Défi lecture annuel : combien de livres en 52 semaines ?

Le début de l’année, c’est le moment de me lancer dans un nouveau défi lecture. C’est quelque chose que j’adore ! Et chaque année, je suis heureuse de prendre le temps de réfléchir à mon défi à venir. L’année dernière, je pensais lire 75 livres. Et finalement j’en ai lu 80. Mais la quantité n’est pas tout bien sûr. Ce qui importe, ce n’est pas tant de lire absolument beaucoup de livres. C’est plutôt de prendre un vrai plaisir à lire. De lire avec joie, et pas sous la contrainte. Du coup, comment bien calculer le nombre de livres qu’on veut lire pour un défi lecture ? Aujourd’hui, je vous propose de réfléchir tout ensemble à la question.

Choisir un nombre aléatoire

La première année où j’ai participé au Challenge Goodreads, je ne me rendais pas du tout compte du nombre de livres que je pouvais lire. Je n’avais jamais compté auparavant. Alors complètement par hasard, j’avais pensé mettre 30 livres. Finalement, je me suis rendue compte que je lisais plus que ça. Quand j’étais encore en CDI et que j’avais beaucoup de temps de transport pour aller travailler (3 heures chaque jour !), je n’avais pas beaucoup de temps pour lire en semaine. En tout cas, je n’avais pas assez d’énergie pour lire beaucoup.

Tout a changé quand je me suis lancée à mon compte. En travaillant de chez mois, j’économie le temps du trajet. Ce qui fait plus d’heures chaque semaine pour lire. Du coup, la première année, j’ai explosé le compteur en lisant près de 100 livres ! Ce n’était pas calculé, c’est arrivé tout seul.

Depuis, je choisis mon défi lecture annuel au petit bonheur la chance. Selon ma charge de travail, je le réévalue durant l’année. Ce qui me laisse avec une vaste question existentielle : comment choisir un nombre de livres de façon plus rigoureuse ? Et est-ce que j’en ai vraiment envie ?

Mon défi 2022 : me lancer un vrai défi !

Pour 2022, j’ai envie de repousser mes limites. Un peu comme un sportif de haut niveau, j’ai envie de voir jusqu’où je peux aller. Indépendamment de toute notion de qualité, j’ai envie de me lancer dans un défi de quantité. Je veux lire plus cette année… juste pour voir si c’est possible.

Du coup, comment choisir le nombre de livres que je vais lire ? Sur Instagram, j’ai vu passer un poste en anglais d’une lectrice qui souhaitait elle aussi lire plus cette année. Habituellement, elle lit une trentaine de livres environ en un an. Là, elle s’est fixée un objectif : un livre par semaine, soit 52 livres au total. J’ai trouvé que ce n’était pas bête de partir du calendrier, alors j’ai décidé de faire la même chose.

104 livres en 1 an : un défi réaliste ?

En surfant régulièrement sur Goodreads, je sais qu’il est possible pour certains lecteurs de dépasser la centaine de livres lus en une année. C’est rare, mais ça se fait. Et mathématiquement, ce n’est pas si délirant que ça. En revanche, je pense que ça implique une certaine discipline. Par exemple, si je veux me lancer dans mon défi lecture de 104 livres par an (2 livres par semaine donc), il me faudra suivre plus scrupuleusement mes lectures. Veiller aussi à alterner les gros pavés avec des livres plus courts pour ne pas frôler l’indigestion.

Pour l’instant, je suis dans les clous de mon objectif de 2 livres par semaine. En même temps, ce n’est encore que le début d’année ! Il faudra voir sur la durée si je peux vraiment tenir mon objectif. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas tant de lire un maximum de livres, c’est surtout d’observer comment je peux me ménager plus de bulles de détente au quotidien. Comment je peux intégrer le plaisir de la lecture en l’intercalant dans ma semaine.

