Sherlock : mon avis sur l’épisode spécial de Noël

sherlock-noel

Les meilleures choses se méritent, et il faut parfois savoir faire preuve de patience. D’un autre côté, il y a aussi des limites à ne pas franchir. Par exemple : je veux bien attendre un an avant la prochaine saison de ma série préférée, mais presque trois ans, NON ! Depuis le début (avant même sa diffusion en France), j’ai adoré la série anglaise Sherlock. Enfin une adaptation des aventures de Sherlock Holmes qui en vaut la peine et qui prend des risques. La lectrice que je suis ne pouvait que saluer la qualité de la prestation. Mais, maintenant que je suis accro, j’exige qu’on me donne ma dose annuelle d’épisodes ! Daignant écouter les suppliques des fans aux quatre coins du monde, les deux créateurs de la série (les excellents Mark Gatiss et Steven Moffat) ont eu l’idée de proposer un épisode spécial de Noël. S’il s’agit d’une tradition pour les séries anglaises, Sherlock n’en avait jamais proposé jusqu’ici. Après avoir chanté les louanges de ces remarquables gentlemen pendant des mois, il a finalement été temps, à Noël 2015, de découvrir cet épisode spécial : The Abominable Bride.

Exit le XXIe siècle, nous voici revenus aux origines et nous découvrons Sherlock dans sa bonne vieille époque victorienne. Les fiacres ont remplacé les taxis, les télégrammes ont repris la place des téléphones portables, les journaux éclipsent internet. Bref, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes… si ce n’est qu’une affaire pour le moins étrange ne tarde pas à secouer Londres. Un homme s’est fait assassiné en pleine rue par sa femme. Une affaire qui pourrait ne pas être aussi remarquable si ladite épouse n’avait pas mis fin à ses jours l’après-midi même en se tirant un coup de fusil dans le crane. D’autres cadavres viennent bientôt grossir les rangs de la morgue, et à chaque fois les témoins évoquent la même silhouette fantomatique comme meurtrier : une femme vêtue d’une robe de mariée. Une énigme qui va mettre à rude épreuve le sens logique de Sherlock. Car comment une morte peut-elle revenir du néant pour chasser ses victimes ?

La résurrection n’est peut-être pas nécessairement un thème idéal pour Noël, mais qu’importe : les frissons et la dimension très mystérieuse de cette nouvelle enquête rendent l’épisode largement festif. Cet épisode spécial a d’ailleurs fait couleur beaucoup d’encre avant même sa diffusion. Dès que la production a fait filtrer les premières photos et a communiqué sur ce « voyage dans le temps », les fans se sont déchaînés. Et c’est bien normal. Outre l’attente logique pour connaître enfin la suite des aventures de Sherlock (et le mystère de Moriarty), l’attention s’est beaucoup portée sur l’idée du bond dans le temps. Voilà une série qui a bâti toute sa réputation sur le fait de transposer les aventures de Sherlock Holmes à l’époque moderne, et qui décide subitement de retourner dans la bonne période temporelle. Ce choix est à lui-seul une intrigue à résoudre pour les fans.

Sherlock-street

Force est de constater que ce voyage dans le temps, véritable retour aux sources, donne un sacré coup de fouet à l’ensemble de l’épisode. Je n’ai pas peur de dire que, pour moi, c’est à ce jour le meilleur épisode de la série. Il est traité de façon très intelligente, avec des références aux livres mais aussi des références à la première saison qui sont particulièrement savoureuse. Mieux encore, j’ai trouvé que Benedict Cumberbatch avait retrouvé un peu de fraîcheur dans son interprétation, alors que la dernière saison nous avait montré un jeu un peu « pantouflard ».

Ici, on repart de zéro et chacun doit retrouver la place qui est la sienne dans le tableau d’origine. Sherlock est égal à lui-même (il a même retrouvé sa fameuse pipe !) ; Watson tente toujours de faire de son mieux ; madame Hudson reste inchangée ; Lestrade patauge toujours autant ; Mycroft en revanche a mal vécu sa transposition victorienne ; et je ne dévoile rien pour Molly Hooper, mais le traitement de son personnage est surprenant et génial.

Outre le fait que cette intrigue proposée est tout bonnement excellente, il faut dire que ce retour à l’ère victorienne ne se révèle pas du tout gratuit. Au fil de l’épisode, les scénaristes dévoilent leur jeu aux spectateurs, et on comprend, dans la deuxième partie de l’épisode, qu’il s’agit en fait d’une stratégie qui vise à préparer le terrain pour la prochaine saison. C’est sans aucun doute la manœuvre narrative la plus brillante que j’ai jamais vue dans une série télé ! Et à la fin de l’épisode, on n’a qu’une envie : vite voir la suite ! Impossible de ne pas trépigner d’impatience ! Visiblement, les deux scénaristes en ont encore sous le pied, et leurs idées pour l’évolution de Sherlock est bien loin d’être tarie. Cela laisse présager beaucoup de bonnes choses pour la suite.

Cet épisode a été programmé par la BBC le 1e janvier, et en France il sera diffusé par France 4… au printemps !! Sérieusement, on peut se demander de qui on se moque ! Pour info, la chaîne TMC qui diffusait la série anglaise Downton Abbey a eu plus de respect vis-à-vis de ses téléspectateurs en diffusant le dernier épisode spécial de Noël début janvier, soit trois semaines seulement après la diffusion d’origine. Dans un contexte où les chaines diffusent des épisodes de Noël au printemps, il devient difficile de jeter la pierre sur le téléchargement illégal* ! Et pour compléter le tableau, le tournage de la quatrième saison de Sherlock commencera courant 2016, pour une diffusion anglaise début 2017. Qui sait, à ce rythme-là, quand les téléspectateurs français pourront voir les épisodes ?

*Je précise que le DVD est disponible à la vente sur Amazon UK au prix de 10£.

Publicités
Cet article a été publié dans Séries télé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Sherlock : mon avis sur l’épisode spécial de Noël

  1. juneandcie dit :

    Bravo pour ton analyse ! J’adhère complètement et sur tous les points !

    J'aime

  2. juneandcie dit :

    A reblogué ceci sur JUNE and CIEet a ajouté:
    Pour ceux qui douteraient encore de la nécessité de voir l’épisode spécial de Sherlock, A Livre Ouvert saura vaincre vos dernières réticences avec cette excellente analyse pleine de pertinence et de passion. Avec un petit tacle pour les chaînes française concernant la diffusion tardive de cet épisode.
    Décidément Sherlock, on en redemande !

    J'aime

  3. Natacha dit :

    Un très bon épisode ! Je l’ai adoré !

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s