Idées lectures format poche Février 2021

Il n’y a pas que les grands formats dans la vie ! J’aime bien suivre les parutions en format poche car ce sont des nouveautés qui n’en sont pas vraiment. D’accord, en général, les livres paraissent en format poche seulement un an après leur parution en grand format. Mais parfois, ça suffit à faire la différence pour moi. Parce que j’ai encore en tête le livre en question, mais toute la hype autour de sa parution est retombée. Donc je peux sereinement envisager de le lire ou pas.

Si en tant que lectrice/lecteur vous avez tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre (comme moi !) et à vous faire écraser par votre pile de livres à lire, il se peut aussi que vous n’ayez tout simplement pas le temps de tout lire au moment de la parution. Du coup, la parution en format poche est l’occasion d’une formidable séance de rattrapage. C’est un peu dans ce double état d’esprit que j’ai listé les livres suivants. Ils paraissent tous en format poche ce mois-ci, et je peux vous dire que j’ai très envie de les découvrir.

  • Le Prieuré de l’oranger, de Samantha Shannon (attention : le livre est édité en 2 volumes !)

« Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis plus de mille ans. La reine Sabran IX doit impérativement donner naissance à une héritière, mais des assassins essaient de l’en empêcher. Quoique la monarque l’ignore, elle peut compter sur l’aide d’Ead Duryan, une jeune magicienne qui la protège en secret. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir dragonnière, mais le destin a d’autres plans pour elle. Et pendant que l’Est et l’Ouest se divisent un peu plus chaque jour, les forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… »

  • Lettres de Washington Square, d’Anne Icart

« Ercé, juillet 1989. Tine, sa grand-tante adorée, vient de s’éteindre, et Zélie arpente la maison familiale dans l’espoir d’apprivoiser le chagrin et de chasser les fantômes. En furetant au grenier, elle découvre deux grandes boîtes en carton délavé, oubliées au fond d’une antique commode. À l’intérieur, des dizaines de lettres. Toutes adressées à son père. Toutes provenant de New York. Toutes écrites par un grand-père qu’elle croyait mort depuis longtemps. Aucune n’a été décachetée. Petit à petit, Zélie recompose les fragments d’un amour filial incroyable… »

  • Tous tes enfants dispersés, de Beata Umubyeyi Mairesse

« Peut-on rassembler ceux que l’histoire a dispersés ? Blanche, rwandaise, vit à Bordeaux après avoir fui le génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, avec son mari et leur fils Stokely. Mais après des années d’exil, quand elle rend visite à sa mère, Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se pardonner ? Stokely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d’où il vient. »

 

 

  • La Plume magique de Gwendy, de Richard Chizmar

« Au lendemain d’une tempête de neige, le shérif Norris Ridgewick et son équipe recherchent désespérément deux jeunes filles disparues, mais le temps presse et les chances de les retrouver vivantes s’amenuisent. À Washington DC, Gwendy Peterson, trente-sept ans, n’a plus rien à voir avec l’adolescente complexée qui passait son été à courir dans Castle Rock. L’été de ses douze ans, on lui avait confié l’extraordinaire boîte à boutons de Richard Farris, l’homme énigmatique au costume noir. Gwendy recevait des cadeaux de la part de la fameuse boîte en échange de ses soins et de son attention. Jusqu’au jour où Farris a disparu en l’emportant avec lui. Vingt-cinq ans plus tard, la boîte réapparaît. Cette mystérieuse résurgence, couplée avec les étranges disparitions à Castle Rock, mène Gwendy à retrouver le chemin de sa maison. Peut-être parviendra-t-elle à arrêter la folie d’un homme avant qu’il ne soit trop tard ? »

Comme vous pouvez le voir, encore une fois il s’agit de livres assez variés. Après une cure de romances historiques, j’ai envie de me diriger vers d’autres genres littéraires… de me reconnecter au monde en quelque sorte !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s