Oona et Salinger, le nouveau roman de Beigbeder

oonaLongtemps, j’ai observé de loin le tumulte médiatico-littéraire qui entourait Frédéric Beigbeder. Et puis il y a eu Un Roman français. J’ai acheté ce livre, je l’ai lu et je l’ai immédiatement aimé. Ce qui fait que quand j’ai appris que Beigbeder publiait pour la rentrée littéraire un nouveau livre, j’ai tout de suite été prise de curiosité. Et de savoir qu’il le consacrait à Salinger, l’un de mes auteurs américains préférés, m’a encore donné une raison supplémentaire de lire le livre.

Oona & Salinger revient sur la relation entre la jeune Oona O’Neill, fille de l’un des dramaturges américains les plus marquants du XXe siècle, et de J.D. Salinger, le futur reclus le plus célèbre de la littérature mondiale. A priori, on se dirige vers une histoire sentimentale dans le New York des années 1930. Sauf que l’auteur est Beigbeder, ce qui implique que les évidences n’ont plus court.

D’emblée, le livre oscille entre fiction et biographie. Beigbeder l’annonce ouvertement au début, il veut écrire une « faction ». J’ai tout de suite adhéré à ce projet d’écriture parce que ça me semblait riche, surprenant, et que j’ai immédiatement eu la sensation de partir faire un tour dans le temps au côté de Beigbeder qui, vêtu de l’habit d’un gardien de musée, nous transporte dans son voyage personnel.

Je suis entrée dans cette histoire en parfaite candide : je ne savais même pas qu’Oona O’Neill et Salinger s’étaient connus, fréquentés et qu’ils avaient partagé une histoire. D’ailleurs, je ne connaissais rien d’Oona, et finalement pas tant de choses que ça sur Salinger. Candide donc, mais aussi enthousiaste parce que j’ai tout de suite aimé passer du temps en la compagnie de ces deux personnages. Beigbeder nous les retranscrit de façon étrangement vivante, jouant avec le langage en injectant des bouts de langue anglaise au milieu de son texte en français… un peu comme il injecte la fiction dans la réalité. A moins qu’il ne s’agisse de l’inverse ?

Oona est une jeune fille triste, désespérée de n’être pas assez aimée. Sa vie de cover girl masque à peine le vide émotionnel de sa vie. Salinger, aspirant écrivain, ne demande qu’à avoir le cœur brisé par cette fille qui le fascine d’entrée de jeu. Ils vont se croiser, se rater puis se perdre en prenant chacun un chemin différent : pour Oona ce sera la rencontre avec Charlie Chaplin, et pour Salinger ce sera la Seconde Guerre mondiale.

Je préfère ne pas trop décrire l’histoire car à mon avis l’élément de surprise fait partie du plaisir de cette lecture. Il ne faut pas rentrer dans le texte en en sachant trop d’avance ; il faut laisser la place au texte pour exister dans l’esprit du lecteur. En lisant ce livre, je me suis fait à plusieurs reprises la remarque que certainement tout le monde ne pourra pas l’aimer. Comme je l’ai dit plus haut : ou bien vous adhérez au projet d’écriture, ou bien non. Il faut accepter la place un peu envahissante de l’auteur, et ne pas s’attendre à voir défiler une histoire lisse sous nos yeux.

Dans ce livre, Beigbeder démontre les qualités d’un grand écrivain. Il m’a fait voyager dans une histoire unique, non seulement dans le fond mais aussi dans la forme. Il se permet d’insérer ses propres anecdotes en rapport avec l’histoire, il ne chemine pas de façon linéaire. D’ailleurs, nous sommes sur un chemin de traverse : qui a déjà raconté l’histoire d’Oona et de Salinger ? Qui pourrait tenter de rédiger une biographie exhaustive sur l’un ou l’autre ? La vérité absolue n’existe pas, et c’est la raison pour laquelle la fiction peut venir combler les trous de manière pertinente. Pour moi, le tour de force de l’auteur, c’est d’avoir une bonne idée au départ, et de réussir à tenir la distance sans jamais s’essouffler.

J’ai eu un très gros coup de cœur pour ce livre, et je l’ai refermé à regret. N’hésitez pas à faire preuve de curiosité : ce livre vaut la peine d’être lu.

2 réflexions sur “Oona et Salinger, le nouveau roman de Beigbeder

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s