Tournoi amical européen de Quidditch à Paris ce week-end

quidditch

C’est l’info la plus improbable que vous lirez ce week-end, et pourtant tout est vrai : ce week-end à Paris est organisé le tournoi amical européen de Quidditch… enfin de muggle quidditch parce qu’en vrai c’est très difficile de trouver des balais volants chez Décathlon ! Le tournoi est organisé sur deux jours, aujourd’hui et demain, au stade Charlety et l’entrée est gratuite. Que des bonnes raisons d’y aller faire un tour !

C’est l’équipe parisienne Paris Frog Quidditch qui organise cette grande compétition amicale pour la seconde fois. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les moldus parisiens ont mis les petits plats dans les grands : 10 équipes de cinq pays différents sont présentes pour un total de 200 joueurs alignés. Ca commence à faire pas mal de monde ! J’entends déjà vos petites voix demander : mais comment ont fait pour joueur au quidditch sans balais volants ? Certes, c’est une bonne question.

Pour faire un peu le point, rappelons aux non-initiés que le quidditch est un sport fictif inventé par J.K. Rowling dans la saga Harry Potter. Ce jeu très atypique se joue sur des balais volants (ce qui ne pose pas de problème à un sorcier mais se révèle plus compliqué pour un moldu, c’est-à-dire quelqu’un qui n’a pas de pouvoir magique). Mais les fans sont plein d’imagination et on n’a pas tardé à voir fleurir des matchs de quidditch adaptés dans une version sans balais volants.

Un match de quidditch voit s’affronter deux équipes de 7 joueurs chacune : 3 poursuiveurs (les attaquants), 2 batteurs (les défenseurs), 1 gardien (pas de soucis) et 1 attrapeur (c’est lui qui peut mettre fin au match s’il attrape le vif d’or). Chacun des joueurs court sur le terrain en tenant un balai entre ses jambes (pour imiter le balais volant). Un joueur qui n’a pas son balai placé entre les jambes est hors-jeu.

Là où ça se complique, c’est qu’il y a quatre balles au quidditch : 1 souaffle (la balle principale que les poursuiveurs doivent réussir à faire entrer dans les anneaux de l’équipe adverse), 2 cognards (que les batteurs lancent sur les joueurs de l’équipe adverse ; s’ils réussissent à toucher un joueur, alors ce joueur est hors-jeu) et le vif d’or. Dans les livres, il s’agit d’une balle toute petite qui vole dans les airs. Si l’attrapeur d’une équipe s’en empare, il gagne 500 points et arrête le match. Dans la version moldue, le vif d’or est une balle de tennis placée dans une chaussette, elle-même accrochée au short d’une personne que les attrapeurs doivent tenter par tous les moyens d’attraper (même principe qu’une balle aux prisonniers). Enfin, trois cerceaux situés en hauteur représentent les buts de l’équipe. Pour marquer des points, il faut passer le souaffle à l’intérieur d’un des anneaux (un peu comme au basket).

Je ne sais pas si ma description est très claire. Le mieux est encore de vous rendre sur place (pour ceux qui habitent la région parisienne). Les matchs ont lieu samedi 24 et dimanche 25 octobre au stade Charléty, et l’entrée est gratuite pour tous les visiteurs.

Très bon week-end à tous !

Publicités
Cet article a été publié dans Infos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s