Briseurs de coeur, roman policier d’Helen Cox

Une bibliothécaire qui enquête sur des meurtres : c’est-ce pas un LE fantasme ultime de tous les amateurs de cosy mysteries ? J’avoue qn’en lisant le résumé du roman d’Helen Cox, Briseurs de coeur, j’ai tout de suite ressentie beaucoup de curiosité. Le livre est paru l’année dernière en France, mais j’étais passée à côté sans le voir. Et cette année, pour sa publication en format poche chez Pocket, j’ai enfin découvert cette nouvelle série policière. Une de plus me direz-vous ? Non, car ici exit la comédie. On a enfin droit à un vrai policier, dans la pure tradition du genre.

Mon résumé du livre

Puisqu’elle est bibliothécaire à York, Kitt vit une vie plutôt paisible, entourée par sa meilleure amie Evie, un chat et surtout ses livres adorés ! De temps en temps, elle doit prendre sur elle et interagir avec des gens qui existent « pour de vrai », mais dans l’ensemble tout se passe bien. Enfin… jusqu’au jour où la police vient chercher Evie pour l’accuser du meurtre de son ex petit-ami ! Toutes les preuves accablent Evie, et la police ne semble pas pressée d’explorer d’autres pistes. Pour convaincre l’inspecteur Halloran qu’il se trompe, Kitt décide de passer à l’action et de mener sa propre enquête. Armée de son esprit de déduction et de sa longue expérience de lectrice, elle commence à fureter et à poser des questions dérangeantes. Une initiative pas du tout du goût de l’inspecteur Halloran, aussi procédurier que charmant. Mais il en faut plus pour arrêter Kitt !

Mon avis sur Briseurs de coeur

Briseurs-coeurLe livre fait un peu plus de 400 pages. Et il m’a fallu environ 150 pages pour rentrer dans l’histoire. Pour le premier tome d’une série policière, c’est une faiblesse qui s’explique. Il faut prendre le temps de planter le décor, comme on dit. Mais quand même, ce fut un peu laborieux pour moi !

Heureusement, une fois que je me suis vraiment sentie entrer dans l’histoire, je n’ai pas été déçue. Les meurtres en série sont très bien orchestrés, avec une mise en scène qui suscite la curiosité. Et les péripéties de Kitt et Evie sont très intéressantes à lire. Bon point aussi pour les deux personnages de policiers : Malcolm Halloran, l’inspecteur principal, et son adjointe Charlotte Banks. Ils sont tous deux efficaces, agréables à suivre (même si au départ ils ont un côté un peu revêche, mais ça c’est fait exprès). Et ils s’avèrent même décisifs sur la fin.

L’histoire tourne surtout autour du personnage de Kitt. Et là, je dois dire qu’Helen Cox fait preuve de beaucoup de subtilité. On aurait pu craindre de tomber sur le cliché de la bibliothécaire qui ne vit que dans ses livres. Mais elle est beaucoup plus nuancée et plus riche que ça. Kit est un personnage avec beaucoup de caractère. Elle ne s’amuse pas à mener une enquête pour le plaisir d’être curieuse. Et si la liberté de sa meilleure amie n’était pas en jeu, elle ne se mêlerait de rien. Elle le fait presque malgré elle, par loyauté. Et voilà enfin une bonne raison pour un détective amateur de se lancer aux trousses d’un meurtrier !

Cette loyauté envers sa meilleure amie s’ajoute à la personnalité solaire d’Evie. Ce sont deux éléments qui apportent beaucoup de chaleur humaine à l’histoire. Et même si l’écriture d’Helen Cox manque parfois de peps, l’un dans l’autre j’ai pris pas mal de plaisir à lire cette histoire. A tel point que je lirai volontiers le second tome, déjà paru en France sous le titre Coup de foudre et coup de marteau.

Briseurs de coeur : une idée lecture pour qui ?

Si vous aimez les romans policiers qui ne sortent pas la carte de la comédie à chaque page, alors vous êtes au bon endroit. On l’oublie un peu, mais le cosy mystery ne verse pas forcément dans la comédie. Parfois, il s’agit simplement d’un whodunit à l’ancienne.

Personnellement, j’ai apprécié le fait de m’éloigner de l’humour. J’ai pris plaisir à retrouver une véritable enquête, avec des pistes, des réflexions, des interrogatoires, et des forces de l’ordre qui ne sont pas forcément tournées en ridicule.

Dommage que le début n’ait pas été à mon goût. Mais à par ce léger défaut, Briseurs de coeur est vraiment un roman policier qui vaut le détour.

Bonne lecture !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s