Liste de films pour se mettre dans l’esprit de Noël

popcorn

Et voilà, nous y sommes, c’est la dernière ligne droite : Noël est enfin à l’horizon, après un mois de patience à l’attendre à grand renfort de chocolats du calendrier de l’Avent ! Et pour couronner le tout, c’est un long week-end qui va nous permettre de fêter Noël en famille pour profiter de nos proches dans une ambiance chaleureuse et festive. L’occasion de se plonger un peu dans la magie des histoires de Noël avec des films qui plairont aux grands et aux petits. Pour ce faire, je vous ai préparé une sélection de films que j’aime bien (re)voir à Noël, des films avec un brin de magie, de merveilleux et de rires, parce que c’est vraiment la période de l’année où on a le plus envie de laisser les soucis du quotidien loin derrière nous. Je passerais sur la trilogie du Seigneur des Anneaux que je me refais chaque année début décembre ; je passerais aussi sur Narnia et Harry Potter, parce que ce sont vraiment des choix évidents et que vous les avez forcément déjà vu une fois. A la place, voici trois films pour accompagner votre chocolat chaud tandis que le feu brûle dans la cheminée…

Hugo CabretHugo Cabret

Ce très joli film signé Martin Scorsese est un très bel hommage au cinéma français, et plus particulièrement à l’un de ses pionniers, Méliès. Adapté du roman jeunesse de Brian Selznik. Restituant le Paris des années 1930, l’histoire nous plonge au cœur d’une gare parisienne pour suivre les pas d’un petit garçon, Hugo Cabret, orphelin qui vit caché dans la gare et s’occupe de l’entretien des horloges. En secret, le petit garçon essaye de réparer un automate qui appartenait à son père, persuadé que quand l’automate fonctionnera à nouveau, il lui délivrera un message de son père. Pour le réparer, Hugo est obligé de prendre des risques en volant des pièces au magasin de jouets de la gare, tenu par un vieux monsieur peu sympathique. Un exercice d’autant plus périlleux que le surveillant de la gare rôde dans les parages avec son chien…

La neige tombe à gros flocons dans ce conte magnifique emprunt de nostalgie. Les grands seront sensibles à son charme désuet et à l’hommage rendu aux premiers films muets ; les petits apprécieront l’aventure du jeune Hugo, un garçon débrouillard et plein d’imagination. Dans tous les cas, la famille passera un bon moment avec cette histoire palpitante.

Coeur-dencreCœur d’encre

Je n’ai pas l’impression que ce film ait fait grand bruit au moment de sa sortie en 2008. Certainement parce qu’à l’époque tout le monde en France était encore dans l’enthousiasme des Harry Potter, et aussi parce que les livres de la romancière allemande Cornelia Funke ne sont pas très connus chez nous. Toujours est-il que Cœur d’encre est l’adaptation du premier tome de la trilogie Encre. On y retrouve Brendan Fraser dans le rôle de Mortimer, un gentil père de famille apparemment sans histoire. Sa femme a disparu il y a des années, et il vit seul avec sa fille Meggie, qui le suit partout autour du monde pour son travail. Car Mortimer est relieur… Mais sa passion pour les livres tient aussi à son don rare : lorsqu’il lit à haute voix, les personnages et les événements qui sont dans les livres se matérialisent dans le monde réel. Un don extraordinaire aux conséquences aussi impressionnantes qu’imprévisibles. Et lorque Doigt de poussière, un personnage de roman, vient le prévenir que lui et sa fille sont en danger, Mortimer doit trouver un moyen de fuir les méchants qui se sont matérialisés pour le forcer à utiliser son don pour eux…

Dans ce monde très proche du nôtre, tout peut rapidement basculer ! Cœur d’encre n’est pas seulement un très beau film, c’est aussi et avant tout un hymne à la lecture et au pouvoir de l’imaginaire. Une histoire qui ne laissera personne indifférent et qui fera forcément remonter à la surface les souvenirs des lectures de l’enfance, celles qui avaient l’air si réelles quand on nous les lisait. J’ai beaucoup aimé cette histoire à cause de sa richesse et de son originalité. On y retrouve aussi pas mal d’humour, notamment avec le personnage de la tante Elinor (extraordinaire Helen Mirren dans le film) et du personnage de l’auteur, complètement dépassé par les personnages qu’il a écrit ! Pour le reste, c’est un merveilleux voyage à bord de l’imagination et de tout ce qu’elle peut nous permettre de vivre comme aventures.

EspionL’espion aux pattes de velours

Ça c’est un peu l’ancêtre des films de Noël actuels ! Ce film Disney est sorti un 4 décembre 1965 : ça ne nous rajeunit pas, comme dirait la grand-mère ! Et il s’agit de l’adaptation d’un roman d’espionnage assez décalé baptisé L’Espion aux pattes de velours, écrit par le couple Gordon et Mildred Gordon, des auteurs spécialisés dans les histoires policières qui ont eu l’idée d’écrire ce livre après avoir adopté un chat. Et justement, la particularité de cette histoire, c’est que le chat est le héros, tandis que ses « humains de compagnie » servent de second couteau et ont bien du mal à suivre tous les fils de l’intrigue. Un casse a eu lieu dans une bijouterie, et les malfaiteurs ont kidnappé la femme employée au guichet. Enfermée dans un petit appartement, et terrorisée à l’idée qu’il lui arrive un malheur, elle profite un soir de la venue d’un chat par la fenêtre pour attacher sa montre au cou du chat, dans l’espoir que quelqu’un le trouvera et remontera la piste pour la sauver. Ce chat, qui faisait son petit tour habituel, habite non loin de là, dans une maison respectable dont les propriétaires partis en vacances ont laissé leurs deux filles seules. La plus jeune trouve la montre et décide contacter les forces de police… qui se moquent d’abord de cette piste farfelue. Mais, à cours d’idée pour leur enquête, ils décident finalement de donner une chance au chat. Le détective qui vient en planque à la maison est allergique aux chats et se demande bien comment il va faire pour effectuer la filature du félin… qui n’est pas des plus coopératifs !

J’ai dû voir ce film une dizaine de fois, et il me fait toujours autant rire. Il est bien sût très daté, kitsch même, mais ça ne change rien : je l’adore. Et même si l’histoire ne se passe pas à Noël, elle « fait Noël » à cause de son atmosphère rétro, de sa bonne humeur et de la légèreté de son histoire. Les personnages sont tous impayables (en particulier le pauvre Canoë) et le chat est formidable. Quand j’étais petite et que je rêvais d’avoir un chat, c’était tout à fait le genre de chat que j’aurais voulu avoir ! Les enfants craqueront certainement pour ce film, d’autant qu’il y a peu de chance qu’ils l’aient déjà vu à la télévision. Et pour les adultes qui l’ont vu quand ils étaient petits (à l’époque où on diffusait encore les aventures de la coccinelle et Quatre Bassets pour un danois), ils auront le plaisir de retomber en enfance.

Voilà pour cette sélection. J’espère qu’elle vous donnera des idées pour votre week-end de Noël. Je vous souhaite à tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Liste de films pour se mettre dans l’esprit de Noël

  1. WordsAndPeace dit :

    merci, Joyeux Noël à toi aussi!

    J'aime

  2. mrsturner dit :

    Oh merci pour cette liste. Je serais bien tenté par tes deux premières propositions !

    J'aime

  3. Goran dit :

    Joyeux Noël ! Sympa ta liste…

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s