Icônne de Natoo : le livre qui se paye les magazines féminins

iconneAh : le soleil, l’été, la plage, les cocktails servis avec des petits parasols colorés, les séances de bronzage avec un magazine féminin à la main… Quoi ?! Ah non, les magazines féminins, ça suffit. En été, on lit des vrais livres. On en profite pour prendre du recul, se faire plaisir en se faisant du bien. On arrête de consommer de l’information prémâchée et on sort des sentiers battus pour faire de vraies découvertes. Et en parlant de découvertes, j’ai justement sous la main un OVNI littéraire qui risque de vous plaire : Icônne, le livre-qui-fait-semblant-de-se-prendre-pour-un-magazine conçu par Natoo (l’une des références du youtube français).

Dès la couverture, on annonce la couleur : Icônne, le livre qui se prend pour un magazine. Autant dire qu’en plein rayon librairie, je ne pouvais pas le râter celui-là. Voilà donc un petit rigolo qui reproduit le format et le look d’un magazine féminin tout en affichant un sens de l’humour et du décalage qui ne peut échapper à personne. Au sommaire : « régime : faut-il oser la gastro ? », « Nicki Ménage : twerker c’est la santé », « la folie du monosourcil » et autres frivolités du genre !

J’ai tout de suite adhéré au propos du livre-magazine pour deux raisons : c’est drôle et c’est intelligent ! Les pseudo-articles sont hyper bien vus, avec des sujets qui parodient parfaitement les articles habituels des magazines. J’ai eu un coup de coeur tout spécial pour les fausses publicités, absolument hilarantes et très bien vues ! La construction du livre reprend bien les codes des magazines, avec tous les genres d’articles, de tests et autres conseils à la limite du grotesque qu’on peut trouver dans la presse féminine. C’est bien simple : on s’y croirait !

L’ensemble est drôle, léger, vif et on passe un excellent moment. D’autant que les parodies sont très bien vues. L’auteure reprend le style léger/donneur de leçons des modèles en grossissant tellement le trait qu’on ne peut que sourire. En même temps, l’idée repose sur une idée un peu plus profonde qui est que les magazines féminins racontent quand même beaucoup n’importe quoi. La féminité ne se réduit pas au dernier régime à la mode, à des séances photos ridicules et à des publicités pour des produits de beauté qui nous promettent l’immortalité en bouteille… ou presque ! Ce que démontre bien l’auteure du livre, c’est que finalement, les magazines féminins sont un peu des romans à leur manière : ils reposent sur un story-telling codifié et ne s’éloignent jamais de leur canevas. Ils sont tous sortis du même moule, construisent le récit d’une féminité soi-disant triomphante mais en fait écrasée par le jugement de la société : suis-je assez mince ? est-ce que mes vêtements sont à la mode ? est-ce que ma relation de couple répond aux normes en vigueur ?

Ce livre n’a peut-être l’air de rien, mais mine de rien il bouscule pas mal l’univers de la presse féminine, ce qui est très rafraîchissant. Mais il nous interroge aussi nous-mêmes, en tant que lectrices et consommatrices. Quelle valeur accordons-nous vraiment au contenu des magazines que nous picorons à longueur d’année ? D’accord, ils sont bien sympathiques et nous détendent dans le métro, mais ce n’est pas une raison pour les prendre au sérieux. Bref, Icônne est un exercice de style très réussi et drôle, particulièrement bienvenu pour s’amuser à la plage tout en dédramatisant un peu le discours médiatique qu’on sert aux femmes à longueur d’année.

Publicités
Cet article a été publié dans Chick lit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Icônne de Natoo : le livre qui se paye les magazines féminins

  1. Je ferai attention chez le libraire : je me demande si je vais le trouver dans notre pays… C’est osé en tout cas, mais est-ce que ça durera ?

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s