois envie d’un petit répit loin des couvertures de leurs chers ouvrages. Ne pas voir des piles de livres chaque fois qu’on promène le regard dans son appartement permet de respirer un peu. Il semble donc judicieux de définir une zone dévolue au rangement des livres. Pas besoin d’avoir des livres dans toutes les pièces de l’appartement ! On peut par exemple choisir de ne ranger les livres que dans la chambre à coucher, histoire de libérer de l’espace dans le salon et de ne pas y avoir les murs couverts d’étagères. Personnellement, comme j’avais de la place dans mon entrée, c’est là que j’ai choisi de mettre ma grande bibliothèque. J’y garde donc mes livres, ce qui résorbe les risques d’extension territoriale dans le reste de l’appartement.

Fumeurs interdits

Je ne le dirais jamais assez : les livres sont fragiles ! Le papier n’aime pas la lumière, il n’aime pas qu’on lui renverse du café dessus, mais par-dessus tout il craint les flammes et la fumée. Quant on laisse des livres êtres exposés à une trop forte chaleur ou à des fumées de tabac, on prend le risque que le papier se dessèche. Ce qui n’est pas bon pour lui. Si vous voulez vous faire une bonne idée des ravages que le tabac peut faire sur le papier, il vous suffit de regarder la couleur du plafond dans un appartement de fumeurs : la couleur blanche aura laissé la place à une couleur beige foncé… voire pire ! Est-ce que vous avez vraiment envie que les pages de vos livres finissent dans le même état ?

Attention aux températures

Autre point important : si les livres sont très sensibles à la chaleur et à la fumée de tabac, ils sont aussi hyper sensibles à l’humidité. Le papier (et là, je ne vous apprends rien) est obtenu grâce à la transformation du bois des arbres en pâte à papier. Et les arbres sont des végétaux (là encore, pas de scoop), donc de la matière vivante. Là où ça devient intéressant, c’est que le papier doit donc être traité avec le plus grand soin, car l’humidité favorise le développement de champignons, c’est-à-dire de moisissures, sur le papier. Donc, si vous ne voulez pas que les pages de vos livres finissent couvertes d’une affreuse couche de moisissure verdâtre, il vaut mieux prendre certaines dispositions. Tout d’abord, l’hiver, il faut vérifier que les livres se trouvent dans une pièce correctement chauffée. Un minimum de chaleur enrayera toute prolifération potentielle de moisissure. Ensuite, c’est encore mieux si la pièce en question est suffisamment aérée car le renouvellement d’un air sain fait du bien au papier (qui a besoin de respirer). Avec ce genre de mesures, vous êtes sûr que vos livres resteront en bon état.

J’espère que ces trois conseils de base vous aideront dans votre cohabitation avec vos livres. Et vous, quels sont vos conseils pour bien vivre avec vos livres ?

Publicités
Cet article a été publié dans Ranger sa bibliothèque. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Habiter avec des livres : les règles d’une cohabitation réussie

  1. Goran dit :

    Mes conseils, prendre conseil chez toi… 😉

    J'aime

  2. Je me reconnais bien dans ce problème d’espace, surtout depuis que j’habite à Paris !

    Aimé par 1 personne

  3. J’habite aussi à Paris, et c’est assez difficile pour ranger les livres ! Heureusement, j’ai la chance d’avoir un mur de 2m sur lequel j’ai pu caser mes bibliothèques.
    En tout cas, tes conseils sont très bons 🙂

    J'aime

  4. Natacha dit :

    Si seulement je pouvais avoir 20m carré en plus pour les livres ! Ca devient problématique mais bon, pour rien au monde je les laisserai ! Je préfère dormir assis 🙂

    J'aime

  5. juneandcie dit :

    Encore un article très avisé et pertinent. Un plaisir !

    J'aime

  6. Bon ben déjà pour les deux derniers points, j’ai tout faux (tabac/soleil, mes pauvres choux sont très exposés). Merci pour ces infos utiles dont je n’avais pas idée ! 🙂

    J'aime

  7. Catherine dit :

    Oui moi aussi j’adorerais pouvoir avoir LA bibliothèque (la pièce). Mais c’est en projet. A Paris, je n’aurais jamais pu envisager ce rêve mais ici, en Angleterre, dans ma maison, j’y travaille. Par contre personnellement ce qui m’agace au plus au point, c’est la poussière. Du coup je prévois des bibliothèques fermées parce que je ne suis pas maniaque du tout au contraire mais justement, j’essaye de minimiser les espaces a dépoussiérer. Ce qui va dans le sens de la protection des livres non? 😉

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s