3 minutes pour comprendre Shakespeare : oui, c’est possible

978_2_7029_1180_8_UNE_230_320_1441615913N’ayez pas peur, le défi lecture du jour a l’air difficile, mais en fait pas du tout : c’est d’une facilité déconcertante. Car comprendre quelque chose en trois minutes seulement, c’est possible et c’est le pari (réussi) du Courrier du livre qui édite la belle collection 3 minutes pour comprendre. Si la collection était dévolue au début aux sciences dures, elle s’est peu à peu ouverte à d’autres domaines de savoir comme la psychologie et, plus récemment, la littérature. L’année dernière, la collection avait accueilli un joli tome consacré à Tolkien (qui avait bien besoin d’un ouvrage à destination des néophytes pour décrypter son univers foisonnant). Cette année, c’est Shakespeare qui a droit à un cours magistral. Le public ciblé ? Les curieux comme les grands fans sont les bienvenus !

Ce nouveau tome se présente comme tous les autres tomes de la collection et s’articule autour d’un concept simple : chaque double page s’intéresse à un sujet particulier de l’œuvre de Shakespeare. Les éléments de sa vie et du contexte historique sont aussi abordés pour jeter un éclairage bienvenu à une œuvre d’une grande richesse de thèmes et d’une grande variété de genres. Car si tout le monde connaît Le Songe d’une nuit d’été, d’autres pièces sont peut-être moins évidentes à cerner (notamment pour un public français qui a souvent une connaissance partielle du barde anglais). Ce livre est aussi l’occasion rêvée de se familiariser avec les poèmes de Shakespeare, bref de le découvrir dans sa globalité.

L’ensemble est très facile à lire, bien découpé en thèmes courts et explicites, avec beaucoup d’illustrations pour aider à faire passer tout ça ! Très ludique, l’ouvrage se veut aussi précis. L’idée, c’est vraiment de ressortir avec une connaissance solide de l’œuvre de Shakespeare, et pas du tout de survoler rapidement les pièces les plus célèbres.

Ce livre devrait plaire à tous les fans de littérature anglaise en priorité. Mais je pense que, comme les autres tomes de la série, il peut s’adresser en fait à un public très vaste. Car après tout, le seul pré-requis, c’est d’être curieux. Donc pourvu que vous ayez envie de connaître un peu mieux Shakespeare, vous passerez un très bon moment en compagnie de ce livre.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents, Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s