Alfred de Musset, une biographie par Gonzague Saint Bris

Couverture de la biographie d'Alfred de MussetDepuis avoir lu il y a quelques années Les vieillards de Brighton, j’ai développé un certain respect pour les talents d’écrivain, voire de conteur, de Gonzague Saint Bris. Une biographie du général Desaix lue au mois d’août dernier m’a convaincu qu’il était tout aussi bon dans le registre de la fiction que dans celui de la biographie (exercice périlleux entre tous).

Alors, quand au mois de décembre dernier je suis tombée par hasard sur cette couverture, j’ai tout de suite décidé de lire ce livre. Expliquons quand même au passage qu’Alfred de Musset est mon auteur français favori (et de loin). Je suis littéralement tombée amoureuse de lui en lisant Lorenzaccio, la meilleure pièce de théâtre jamais écrite par un français. Et pour en avoir vu une mise en scène au théâtre des Amandiers à Nanterre, je suis même convaincue que c’est tout simplement la meilleure pièce de tout le théâtre romantique européen (meilleure même que la Penthésilée de Kleist, un autre de mes coups de cœur).

Mais Musset, c’est aussi la poésie, un roman, et une personnalité que je trouve hors âge. Il y a chez lui une modernité telle qu’on peut encore le trouver actuel en le lisant aujourd’hui. La lucidité de Lorenzaccio par exemple n’a pas pris une ride. Il était tellement moderne que Sainte-Beuve l’a régulièrement cité en exemple pour défendre l’écriture de Baudelaire, à une époque où la modernité en littérature était tout sauf respectable.

Et puis tout le monde connaît Musset aujourd’hui. Rappelez-vous de cette phrase, que vous avez forcément entendu sans savoir peut-être de qui elle était : « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ».

Avec Gonzague Saint Bris aux commandes de cette biographie, non seulement l’ivresse est là (celle des mots, celle de la vie d’un génie), mais encore le flacon est bien ouvragé ! L’écriture est irréprochable, comme toujours. Elle laisse transpirer la vie de Musset à chaque page, et ménage beaucoup de place aux citations et à la reproduction de passages entiers de l’écriture de Musset. Un respect dû à l’écrivain, et aussi une source d’informations inépuisable sur l’état d’esprit de l’auteur de « Rolla ».

Tout est passé en revue : son enfance choyée, les troubles politiques de la France de sa jeunesse, les années d’apprentissage, ses premières amitiés, l’adoration de son frère aîné… et l’entrée au Cénacle. Là, c’est toute une page de l’histoire littéraire de la France qui s’écrit sous nos yeux. La grande époque des Lettres Françaises se joue, avec Hugo, Dumas, Vigny, Balzac… comme défenseurs. Et puis, c’est la rencontre avec Georges Sand. La passion mythique, scellée par l’encre de deux plumes devenues les emblèmes de la littérature française.

Sur tout ça, l’auteur apporte un éclairage juste et passionnant. Il reprend les témoignages des amis de l’époque et ajoute sa propre analyse de Musset. Il fait son portrait en lui rendant justice mais aussi, et il faut le souligner, en n’omettant pas les défauts ni parfois les erreurs (voire les crimes) d’un homme faillible qui lutta toute sa vie contre ses démons intérieurs.

Au final, on dévore cette biographie comme un roman. Musset était un personnage à la mesure de son œuvre : pas un géant comme Hugo, pas un travailleur acharné comme Baudelaire, pas un révolutionnaire comme Rimbaud, mais un peu des trois à la fois. Sa dualité le gardera toujours insaisissable dans son intégralité, mais il nous est donné d’entrevoir ici l’une de ses facettes les plus attachantes (les plus essentielles aussi) : l’écrivain qu’il a été.

A chacun de garder l’image qu’il souhaite de cet auteur hors normes ; Gonzague Saint Bris, en tout cas, lui rend un hommage à la fois fervent et respectueux. Ultime salut de la littérature française à l’heure du bicentenaire de la naissance de l’enfant d’un siècle qui n’en finit pas de hanter les bibliothèques de ses admirateurs.

Une réflexion sur “Alfred de Musset, une biographie par Gonzague Saint Bris

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s