Le Top 5 des endroits où lire

Reading-A-BookMalgré le froid ambiant et le trop-plein de chocolats, j’ai trouvé le courage de vous proposer mon premier Top 5 de 2014. Il fallait quelque chose d’original, un sujet fort qui vous enthousiasmerait… J’ai donc choisi de lister les meilleurs endroits pour profiter de son livre. Il faut être au calme, bien installé… et bien sûr avoir choisi un bon livre !

Dans son lit : ça reste un grand classique personnel que je pratique presque tous les soirs. J’ai commencé toute petite, bien accrochée à mes livres de Fantômette, et essayant de rester éveillée le plus tard possible pour connaître la suite de l’histoire. Maintenant que je suis assez grande pour décider moi-même à quelle heure je me couche, j’avoue que je passe des heures paisibles. Je suis d’ailleurs hyper équipée : un polochon, deux oreillers, une lampe de chevet qui éclaire juste ce qu’il faut. Et parfois j’ajoute aussi une bougie parfumée dans un coin. Il y a de la place sur ma table de chevet pour le livre que je suis en train de lire, et le ou les prochains que je vais bientôt attaquer. L’ensemble fait une belle pile que j’admire tous les soirs avec plaisir. J’adore le rituel de la lecture du soir. Je ne sais pas si ça me vient exclusivement de mes souvenirs d’enfance, mais je remarque que le fait de lire le soir me relaxe beaucoup plus que de regarder la télévision.

Dans son bain : Là où je vivais avant, il y avait une baignoire dans la salle de bains. Et mon plus grand plaisir était de me faire couler un bain et de passer une heure dedans à lire. Ce véritable rituel incluait une quantité phénoménale de produits de beauté, et surtout un très bon livre. Les amateurs de bain le savent : une fois qu’on se trouve plongé dans l’extase de l’eau chaude, on pourrait passer la journée entière juste à ajouter un peu d’eau de temps en temps. Il y a quelque chose de terriblement apaisant à barboter dans l’eau, mais c’est aussi un moment aussi bien qu’un endroit dans lequel on vous dérange rarement. Soit vous vivez seul et vous êtes certain d’être tranquille ; soit vous partagez l’appartement avec une ou plusieurs personnes, et normalement si ces gens sont bien élevés, ils ne vont pas faire irruption dans la pièce au beau milieu de votre bain. J’admets que cette vérité n’est pas universelle, et dans le cas d’enfants en bas âge ce n’est plus vrai du tout ! Le grand avantage du bain, c’est que le temps se suspend complètement, et le monde extérieur continue de tourner sans nous. Le téléphone peut sonner, on ne répond pas. Le temps passe sans qu’on sache quelle heure il est. On peut donc se plonger librement dans sa lecture. Le rêve ! Maintenant que je vis dans un appartement avec douche, ça marche nettement moins bien. A vrai dire, je n’ai même pas essayé. Je crois que le concept « lire sous la douche » a peu de chances de voir le jour, sauf à ce qu’on invente un jour les livres waterproof !

A la plage : Étant donné que j’adore lire et que les vacances sont la période privilégiée pour bouquiner en paix, j’ai souvent pratiqué la lecture à la plage. Ce n’est pas du tout le même style que la lecture dans le bain. Ici, on lit au chaud, sur le sable, au soleil, confortablement installé sur sa serviette de plage, avec une thermos de thé glacé à proximité. Si vous n’êtes pas sur une plage de galets en méditerranée, là où les estivants sont si nombreux qu’on se croirait dans le RER à l’heure de pointe, ça peut être une expérience proche du Nirvana. L’avantage majeur de ce lieu de lecture, c’est d’opter pour des romans thématiques : Moby Dick, Le Vieil Homme et la Mer, Robinson Crusoë, une biographie de l’amiral Nelson…

Dans le train : J’aime les trains. Quand on est dans un train, on a toujours l’impression qu’on part en vacances. D’ailleurs, je ne prends le train que pour partir en vacances. Une fois montée à bord, je suis émerveillée : non seulement je me dirige vers un bel endroit, mais en plus, je profite du trajet pour bouquiner. Lors de mes dernières vacances, je suis descendue à Bordeaux en TGV, et nous sommes tombés en panne à Massy. Tous les passagers ont dû changer de train, mais ça ne fait rien : malgré le relatif chaos et le retard accumulé, j’ai profité de mon voyage un livre à la main. Je remarque d’ailleurs que souvent les bibliophiles aiment les trains. Je ne sais pas si l’inverse est aussi vrai, mais je crois qu’il s’agit d’un style de vie un peu désuet dans lequel on se reconnaît et on prend du plaisir. Mon grand-père maternel a beaucoup voyagé à une époque à cause de son métier. Il prenait le train et achetait donc des livres de poche pour lire durant le voyage. Il en reste une collection plutôt conséquente dans la maison familiale, avec une place de choix pour de nombreux tomes des éditions du Masque (Agatha Christie doit être l’écrivain préféré de ma famille maintenant que j’y pense). Ma suggestion à la SNCF serait donc de créer un wagon librairie en plus du wagon restaurant. On pourrait même imaginer organiser des crime party dans les trains pour jouer à reconstituer le Crime de l’Orient Express. Ça ne vous tenterait pas vous ? Moi si !

Au coin du feu : Quand l’hiver est là, il n’y a rien de mieux que de faire du feu dans la cheminée (pour les chanceux qui en ont une chez eux) et de s’installer confortablement dans un fauteuil avec de gros coussins, un plaid bien chaud et une tasse de chocolat chaud. Oui, je suis une épicurienne. J’avoue que mon grand plaisir de l’hiver, c’est de rester bien au chaud quand il fait froid dehors. Je n’ai malheureusement pas de cheminée, mais pour tout le reste c’est bon ! C’est rare que je m’autorise à lire en pleine journée, hormis la période des vacances. La raison est simple : souvent je n’ai pas le temps ! La semaine, je travaille, et le week-end il y a tant de choses à faire que c’est souvent difficile de prendre le temps de lire calmement, en prenant le temps de s’installer avec soin. J’aime bien la lecture au coin du feu car en plein jour, on a plus l’occasion de partager nos coups de cœur avec ceux qui nous entourent : « Ah bon, tu lis ça en ce moment ? Et c’est bien ou pas ? ». La journée invite plus à la conversation ; une conversation qui n’a rien d’intrusif, mais qui permet au contraire de faire exister le livre plus largement que nous. « Quand j’aurais fini de le lire, je te le prêterais si tu veux ». Vous voyez ce que je veux dire ? Les livres sont faits pour passer de mains en mains.

D’une manière générale, il me semble que l’une des vertus essentielles de la lecture, c’est de nous offrir une pause dans le monde. Notre société a tendance à valoriser le « plus vite », l’immédiateté dans tous les domaines, le travail comme les plaisirs. Or, le plaisir, c’est de prendre son temps. On n’est plus au bureau, il n’y a plus de délais à respecter. Avec un livre, on n’est jamais en avance ou en retard parce que de toute façon il n’attend que nous.

Publicités

4 réflexions sur “Le Top 5 des endroits où lire

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s