Mémoires de jeunesse : le film à voir en ce moment au cinéma

testament-of-youthIl y a des films qui vous font un choc, et c’est exactement ce qui s’est passé pour moi, hier quand je suis allée au cinéma pour voir Mémoires de jeunesse. Déjà, pour voir le film, il a fallu traverser tout Paris pour rallier l’une des rares salles qui proposaient le film. Pourquoi ce merveilleux film n’a pas droit à une plus large diffusion ? C’est un mystère. J’ai vu le film en VO, ce qui ne me gène pas car il s’agit d’un film anglais et que j’adore entendre l’accent anglais. De toute manière c’était tellement bien que même un doublage en français n’aurait pas pu me gâcher mon plaisir !

L’histoire se déroule peu de temps avant la Première Guerre mondiale. Dans les années 1910, les filles ne font pas d’études. Elles restent sagement à la maison, participent à des bonnes œuvres, se trouvent un mari, font des enfants, mais elles ne vont certainement pas étudier à l’université. Dommage car Vera Brittain est bien décidée à ne pas se laisser sa vie par ses parents. Elle lit des livres, s’éduque par elle-même et rêve de rejoindre Oxford, comme son frère et les amis de ce dernier. L’un d’eux, Rolland, n’est d’ailleurs pas insensible au charme et à l’intelligence de la jeune fille. Une attirance mutuelle qui sera bientôt brisée par l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne. Les garçons veulent faire leur devoir et s’engagent tandis que la vie de Vera prend un nouveau tournant : elle vient de réussir l’examen d’entrée pour intégrer Oxford… Mais les études ont-elles encore un sens maintenant ? Ne se sentirait-elle pas plus utile si elle se portait volontaire pour devenir infirmière ?

Ce film est une fresque absolument grandiose en plein milieu du chaos et des drames de la guerre. Mais c’est aussi une superbe adaptation qui tente de rendre justice à l’autobiographie écrite par Vera Brittain. Ce n’est pas un roman ; c’est son histoire, ainsi que celle des gens qu’elle a connu, aimé, perdu. Elle a écrit ce livre au lendemain de la guerre pour témoigner de ce que la guerre a fait à tous. Loin des haines politiques et du nationalisme ambiant, Vera Brittain a décidé de faire entendre sa voix en écrivant, en se mobilisant pour le pacifisme ainsi que pour le féminisme. Une femme moderne avant l’heure qui a décidé de faire de sa vie un combat en hommage à ceux qui n’étaient plus là pour se battre. Elle voulait témoigner à la fois au nom des soldats déployés sur le front et des civiles restés derrière.

En ce sens, le film est une réussite car il oscille de manière experte entre la fresque historico-romantique (oui, parce que c’est quand même une histoire d’amour) et une analyse assez fine des situations pour les civils comme pour les combattants. Le film est touchant parce qu’il essaye d’être toujours juste, honnête, sincère. Il donne à voir l’horreur de la guerre à travers les yeux et les sentiments des personnes qui la vivent, et on comprend bien que jamais ils ne retrouveront une vie normale après avoir vécu ce qu’ils ont vécu. On parle aujourd’hui de syndrome de stress post-traumatique, mais ce concept n’existait pas à l’époque. La douleur physique était à peu près prise en charge, mais la douleur psychologique, émotionnelle, l’impossibilité de communiquer avec ceux qui n’ont pas essuyé le tir ennemi… toutes ces choses étaient passées sous silence. Tout comme l’angoisse des familles qui commençaient, au fur et à mesure des années, à prendre conscience que le conflit allait durer et que peut-être leurs proches ne rentreraient pas.

Alors bien sûr, ce n’est pas un film drôle. N’allez pas voir ce film si vous espérez vous remonter le moral. Mais c’est un très beau film, qui m’a énormément ému. Il m’a aussi beaucoup donné envie de lire le livre dont il adapté. Le livre de Vera Brittain n’a jamais été traduit en français, mais il est disponible dans son édition originale anglaise sous son titre Testament of Youth. Une pépite à découvrir.

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Mémoires de jeunesse : le film à voir en ce moment au cinéma

  1. En voilà un film qui me tente ! 🙂

    J'aime

  2. Moi aussi j’ai du trouver le seul cinéma de ma ville qui le passait et je ne regrette pas! (Mais ce film mérite vraiment d’être mieux diffusé!) Je suis tout à fait d’accord avec toi j’était en état de choc en sortant du ciné, j’en ai même rêvé la nuit!

    Aimé par 1 personne

  3. Oui exactement… Ça faisait longtemps que je n’était pas ressortie d’un ciné dans un état pareil! J’y ai pensé longtemps après, même après avoir lu je repensais au film!

    Aimé par 1 personne

  4. Oui =D Je suis en train d’essayer d’écrire ma chronique mais j’ai du mal à trouver tout mes mots! C’était tellement fort…

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s