Tout savoir sur la quatrième de couverture

On m’a récemment posé une question à laquelle je ne m’attendais pas : « Qu’est-ce que tu veux dire quand tu parles de quatrième de couverture ? » J’étais un peu surprise car j’étais persuadé que tout le monde savait ce qu’était une quatrième de couverture. En fait, en poussant mon enquête un peu plus loin, je me suis rendue compte que beaucoup de lecteurs avaient des connaissances un peu vague en matière de terminologie littéraire.

Démonstration à l’appui, voici donc une petite explication. Dans un livre, vous avez les pages mais aussi une couverture plus épaisse que les autres pages du livre. Cette partie de protection recouvre le dessus, la tranche et aussi l’arrière du livre. Elle est imprimée à part et ensuite assemblée avec les pages.

Beaucoup de gens ont tendance à appeler « couverture » la seule partie supérieure du livre. En fait, cette partie n’est que la première page de la couverture. Entre connaisseurs, on l’appelle la « première de couverture ».

Ensuite, en ouvrant le livre, on trouve la deuxième de couverture ( le verso de la première decouverture) ; de la même façon, à la fin du livre se trouve la troisième de couverture ( le recto de la quatrième de couverture).

Et enfin (ce qui nous intéresse !), la quatrième de couverture est cette partie sur laquelle est généralement imprimé un résumé du livre.

Puisque nous en sommes à parler de ça, faisons un petit point : la plupart du temps, la quatrième de couverture n’est pas écrite par les auteurs eux-mêmes. Désolée de détruire un mythe ! Ce sont les services de communication des maisons d’éditions qui se chargent de cette basse besogne. Normal : la plupart du temps, cette quatrième de couverture est sensée vous donner envie d’acheter le livre. Tous les résumés ne sont donc pas tous du même tonneau, selon que le rédacteur est plus ou moins inspiré.

Voilà, j’espère que désormais vous êtes au point sur la quatrième de couverture !

2 réflexions sur “Tout savoir sur la quatrième de couverture

  1. DUTARTRE PATRICIA dit :

    Bonjour,
    Très belle explication, je suis toujours aussi surprise que l’on pose cette même question.
    Au fait, sur ce sujet des « quatrième de couverture », je vois souvent, très souvent même, des blogs avec la retranscription intégrale des quatrièmes de couverture quand un blogueur parle d’un livre qu’il a aimé et que parfois ils souhaitent revendre.
    Ma question : Le blogueur est-il en indélicatesse avec les droits d’auteurs, même si ce sont les maisons d’éditions qui l’écrivent ?
    Qu’elle est votre position sur cette question?
    Bonne continuation à vous et j’aime déjà beaucoup, lors de ma première visite, ce que vous proposez.
    Bien à vous.
    Une lectrice

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Merci beaucoup pour votre commentaire. En ce qui concerne le résumé de la quatrième de couverture, il n’y a pas de droit d’auteur qui s’applique car c’est considéré comme un support de communication, un peu à la manière d’un argumentaire de vente. Ce n’est pas une œuvre de création et ça ne me pose pas de problème de le reprendre pour faire découvrir un livre. Évidemment le plus intéressant c’est l’avis du bloggeur/lecteur !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s