Livres ou films : qui sont les meilleurs pour stimuler votre imagination ?

movie-bookDans le cadre du thème du mois dédié au cinéma et au rapport du cinéma avec la littérature, j’ai eu envie de poser LA question qui fait débat entre les amateurs de cinéma et les amoureux des livres. En effet, vous l’aurez peut-être remarqué autour de vous, le sujet sensible concerne toujours le rapport à l’imaginaire. Certains disent que les livres font plus travailler l’imaginaire. D’autres pensent que les films repoussent plus les limites de notre cerveau que les lignes tracées sur du papier. Je vous propose donc de faire le point sur cette compétition.

Au commencement, il y avait les livres…

C’est un fait historique avéré, le livre a précédé le cinéma. Difficile à croire aujourd’hui tant nous avons l’habitude d’aller voir des films ! Le livre est l’un des médias les plus vieux du monde. Avant même l’invention de l’imprimerie (qui fit gagner un temps fou aux moines copistes qui découvrirent enfin ce qu’étaient les loisirs !), les livres et autres écrits circulaient. Certes, c’était une circulation limitée, et une très faible partie de la population savait lire, mais c’était un début. Entre parenthèse, j’ai souvent pensé que l’image « snob » de la littérature venait du fait que, traditionnellement, l’écrit était réservé aux classes aisées de la population.

Mais avec le temps, le livre s’est démocratisé, ainsi que leurs cousins les journaux. L’écrit a commencé à prendre de la place, et l’invention conjointe de la littérature populaire et des romans feuilletons dans les journaux permit de créer un grand enthousiasme autour de la chose écrite. Le plaisir de la lecture était né.

Période moderne : la compétition des plaisirs

Le livre a toujours eu des concurrents, à commencer par la musique et le théâtre, ces deux autres formes de divertissement qui rencontraient un grand succès auprès du public. Mais la première vraie onde de choc, ce fut l’arrivée de la radio dans les foyers. Evidemment, les premiers appareils étaient rares et chers, et tout le monde ne pouvait pas en avoir. Mais avec la démocratisation de la radio, ce fut un premier coup porté au règne du livre divertissement. Ce fut bien pire avec l’invention du cinéma puis encore de la télévision. La fascination exercé par ces deux écrans a bien vite dévoré la côte de popularité du livre, qui a depuis beaucoup reculé. Les gens lisent de moins en moins alors que la fréquentation des salles de cinéma reste stable. Comment expliquer cela ?

L’écran : un monde clef en main

Si on essaye de comparer froidement le cinéma avec le livre, il faut bien reconnaître que le cinéma a de sérieux arguments pour lui : il raconte une histoire, vous fait rêver d’un univers imaginaire, vous présente des images à couper le souffle, vous surprend, vous émeut, vous fait écouter de la musique tout en faisant évoluer les personnages juste sous vos yeux. C’est le divertissement total par excellence, le croisement réussi du théâtre, du roman et du concert avec un je ne sais quoi d’emprunté au spectacle de magie. Le cinéma, c’est du divertissement clef en main. Aucun effort à faire : tout est servi sur un plateau d’argent au spectateur. Il suffit de pénétrer dans la salle de cinéma ou de s’asseoir dans son canapé, puis le film commence et on n’a absolument rien à faire.

Le lecteur, ce sportif de haut niveau

Pour le lecteur en revanche, il y a du boulot. Outre le fait de devoir tenir son livre (ce qui, selon l’épaisseur du volume peut déjà se révéler ardu), le lecteur doit aussi faire travailler le muscle le plus important de son corps : son cerveau. Charge à lui d’imaginer un paysage, le visage des personnages, les couleurs d’une pièce, les odeurs d’un jardin fleuri… Un lecteur fait un plus gros effort qu’un spectateur de cinéma : il est lui-même le metteur en scène de l’histoire qui se déroule. Il projette à l’intérieur de sa tête les images d’un film intuitif, nourri de ses propres expériences. Un lecteur amène beaucoup de lui-même dans une oeuvre. C’est la raison pour laquelle nos expériences de lecture sont très différentes les unes des autres, alors qu’il n’y a pas beaucoup de façons différentes d’interpréter un film. La lecture a donc quelque chose de très intime. Elle représente aussi un plus grand effort. L’imagination doit travailler, faire sa part pour que l’histoire puisse exister à l’intérieur de notre tête. C’est un peu plus compliqué que d’appuyer sur le bouton de la télévision !

