Jurassic Park : les dinosaures naissent dans des livres

crichtonC’est notre rendez-vous du dimanche soir : les adaptations de livres à la télévision ou au cinéma. Et vu les températures ambiantes, je me laisse facilement tenter par des soirées cocooning sous la couette avec un bon film à la télé et une tasse de tisane à la réglisse. Oui, en vrai j’ai 80 ans… ou presque ! Récemment, j’ai eu l’occasion de visionner Jurassic World, que j’ai beaucoup aimé. Et c’est là que je me suis dit que, dans le fond, je ne vous avais jamais parlé de Jurassic Park. Parce que oui, au départ, il s’agit d’un livre…

C’est en 1990 que le romancier Michael Crichton publie son roman Jurassic Park. Une oeuvre de science fiction qui imagine qu’une compagnie a réussi à extraire de l’ADN de dinosaure et recréer les grosses bestioles qui batifolent joyeusement sur une île au large du Costa-Rica. Sauf que rien ne se passent comme prévu et qu’une faille dans le système de sécurité va lâcher les grosses bêtes dans la nature…

Fable à tendance écologiste qui veut mettre en garde ses contemporains contre les dérives scientifiques, Jurassic Park a rapidement connu le succès auprès du public. Mais c’est bien sûr l’adaptation qu’en fait Steven Spielberg en 1993 qui va vraiment consacrer cette histoire. Le succès est tel que Crichton publie une suite à son roman en 1995, Le Monde perdu. A noter qu’Arthur Conan Doyle (le papa de Sherlock Holmes) avait lui aussi écrit un roman baptisé Le Monde perdu : des scientifiques y découvrait un espace naturel plus ou moins coupé du monde dans lequel des espèces disparues partout ailleurs avaient trouvé un refuge et réussi à survivre.

Le paradoxe de Jurassic Park, c’est que son adaptation est sortie tellement rapidement après lui, et elle représentait une telle prouesse technique à l’époque, que le film a éclipsé le roman dont il était issu. Peu de gens en France savent que le célèbre film de dinosaures est en fait l’adaptation d’un livre. Et c’est d’autant plus dommage que les scénaristes ont abondamment puisé dans le premier roman pour l’intégralité des films. En effet, des idées présentées dans le roman se retrouvent éparpillées au gré des quatre films. Si vous avez envie de frissonner avec un bon livre, je vous conseille donc de vous plonger dans les pages du roman de Crichton qui est disponible en format poche.

Bonne lecture et bonne soirée à tous. Faites attention aux vélociraptors !

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s