Qu’est-ce qu’un feel-good book ?

fingers

Le plaisir littéraire est littéralement pave d’expressions plus ou moins claires : entre le jargon professionnel, les néologismes et les emprunts à l’anglais, le lecteur français a parfois un peu de mal à s’y retrouver. Et vous le savez, vous qui suivez ce blog, j’adore sortir ce genre d’expressions de mon chapeau afin de vous les faire découvrir ! Aujourd’hui, je souffle la bonne humeur sur votre froide journée avec une expression anglo-saxonne que j’adore.

D’où vient le « feel-good book » ?

Les lecteurs sont des gens organisés à l’extrême, un brin maniaques peut-être, et cette folie de la catégorisation trouve son comble aux Etats-Unis, où les passionnés de lecture ont le don d’inventer des catégories à tout bout de champ ! D’autant qu’ils peuvent facilement puiser leur inspiration dans un autre art, très proche de celui de l’écrit : celui du cinéma. En effet, au départ, on trouve au cinéma la catégorie des « feel-good moovies », à savoir des comédies qui donnent la pêche. Les lecteurs se sont inspirés de cette dénomination pour films afin de créer spontanément une catégorie équivalente en littérature.

Que signifie « feel-good book » ?

Littéralement, l’expression veut dire : un roman qui fait du bien, qui vous fait vous sentir bien. Bref, le genre de livre qui illumine votre journée, vous sauve de la crise de nerfs, vous redonne le sourire, vous offre une bulle d’oxygène loin du quotidien parfois pesant. Et si on a d’abord tendance à penser que seule une comédie peut rentrer dans cette définition, en fait les comédies dramatiques aussi trouvent leur place dans la catégorie. Dit comme ça, à peu près n’importe quel livre qu’on aime énormément peut prétendre au titre. Ce n’est pas si simple…

Oui parce que j’ai oublié de préciser qu’un feel-good book a une particularité : il doit présenter une vision positive et optimiste de la vie. C’est un livre qui présente une histoire et des personnages capables d’inspirer le lecteur pour le meilleur. Pensez par exemple au roman d’Edward Kelsey Moore « Les Suprêmes » qui offre une formidable leçon d’optimisme et de courage. Dans la même veine, vous pourrez apprécier « Le Cœur entre les pages » de Shelly King.

Pourquoi cette catégorie est-elle intéressante ?

Je trouve que cette catégorie vaut le détour parce qu’elle est la seule (à ma connaissance) à être à cheval entre la littérature de divertissement et la littérature plus « classique ». Souvent, en plus de l’aspect comédie, le feel-good book offre une vraie réflexion sur la nature humaine, notre capacité à rebondir, à croire en nos rêves, à nous adapter à des situations difficiles pour en tirer le meilleur parti. Ce sont aussi des livres qui célèbrent notre propre capacité à nous réinventer, à changer de vie, à vivre de folles aventures. Les rapports humains y sont largement mis en valeur, notamment avec l’importance de l’amitié, ce lien privilégié qui unit deux êtres et leur permet de s’épanouir. Autant d’éléments qui peuvent être présents dans d’autres livres, mais qui sont vraiment la locomotive des feel-good books.

Maintenant que vous en savez plus sur cette catégorie littéraire, ne manquez surtout pas ma chronique cinématographique de dimanche soir qui sera consacrée à Forrest Gump, le célèbre film adapté d’un roman quasiment inconnu en France (malheureusement).

Très bonne journée à vous tous, et très belle lecture.

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Qu’est-ce qu’un feel-good book ?

  1. Elisabeth dit :

    Merci de nous éclairer sur ces expressions ; on se sent un peu plus à l’aise après .
    Mais dîtes moi , pensez vous que certaines de nos expressions dans le domaine littéraire font aussi le voyage vers les Etats Unis ?

    J'aime

  2. J’aime bien ta définition des feel-good books, non seulement optimistes mais aussi porteurs d’une réflexion. Ils sont particulièrement bienvenus en ces temps troublés… Mais ne pourrait-on pas trouver une expression équivalente en français? Je me demande si les Québécois, très créatifs en ce domaine, ne disposent pas d’un néologisme ?

    J'aime

  3. Elisabeth dit :

    Oui , les » livres bonne humeur « c’est une bonne expression ou les » livres positifs » peut être ….

    J'aime

  4. Ping : Découvrez notre collection « polar et thriller feel good » | Les Éditions NL

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s