Mon plan, c’est d’identifier les moments où je peux réserver du temps à la lecture. C’est-à-dire à une activité qui m’aide à me détendre et qui me permet de me faire facilement plaisir. J’ai déjà identifié deux créneaux horaires qui seraient top. Par exemple, je pourrais lire entre 18h30 et 20h, avant le dîner. Et parfois aussi, je pourrais grapiller 30 minutes le midi pour bouquiner avant de reprendre le boulot. Travailler de chez moi, ça veut dire en théorie que j’ai plus de souplesse pour faire de genre de choses. Sauf qu’objectivement, je me rends compte que ce n’est pas un réflexe. Je reste sur le PC, à répondre à des mails qui ne sont pas si urgents que ça. Ou alors j’allume la télé parce que c’est facile de me vider la tête devant n’importe quoi.

Si je fais le calcul, caler 2 heures de lecture supplémentaire du lundi au vendredi devrait facilement doubler mon temps de lecture cette année. Or, l’année dernière j’ai lu 80 livres tout pile. Donc, sur le papier, le défi lecture des 104 livres semble atteignable.

Et pour les autres lecteurs ?

Tout le monde n’a pas forcément envie de se lancer dans un gros défi lecture. Reste quand même que l’idée de partir du calendrier me semble très judicieuse. Si vous lisez un peu, tenir l’objectif de 12 livres, soit un livre par mois, est assez raisonnable pour être motivant sans devenir contraignant. Pour quelqu’un qui souhaiterait se remettre à lire, pourquoi ne pas se fixer un livre par trimestre ? Cela fait donc 4 livres par an, et là encore le défi lecture est accessible. Pour les plus gros lecteurs, le défi de 52 livres en 52 semaines peut être intéressant, même si on commence à se rapprocher d’une quantité assez vertigineuse de livres.

Et au fait, qu’est-ce qui compte dans le défi lecture ?

En ce qui me concerne, je compte tout dans mes lectures :

  • les livres papiers
  • les comics et les bandes dessinées
  • les littératures de divertissement (oui, une comédie romantique ça compte pour un livre lu !)
  • les essais et les biographies
  • les livres audio : ne les oubliez pas !

Une fois encore, j’ai envie de vous dire que ce qui compte, c’est de se faire plaisir. Personne ne nous force à nous lancer dans un défi lecture après tout. Ce qui m’intéresse dans la démarche, c’est de rythmer mon année de lectures à venir avec quelque chose de ludique qui me motive. Si ça devient le bagne, ce n’est même pas la peine !

J’en profite pour dire que le défi lecture peut-être un truc cool à faire avec les enfants, grands et petits. En effet, ça peut être une manière amusante de rassembler la famille autour de la lecture avec un défi commun, ou même un défi adapté à chacun.

Et vous, est-ce que vous comptez les livres lus en une année ? Est-ce que vous aimez vous lancer des défis lectures ?

24 réflexions sur “Défi lecture annuel : combien de livres en 52 semaines ?

  1. Mario Thibault dit :

    Et bien. c’est drôle que tu parles du nombres de lu pour 2021, car j’ai lu 104 livres, à part les BD les mangas et les magazines. Mais comme tu le dis si bien, l’important c’est d’avoir du plaisir à lire sans aucune pression.

    J’aime

  2. Florence CHOQUET dit :

    Oui je compte tous les ans les livres lus. en 2020 100 tout pile, en 2021, 126. Je note dans un carnet le titre, l’auteur et le nombre de pages quand il a été commencé et fini. Cette année, j’aimerai plutôt lire à l’instinct et ne pas me fixer un nombre de livre à lire.
    Bonnes lectures.

    J’aime

    • Alivreouvert dit :

      Je connais plusieurs personnes qui tiennent un carnet de lecture, et je trouve l’idée très sympa car ça permet de garder une trace. Lire à l’instinct, c’est ce que je faisais avant le blog, et je pense que 2022 est ma dernière année avec un compte de livres. Après j’aimerais bien revenir à un rapport plus spontané à la lecture.

