Christmas in the Scottish Highlands

Qui a envie de venir passer les fêtes de fin d’année en Ecosse ? Comme je n’ai pas l’occasion de faire le voyage pour de vrai, je me suis rabattue sur une romance de Noël. J’ai donc lu la romance de Noël de Donna Ashcroft : Christmas in the Scottish Highlands. On me promettait le cadre romantique d’un château sous la neige, dans la belle campagne écossaise, avec ses habitants accueillants, ses plaids en tartan et tout le dépaysement qui va avec. Alors, la promesse est-elle tenue ? Verdict dans ma chronique du jour !

Mon résumé du livre

Scottish-HidhlandsBelle n’est peut-être pas une écossaisse pur jus, mais elle vit depuis sa plus tendre enfance dans un charmant petit village des Highlands au nom prédestiné : Christmas. Là, tout le monde se connaît. Les habitants s’entraident, et chacun donne un coup de main en cas de coup dur.

Un coup dur, justement, c’est ce qui arrive au tout début du mois de décembre. A cause de la neige, Belle dérape à vélo et heurte sans le vouloir la gentille Edina. La septuagénaire est la propriétaire du château local, où elle vit seule depuis la mort de son mari. Ne pouvant pas laisser Edina seule à la veille de Noël avec sa cheville cassée, Belle se propose d’emménager chez elle le temps de la rééducation. La cohabitation entre la jeune institutrice du village et la vieille dame se passe encore mieux que prévu. Et Belle est bien décidée à tout tenter pour redonner enfin le sourire à Edina.

Hélas, ses plans pour un miracle de Noël tombent à l’eau quand le petit-fils d’Edina débarque un beau jour. Très suspicieux, ce citadin ne comprend pas la générosité désintéressée de Belle. Pire : il est bien décidé à convaincre sa grand-mère de quitter le château pour aller vivre dans une maison de retraite. Pour le dissuader, il faudra toute l’aide du village !

Mon avis sur Christmas in the Scottish Highlands

Au départ, j’ai choisi ce livre parce que le dépaysement d’un petit village écossais sous la neige me semblait un bon moyen de vivre une lecture dépaysante. En prime, j’aimais bien l’idée d’avoir une romance assez light, avec une histoire principalement axée sur la relation entre les générations. Et surtout, l’idée d’un roman qui célèbre l’entraide et la générosité fait tout à fait sens pour moi. Car ça fait partie des choses que j’espère trouver dans mes lectures de Noël.

Effectivement, ces valeurs de partage sont au coeur de cette histoire. Et Donna Ashcroft fait vraiment l’effort de nous plonger dans une histoire où l’amour ne s’incarne pas seulement dans le romantisme. Son roman parle de la famille, de sans ou de coeur. Elle évoque les vertus de l’amitié, l’importance du pardon… Tout un tas de sujets qui vont bien avec la saison des fêtes de fin d’année et les valeurs qu’elles véhiculent.

En ce qui concerne la romance, elle est effectivement très légère. Un peu trop même. En fait, mon problème, c’est que je ne sais toujours pas pourquoi Belle et le petit-fils d’Edina sont tombés amoureux l’un de l’autre ! A part le fait que c’est ce qu’on attend d’eux puisque ce livre est une « romance de Noël ». Mais je n’ai pas ressenti une très forte alchimie entre les deux. J’ai plutôt eu l’impression qu’ils se cramponnaient l’un à l’autre parce qu’ils se servaient mutuellement de bouées de sauvetage. Ce n’est pas spécialement romantique. Et ça ne m’a pas spécialement fait rêvé.

Pour ce qui est du dépaysement, on est servi en revanche. Donna Ashcroft nous plante très bien le décor de ce petit village chaleureux (mais isolé !) dans lequel tout le monde se connaît. Dès qu’il se passe quelque chose, un drame ou un accident, tout le monde participe pour aider les autres. C’est l’image idéale des petits communautés. En même temps ça reste réaliste. Et je trouve que c’est un aspect très inspirant dans l’histoire.

Finalement, j’aurais même aimé que la romancière en fasse plus. Personnellement, ça ne m’aurait pas dérangé qu’elle nous raconte plus de traditions de Noël typiques de Highlands. Je trouve que ça manque un peu. J’aurais voulu qu’elle joue à fond le jeu de la carte postale de Noël. Mais peut-être que c’est parce que je suis une lectrice française ?

Christmas in the Scottish Highlands

Si vous avez envie d’une romance de Noël en VO sympa, alors ce livre devrait vous plaire. Ce n’est pas une comédie romantique, donc effectivement il y a de l’humour, mais pas tant que ça. Et il y a une relation amoureuse, mais on ne peut pas dire qu’elle fasse beaucoup d’étincelles.

A part ça, Christmas in the Scottish Highlands nous embarque pour une belle histoire de Noël. Une histoire chaleureuse qui véhicule de belles valeurs de partage et de pardon. C’est un superbe décor enneigé dans lequel on se sent voyager loin du quotidien. Et ce sont quand même les raisons principales pour lesquelles on aime généralement les romances de Noël !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s