Automne 2022 : vos idĂ©es lectures romance đŸ‚đŸ“š

Au-dehors, le temps est Ă  la grisaille. En plus, Ă  force de faire la queue pour pouvoir faire de l’essence, on a tous l’impression dĂ©sagrĂ©able de vivre dans un roman de science-fiction. Il est grand temps de se mĂ©nager une pause lecture pour retrouver un peu de calme et de sĂ©rĂ©nitĂ©. En mĂ©ditant devant ma bibliothĂšque, je me suis dis que ce serait une bonne idĂ©e de vous proposer une liste d’idĂ©es lectures cocooning. Et quoi de mieux qu’une bonne romance pour se dĂ©tendre et oublier les soucis du quotidien ? Voici donc mes idĂ©es lectures spĂ©ciales romance pour accompagner cet automne 2022 dĂ©cidĂ©ment chaotique ! Le point commun entre ces livres : ils ont tous des histoires particuliĂšrement rĂ©confortantes, avec de l’humour et une bonne dose de tendresse. Bonne lecture !

  • Les Divins Secrets des petites Ya-Ya, de Rebecca Wells

divins-secretsL’histoire commence par une interview catastrophique au cours de laquelle Siddalee Walker, metteur en scĂšne Ă  succĂšs, Ă©voque son enfance dans le Sud et ses relations difficiles avec sa mĂšre Vivi, une femme abusive envers ses enfants et trop portĂ©e sur l’alcool. La publication de l’article ruine la relation dĂ©jĂ  fragile entre la mĂšre et la fille. Donc pour rĂ©parer les dĂ©gĂąts, les meilleures amies de Vivi dĂ©cident d’envoyer leur journal de souvenirs Ă  Siddy dans l’espoir qu’en plongeant dans le passĂ© de sa mĂšre, elle aura l’opportunitĂ© d’enfin la comprendre. Entre lecture des souvenirs des Ya-Ya (le nom que les quatre insĂ©parables amies s’étaient choisi dans leur enfance) et les flash-backs de sa propre enfance, Siddy va dĂ©couvrir l’histoire incroyable d’une femme qui a vĂ©cu sa part de drames.

Le livre a fait l’objet d’une belle rĂ©Ă©dition aux Ă©ditions Charleston, en format poche. Si vous avez vu (et aimĂ© !) le film, alors vous allez adorer le roman qui est tout aussi beau. En prime, il nous plonge dans la culture du Sud des Etats-Unis, avec son atmosphĂšre particuliĂšre et son charme envoĂ»tant.

  • La Petite Boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan

Petite-boulangerieDirection les Cornouailles ! Ou plus exactement une Ăźle au large des Cornouailles, une des rĂ©gions les plus froides et les plus venteuses de Grande-Bretagne. Mais ce qui manque de chaleur au climat, on le retrouve au centuple dans l’Ă©criture pleine d’humour et de chaleur humaine de Jenny Colgan. Je sais que parfois l’Ă©tiquette de « roman feel-good » est galvaudĂ©e. Mais ici c’est vraiment une belle histoire remplie d’optimisme, qui Ă©voque avec pertinence et subtilitĂ© l’importance des faux dĂ©parts et des secondes chances qu’on peut croiser dans la vie.

Polly n’imaginait pas que sa vie pourrait se fracasser aussi rapidement. A trente ans passĂ©e, cette graphiste futĂ©e et dynamique doit tirer un trait sur sa vie professionnelle et personnelle : l’agence qu’elle avait fondĂ© avec son petit-ami a fait faillite ; ils se sont sĂ©parĂ©s ; ils doivent vendre leur appartement pour rembourser leurs dettes, et Polly se trouve donc sans emploi, sans petit-ami, et sans toit au-dessus de la tĂȘte. AttirĂ© par un loyer particuliĂšrement bas, Polly dĂ©cide de rebondir en emmĂ©nageant Ă  Polbearne, une Ăźle des Cornouailles particuliĂšrement morne calme. LogĂ©e au-dessus d’un commerce Ă  l’abandon, dans un vĂ©ritable taudis, elle peut enfin prendre du temps pour elle-mĂȘme et s’adonner Ă  son passe-temps prĂ©fĂ©rĂ© : faire du pain. Une activitĂ© qui va rapidement lui permettre de lier connaissance avec les gens du cru, tous Ă  la recherche d’une bonne boulangerie. Entre crĂ©ation d’un nouveau commerce, sauvetage d’un bĂ©bĂ© macareux particuliĂšrement joueur et triangle amoureux avec un marin-pĂȘcheur et un apiculteur, Polly ne va pas s’ennuyer sur son Ăźle !