C’est aussi grâce à l’effort du cerveau humain que le livre ne se fera jamais vraiment distancé par le cinéma. Malgré les multiples inventions techniques qui permettent de rendre le cinéma toujours plus spectaculaire, il n’y a rien que le cerveau humain ne soit pas capable d’imaginer. Notre imagination ne connait pas de limites, et en fait, le livre sera toujours en avance sur le cinéma justement à cause de ça. Le cinéma est limité techniquement, tandis que le livre n’a pas besoin qu’une chose soit réalisable : elle doit juste être réaliste… et encore, ce critère n’est pas obligatoire. Songez à Jules Verne, dont tout le monde pensait que les romans étaient une fiction délirante. Des bateaux qui vont sous l’eau ? Quelle idée frappadingue ! Des fusées pour atteindre la Lune ? Aucune chance ! Le cinéma a réussi à le rendre possible, bien des années après la parution des livres. Et même dans la vraie vie, nous avons finalement réussi à accomplir ces grands rêves de papier. La fiction avait ouvert la voie.

Pourquoi ne pas lire ?

La question peut légitimement se poser : si certaines personnes ne lisent pas, c’est peut-être parce qu’elles n’ont pas assez d’imagination ? Et je n’ai pas la réponse à cette question. Si la réponse est « non », je trouverais ça très décevant, et j’ai tout de même un peu de mal à croire que certains êtres humains puissent être à ce point dépourvus d’imagination qu’ils n’arrivent même pas à animer un livre.

Autre hypothèse : certaines personnes sont peut-être trop feignantes pour lire des livres ? Cette question a quelque chose de condescendant, et pourtant je pense qu’on se rapproche de la vérité. Quand je discute avec des amis qui ne lisent pas ou très peu, le même argument revient sans cesse : pas le temps. Et c’est vrai que le rythme de vie actuel est effrayant. Tout va très vite, et quand vous rentrez chez vous le soir, vous n’avez qu’une seule envie : vous écrouler sur le canapé devant un programme télé qui ne demandera pas trop d’efforts pour le suivre. C’est la même chose pour le cinéma : c’est un divertissement facile d’accès et pas trop fatiguant. Ici, je voudrais souligner que je ne porte pas de jugement de valeur : moi-même, il m’arrive de ne pas bouquiner le soir et de regarder un film à la place. Pas envie, la flemme…

Mais je ne pense pas qu’un tel choix prouve que le cinéma est supérieur au livre. Cela démontre juste que nous n’avons pas assez de temps à nous accorder à nous-mêmes. Et après tout, le cinéma et la littérature célèbrent tous deux le pouvoir magnifique de l’imagination.

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Livres ou films : qui sont les meilleurs pour stimuler votre imagination ?

  1. J’a entendu récemment à la radio que le livre n’était pas lu par une personne car elle n’a tout simplement pas eu la culture du livre dans sa jeunesse : soit on ne lui lisait rien, soit elle n’a rien lu ou voulu lire d’elle même ce qui me semble une théorie intéressante. Quand j’ai donné brièvement cours en école normale (pour les futurs instituteurs), on tentait de restaurer la lecture et les coins lecture pour les petits dans les écoles. Bonne idée car tout part de là. La lecture, c’est écouter, tenter de comprendre, faire des hypothèses, les vérifier et enfin, avoir le mot de la fin. Fin.

    J'aime

  2. Natacha dit :

    Je pense que les personnes trouvent la lecture égoïste, quand on est devant un film ou au cinéma, c’est une sortie conviviale souvent. On a peut être le sentiment de ne pas gâcher son temps car on le partage avec d’autres personnes.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s