      J’aime

  3. topobiblioteca dit :

    Je me met toujours en tête le chiffre 100 mais je ne fais pas une fixette sur le chiffre dans l’année, je suis plus aux alentours des 70 – 85 livre par an… Sauf l’an dernier où mon copain à du partir de longs mois en déplacement là j’ai lu 120 livres sur l’année mais c’était exceptionnelle et comme j’étais souvent seule la semaine je me ménageais du temps pour lire et ne pas trop penser.
    En dehors de ça, j’essai de lire le plus possible, dans les transports, à la pause déjeuner, sur mon jour de repos, j’avoue que je ne sais pas trop quelles sont mes meilleurs dispositions pour lire dans la journée, je grapille tout ce que je peux !
    Bonne chance pour ton défis !

    J’aime

    • Alivreouvert dit :

      Merci beaucoup ! D’une année sur l’autre, les circonstances ne sont pas les mêmes et on ne lit pas toujours au même rythme. Je trouve ça génial que tu arrives à te dégager du temps au quotidien pour lire. Souvent c’est ce qui freine le plus les gens pour lire.

      J’aime

  4. Autumn & Latte dit :

    Je fais aussi ce défi Goodreads, mais sans pression. Je mets souvent une centaine de livres ou 150 livres. Ça peut paraître beaucoup, mais j’ai aussi un métier qui me donne de lire pas mal (et ça compte !) et je suis insomniaque et donc je peux lire pas mal dans ces moments-là. La lecture est une des rares solutions que j’ai trouvé pour me rendormir. Autrement, j’essaie de me ménager une petite heure pour lire, avant de me coucher.

    J’aime

    • Alivreouvert dit :

      Je suis comme toi, je lis surtout le soir avant de me coucher. J’ai l’impression que ça m’aide à atterrir après la journée, et ça me calme bien avant de dormir. 150 livres, ce n’est pas si énorme que ça. Je compare parfois avec des amis en leur disant toujours la même chose : combien d’épisodes de série tv vous regardez en une année ? Quand on convertit le temps de tv en temps de lecture, on se rend compte qu’on peut lire beaucoup sans que ce soit un effort herculéen ! En tout cas tu as raison, ça doit rester un plaisir sans pression !

      Aimé par 1 personne

      • Autumn & Latte dit :

        Ça me calme aussi de lire. Ça me détends énormément et c’est une bonne manière de finir la journée avec une activité que j’adore. C’est vrai que j’ai aussi des amis qui sont étonnés par mon score, mais je regarde aussi moins la télévision. Je ne suis que très peu de séries, je regarde que peu de films aussi. Du coup, je lis aussi plus. Mon temps d’écran est mon temps de lecture.

        J’aime

      • Alivreouvert dit :

        J’adore ta formule : « mon temps d’écran est mon temps de lecture ». C’est tout à fait ça !! Quand on me parle de plein de séries, je ne les ai pas vu tout simplement parce que j’ai plus de plaisir à lire. Après, j’ai parfois des phases où j’abandonne temporairement la lecture pour me faire des soirées films. Mais globalement la télé ne me manque pas.

        J’aime

      • Alivreouvert dit :

        Idem pour moi… D’ailleurs quand j’ai pris le temps de visionner Shadow and Bones, c’était après une longue période sans tv. Le résultat ? J’ai tellement aimé que j’ai acheté les livres et je me suis lancée dans un marathon lecture. Tout me ramène aux livres finalement !!

        Aimé par 2 personnes

      • Autumn & Latte dit :

        Souvent aussi, ça me ramène au livre. Cela peut être une adaptation, mais également une thématique qui m’a intéressé… J’avais aussi envie de tous les lire… Mais, les disponibilités de la médiathèque après la sortie de la série… Il faut prendre son mal en patience.

        Aimé par 1 personne

  5. pages pluvieuses dit :

    Super idée, j’espère que tu vas y arriver ! Pour ma part, je ne me mets pas d’objectif annuel, même si « lire plus » (à savoir : s’aménager davantage de temps lecture, etc…) reste un objectif constant ! Par contre, je m’organise parfois des « week-ends/semaines à 1000 », où j’essaie d’atteindre les 1000 pages dans le temps imparti : un chouette coup de boost pour le rythme de lecture !

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s