  • La Lady au parapluie noir, de Mary Balogh

La lady au parapluie noirJ’ai eu l’idĂ©e de sĂ©lectionner cette excellente romance historique Ă  cause du parapluie. Il joue un rĂŽle crucial dans la scĂšne cocasse de rencontre entre les deux personnages de l’histoire. Tout le reste du roman est emprunt du mĂȘme humour jubilatoire. Et en fait c’est presque plus une comĂ©die romantique en costumes d’Ă©poque qu’une vraie romance historique, car l’humour y est vraiment trĂšs prĂ©sent. Un bon argument pour dĂ©couvrir ce livre trĂšs rĂ©ussi !

En s’arrĂȘtant pour passer la nuit dans une auberge de campagne, le vicomte Kinsdale ne se doutait pas des mĂ©saventures qui allaient lui arriver ! On lui vole sa bourse, puis on l’agresse dans la cours de l’auberge
 et finalement c’est une jeune femme armĂ©e d’un parapluie noir qui met ses agresseurs en fuite et paye ses dettes ! Le gentleman, un peu collet-montĂ©, n’est pas particuliĂšrement Ă  l’aise avec l’idĂ©e d’ĂȘtre redevable Ă  une femme qu’il ne connait pas, surtout que cette jeune personne n’a pas franchement le sens des convenances. Mais puisqu’il lui est redevable, il ne peut pas refuser lorsqu’elle lui demande un service. Daisy, la lady au parapluie, se rend Ă  Londres pour aider sa jeune soeur Ă  entrer dans le monde afin de dĂ©busquer un mari. Si le vicomte voulait bien les introduire auprĂšs de ses relations, tout le projet serait grandement facilitĂ©. VoilĂ  donc un vicomte Ă  cheval sur l’étiquette forcĂ© de se montrer aimable avec une madame sans-gĂȘne et sa soeur ! Une situation d’autant plus intolĂ©rable qu’il a dĂ©jĂ  une vie bien remplie : entre sa soeur ainĂ©e prĂȘte d’accouchĂ©e, la garde de sa jeune soeur qui a tentĂ© une fugue amoureuse, et son frĂšre entrĂ© dans les ordres, le vicomte ne rĂȘve que de calme dans sa vie
 la seule chose qui ne risque pas d’arriver avec Daisy dans les parages !

  • Rencontre dans l’Upper East Side, de Sarah Morgan

Rencontre dans l'Upper East SideAh, l’automne Ă  New-York : ça semble ĂȘtre le cadre idĂ©al pour une bonne romance ! Je ne suis jamais allĂ©e Ă  New-York, mais j’ai vu Vous avez un message. Et si Meg Ryan dit que c’est le meilleur endroit et la meilleure saison pour trouver l’amour, alors je suis prĂȘte Ă  y croire ! J’ai donc dĂ©cidĂ© de ressortir de ma collection ce roman de Sarah Morgan, une de mes autrices favorites. En fait, je suis tellement fan d’elle que j’achĂšte tous ses nouveaux livres ! Ici, l’histoire peut se suffire Ă  elle-mĂȘme. Mais si vous accrochez, n’hĂ©sitez pas Ă  lire les 2 romans suivants, qui suivent les aventures des deux soeurs du hĂ©ro.

Daniel est un avocat spĂ©cialisĂ© dans les divorces. Mais pas de quoi le dĂ©goĂ»ter pour autant des rencontres romantiques ! D’ailleurs, quand il va courir Ă  Central Park tous les matins, il croise souvent une belle jeune femme accompagnĂ© de son dalmatien. Comment faire pour attirer son attention ? Daniel concocte un plan : « emprunter » un des chiens de ses sƓurs, Fliss et Harriet, et utiliser le charme canin pour mettre sur pied une rencontre impromptue avec la belle inconnue. Ce qu’il ignore encore, c’est que Molly n’est pas venue s’installer Ă  New-York pour faire des rencontres. PlutĂŽt pour fuir les hommes au contraire ! A la suite d’un scandale mĂ©diatique, cette psychologue spĂ©cialisĂ©e dans les relations amoureuses, a dĂ©cidĂ© de se plonger dans l’anonymat de New-York pour reconstruire sa vie. Pas besoin d’homme puisqu’elle peut dĂ©jĂ  compter sur l’affection inconditionnelle de Valentin, son chien fidĂšle !

  • La Petite Librairie des coeurs brisĂ©s, d’Annie Darling

Petite librairie des coeurs brisĂ©sQuel meilleur endroit pour passer un automne cocooning qu’une librairie spĂ©cialisĂ©e dans les romans d’amour ! Pour de vrai, cette librairie londonienne n’existe pas malheureusement. Toutefois, je sais qu’il en existe une en Californie. Oui, ça fait un peu loin. En mĂȘme temps, je rĂȘve depuis longtemps de visiter les Etats-Unis en dĂ©capotable ! Pour en revenir Ă  cette petite librairie romantique nichĂ©e au coeur de Londres, mĂȘme si elle n’existe pas, Annie Darling lui a donnĂ© vie le temps de plusieurs livres. Le meilleur est ce premier volume, trĂšs rĂ©ussi, portĂ© par l’humour d’un personnage masculin totalement dĂ©jantĂ©, et l’affection sincĂšre d’une autrice qui cĂ©lĂšbre avec passion la romance, un genre littĂ©raire trop souvent sous-estimĂ©.

