Sacré Bleu : roman inouï de Christopher Moore

SacreBleuVous risquez de vous dire que tout est dans le titre et pourtant je peux vous dire que j’ai beaucoup de choses à expliquer au sujet de cet extraordinaire roman de Christopher Moore : Sacré Bleu. Lorsque j’ai découvert ce roman au hasard de mes errances sur le web, j’ai tout de suite pensé que ce livre était original. En tout cas, c’était sa promesse. Autant l’avouer tout de suite : ma première intuition a été la bonne ! Ce livre, publié aux éditions Equateurs, va vous transporter dans un voyage émotionnel, esthétique et presque mystique. Inouï vous dis-je !

Vincent Van Gogh est mort. Jusqu’ici, vous me direz que tout est normal. Sauf que nous sommes en 1890, et sa mort surprend beaucoup ses amis Toulouse-Lautrec (le peintre bien connu) et Lucien Lessard, peintre-boulanger moins connu puisqu’il est inventé pour l’occasion par l’auteur du roman. Bien sûr, Van Gogh était un peu perturbé, mais de là à se tirer une balle en plein milieu d’un champ ! D’autant qu’en menant leur petite enquête, nos deux compères vont rapidement découvrir des détails louches : les peintres impressionnistes sont apparemment tous sujets à des pertes de mémoire. Quel rapport tout cela a-t-il avec le mystérieux marchand de couleurs ? Et pourquoi la couleur bleue serait-elle liée aux drames vécus par les peintres ?

Difficile de résumer un livre aussi foisonnant ! Dans ce roman, Christopher Moore déploie une histoire ambitieuse et dense, roche de nombreux personnages passionnants. L’ensemble est rythmé grâce à une superbe idée : la source d’inspiration de l’art. Je ne vais pas trop vous dévoiler l’histoire, mais disons que les curieux en auront pour leur argent.

L’intrigue de ce roman repose pour l’essentiel sur les personnages des peintres impressionnistes. On croise avec plaisir Toulouse-Lautrec, Monet, Manet, Renoir, Berthe Morisot et bien d’autres. Ce côté « carte postale » donne beaucoup de charme à l’histoire car avec ces personnes réelles, Christopher Moore fait aussi revivre leur environnement de l’époque. On découvre la butte Montmartre à l’époque où elle n’est encore qu’un petit village où les artistes meurent de faim tout en discutant style et couleurs. On va boire un coup au Chat noir, on croise Jane Avril, on découvre les bordels de l’époque, on va passer un après-midi à Giverny pour voir Monet peindre des nymphéas. Les anecdotes véridiques sont nombreuses dans le livre, et on ne sait plus trop où se trouve la limite entre le vrai et la fiction… ce qui ajoute encore à la fascination que ce livre opère sur son lecteur. Et surtout, on rit beaucoup ! Car Christopher Moore fait revivre les artistes dans leur humanité, leur truculence leur côté « bons vivants ». On ne les découvre pas du tout comme des génies poussiéreux, mais comme des êtres particulièrement attachants.

A noter que le livre est enrichi d’une annexe où on retrouve de nombreux tableaux des peintres cités. Et ce qui est particulièrement judicieux, c’est que les tableaux sont partie prenante du récit car en plein coeur du texte, des notes renvoient les lecteurs aux tableaux. Les tableaux deviennent donc des illustrations qui permettent de rythme la lecture et de mieux visualiser ce qu’on lit. Une excellente trouvaille que j’ai beaucoup aimée !

Je pense que ce roman peut ^laire au plus grand nombre. Pas besoin d’être passionné de peinture pour comprendre de quoi ça parle. Le récit est captivant, drôle, vraiment très original, bien mené… Je vais bientôt tomber à court d’éloges ! C’est une excellente surprise et je vous le recommande chaudement.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Sacré Bleu : roman inouï de Christopher Moore

  1. bookyboop dit :

    why not ? ça peut être sympa cette enquête ! je note !merci !!

    J'aime

  2. domi dit :

    j’ai hâte de le lire. Merci pour l’info.

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Sommaire Juillet 2015 | A livre ouvert

  4. Ping : Le best of de mes lectures 2015 | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s