Christopher Lee ne nous fera plus jamais peur

christopher-leeDepuis le temps que le cinéma et la littérature entretiennent une relation étroite, les lecteurs du monde entier auront fini par remarquer comment certains acteurs, certains réalisateurs ont fini par prendre une grande place dans leurs coeurs. Christopher Lee occupait une place énorme dans le coeur de millions de fans de littérature à travers le monde. Il nous a quitté dimanche dernier, et les livres adaptés sur grand écran ne nous feront plus autant peur sans lui pour en interpréter les méchants.

En plus de 200 films au compteur, plusieurs décennies passées sur les tournages et/ou les planches de théâtre, et autant de réalisateurs ou acteurs géniaux avec qui il a collaboré, Christopher Lee est l’acteur de tous les records. Voilà un acteur qui a interprété le rôle du comte Dracula pas moins de dix fois ! Très tôt dans sa carrière, Christopher Lee s’est spécialisé dans les rôles « littéraires ». Son interprétation du roi des vampires lui attire une immense renommée. Dans la lignée, d’autres rôles de méchants profiteront de son charisme et de sa voix ombrageuse pour jouer avec les nerfs des spectateurs.

Les lecteurs observateurs et fidèles se souviendront qu’il a été Henry Baskerville pour le cinéma aux côtés de Peter Cushing ;il a incarné la créature de Frankestein ; le comte de Rochefort dans Les Trois Mousquetaires ;  il a par la suite joué Mycroft Holmes dans l’excellent film de Billy Wilder La Vie Privée de Sherlock Holmes ; il incarne L’Homme au pistolet d’or dans la saga James Bond (il était d’ailleurs cousin avec Ian Fleming) ; on le retrouve en magicien sombre dans la trilogie du Seigneur des Anneaux qui lui accorde de devenir célèbre devant une toute nouvelle génération de spectateur. Sa collaboration fidèle avec Tim Burton lui vaudra d’incarner plusieurs personnages de gentils, en particulier le très touchant père de Willy Wonka (personnage non présent dans le livre), un dentiste !

Cet acteur infatigable à l’élégance légendaire laisse derrière lui une filmographie qui passionnera tous les lecteurs curieux. L’occasion de redécouvrir quelques perles rares. Pour lui dire adieu, quelques mots de sa compatriote Emily Brontë :

« To reach at last the pure shore,

From suffering and corruption free,

Restored into the Deity. »

Publicités
Cet article a été publié dans Infos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Christopher Lee ne nous fera plus jamais peur

  1. Exceptionnel Saroumane, dans ses derniers rôles, il fait partie de ma jeunesse sans le savoir car j’ai vu à peu près tous les films cités sans savoir nécessairement que c’était lui. Il n’est pas dans la liste de « Cultur’elle » de ce jour (désolée, je ne sais pas mettre le lien qui va avec le nom), mais il aurait pu…

    J'aime

  2. domi dit :

    Il était le méchant par excellence malgré ou a cause de sa beauté. Ce grand monsieur va beaucoup manquer au cinéma anglais et internationale. Les futurs méchants ont du travail sur la planche.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s