Rien ne va plus pour Posy. La jeune femme assiste Ă  l’enterrement de sa patronne Lavinia, la propriĂ©taire de la librairie londonienne pour laquelle elle travaille depuis des annĂ©es. Lavinia, qui a Ă©tĂ© comme une seconde mĂšre pour Posy quand ses propres parents sont morts prĂ©maturĂ©ment. Mais Ă  prĂ©sent, Posy est seule pour faire face au changement. Car la librairie ne fait pas recette, et elle risque de mettre la clĂ© sous la porte. Pourtant, la situation n’est pourrait changer. Dans un ultime coup de surprise, Lavinia a dĂ©cidĂ© de lĂ©guer sa librairie Ă  Posy, la seule Ă  mĂȘme de la sauver. Mais c’est sans compter Sebastian, le petit-fils de Lavinia. Cet adepte des nouvelles technologies, Ă©goĂŻste sans aucun sens de la diplomatie et patron d’une start-up, risque de mettre des bĂątons dans les roues de Posy. D’autant qu’ils se connaissent depuis leur enfance et ne s’entendent pas du tout. Chacun a sa propre idĂ©e sur la stratĂ©gie Ă  adopter pour sauver la librairie. Sebastian veut en faire une librairie spĂ©cialisĂ©es dans les polars. Posy veut en faire un havre pour la romance. Chacun se lance dans son projet, et que le meilleur gagne !

  • Mariage Ă  l’Ă©cossaise, de Tessa Dare

Mariage Ă  l'Ă©cossaiseTessa Dare, c’est tout simplement l’Ă©crivaine qui m’a fait aimer la romance historique. C’est grĂące Ă  elle que j’ai dĂ©couvert que j’aimais ce genre, qu’il proposait de formidables romans. Et c’est aussi elle qui m’a prouvĂ© qu’en plus des histoires d’amour, la romance historique avait beaucoup Ă  offrir : un vrai divertissement avec des pĂ©ripĂ©ties et de l’humour, des personnages authentiques et trĂšs bien construits, et enfin une Ă©criture ciselĂ©e, parfaitement rythmĂ©e et maĂźtrisĂ©e, capable de vous emporter dans l’importe quelle histoire… y compris les plus improbables ! Mariage Ă  l’Ă©cossaise est, Ă  mon sens, le meilleur exemple du talent de Tessa Dare. Et vous allez voir que c’est vraiment un concentrĂ© de tout ce que la romance historique a de meilleur Ă  offrir.

Comment faire quand on est agoraphobe mais qu’on doit faire ses dĂ©buts lors de la Saison londonienne ? Quand on a autant d’imagination que la jeune Madeline, on s’invente un fiancĂ© pour calmer les inquiĂ©tudes de la famille. Et on fait semblant de se lancer dans une romance Ă©pistolaire passionnĂ©e. On poursuit le mensonge pendant des annĂ©es pour avoir la paix. Puis, quand on gagne enfin son indĂ©pendance Ă  la faveur d’un hĂ©ritage, on « tue » son fiancĂ© de papier afin de continuer sa vie tranquillement. Tout devait se passer comme sur des roulettes, sauf que les lettres Ă©crites et envoyĂ©es pour rendre le canular crĂ©dible, ont effectivement trouvĂ© un destinataire. Le faux capitaine MacKenzie inventĂ© par Madeline existe pour de bon, et pendant des annĂ©es il a reçu ses lettres sans jamais avoir d’adresse pour rĂ©pondre Ă  cette mystĂ©rieuse jeune fille. A prĂ©sent libĂ©rĂ© de ses responsabilitĂ©s au sein de l’armĂ©e, le capitaine a retrouvĂ© la trace de sa promise. Lui qui a grandi seul au monde et sans un sou, il espĂšre enfin goĂ»ter au charme de la vie domestique. Autant dire que tous les Ă©lĂ©ments sont rĂ©unis pour prĂ©parer une catastrophe. Et quand Madeline se retrouve nez Ă  nez avec son fiancĂ© inventĂ©, les choses ne manquent pas de prendre un tournant intĂ©ressant !

Alors, dites-moi tout : quels sont les livres qui vous tentent dans cette sélection ?

10 réflexions sur “Automne 2022 : vos idĂ©es lectures romance đŸ‚đŸ“š

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s